Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 14:29

Deux informations (et leurs suites) qui n'ont rien à voir entre elles mais qui montrent combien la France n'est plus un pays de droit, voilà ce dont j'ai envie de parler ce jour.

 

Il y a deux semaines, plusieurs DRH de Air France étaient agressés, violentés, leurs habits déchirés. L'un d'eux devait escalader un grillage pour s'en tirer sans trop de dégâts. Les responsables ? des syndicalistes et des employés "en colère"...

 

Il y a une dizaine de jours, plusieurs "activistes" palestiniens (en colère, sans doute) lancent une "intifada des couteaux", relayés par les mosqués de la bande de Gaza. Les agressions se comptent par dizaines, des civils et des soldats israéliens sont tués.

 

Et que pensez vous de ce qui arriva ?

 

Après avoir condamné les violences contre Air France pendant une douzaine d'heures, très vite, la tendance s'inverse. Les merdias trouvent des excuses aux agresseurs, estimant que le plan de  réduction d'effectifs légitiment cette "colère" donc ces agressions. Personne dans les merdias et les bobos du showbiz ne rappellent que si la compagnie est dans cet état, ce n'est pas uniquement à cause d'une gestion catastrophique, c'est aussi parce ses pilotes refusent de baisser leurs avantages (en clair, ils volent moins que les pilotes des autres compagnies nationales et sont payés plus !!). 

 

On excuse donc les agresseurs, on s'émeut de voir la police venir les chercher à leur domicile comme de "vulgaires terroristes". Pauvres choux !! Ils n'ont rien fait de mal sinon tenter de lyncher des DRH, qui s'en remettront ma bonne dame !!

 

Le droit des victimes ? Passez votre chemin ! Il est vrai qu'avec une Taubira en charge de la justice, on sait depuis belle lurette que les victimes ne sont que quantités négligeables et que les voyous ont tous les droits. Alors pensez vous, des syndicalistes ? Ces chevaliers blancs de notre société, ces remparts contre la bête immonde, ces gens si désinterressés qui n'ont que le bien de leurs collègues (sauf s'ils sont DRH) dans le coeur...

 

Pour l'intifada des couteaux, c'est encore plus radical ! Là, on n'a même pas eu droit à quelques heures de compréhension ou de mansuétude pour Israël. Immédiatement, les merdias antisémites (pléonasme) ont lancé l'air du "C'est normal, les Palestiniens se sentent victimisées, ils ne peuvent que se défendre" ! Pas un mot sur ces prêcheurs de la haine qui , dans les mosquées du Hamas, font leur "discours" un couteau à la main ! Pas une image de ces foules haineuses appelant à tuer du juif ! L'incendie du tombeau de Joseph par ces FDP  , crime à la mesure de la destruction de l'arc de triomphe de Palmyre, a encore été moins commenté que le martyre de la cité romaine par Daesh !

 

Des villes de la grande couronne parisienne se sont "solidarisées" du "peuple palestinien", allant jusqu'à hisser le drapeau de la "Palestine". De cette façon, elles légitimisent l'intifada des couteaux, avec l'encouragement de l'Etat ! Que dirait-on si on hissait un drapeau nazi au fronton d'une mairie ? Désolé, amoureux du Hamas, mais l'analogie n'est en aucun cas exagérée !

 

En France, on peut donc agresser des cadres, on peut apporter son soutien à des tueurs islamistes.

 

Par contre, si vous publiez un livre contredisant (un peu) les thèses du Giec , vous sautez de l'antenne.

 

Ou si vous dénoncez les tarifs très avantageux faits aux "migrants" par la SNCF, vous vous prenez une annonce record car vous avez oser monter sur un bâtiment des chemins de fer.

 

Il est vrai que c'est tellement plus grave que de lyncher ou de poignarder !!

 

La France, pays où le droit n'existe plus....

 

MAJ : en Isère, des gens du voyage, furieux que l'un d'entre eux ne puisse sortir de prison pour assister aux funérailles de son frère tué après une...tentative de cambriolage, ont saccagé le quartier de la gare d'une petite ville, brûlé des voitures, ect... 

 

Oui, la France n'est plus un pays de droit !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires