Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 06:31
Wiam Berhouma, 20 mots , 2 fautes.

"Je n'ai pas eu le temps de répondre personnellement à tous, mais je le ferais. Votre soutien à été exceptionnel"

Berhouma, la prof d'anglais "apolitique" qui est venue insulter Finkierkrault sur France 2 s'est fendue d'un tweet de 20 mots ! 

 

On peut donc y voir que cette professeur, sensée avoir un bon niveau en orthographe (elle a, logiquement, passé des épreuves écrites pour avoir son diplôme) confond futur simple et conditionnel. Elle ne fait pas non plus la différence entre les homophones à/a. Pourtant, il lui suffisait de remplacer par "avait" pour savoir que son "a" était le verbe avoir donc ne prenait pas d'accent !!

 

Quand on veut donner des leçons de morale, on le fait au moins en respectant l'orthographe et la conjugaison.

 

Faire des erreurs d'orthographe dans un texte arrive à tout le monde. En faire dans un tweet de 20 mots est déjà plus scandaleux !! Et si en plus, tu es professeur. 

 

Les parents des élèves de Berhouma devraient se poser des questions....

 

Comme on doit se poser la question sur ce soutien "exceptionnel" ! Il y a donc en France des gens qui soutiennent une islamiste venue faire son show à la télévision !

 

Triste pays vraiment !

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Dave le tocard...
Son texte à lui est criblé de fautes mais Monsieur donne des grandes leçons aux autres...
"Sensée" pour commencer, c'est pas mal.
Second paragraphe "...qui est venu insulter...". Bien non, on écrit "qui est venue insulter"
Au sixième paragraphe "les parents des élèves...", "devrait" doit être ortographié "devraient"...

Bon courage, on devrait t'offrir un dico mec, tocard
Répondre
D
Pour "sensée", j'ai déjà expliqué le sens du jeu de mot.

Pour les deux autres, je vois bien un e à venue et le pluriel de devraient.

Et au passage, je parle de cette conne islamiste.

Le tocard te remercie pour ton offre de dico.
A
Allez donc corriger vos fautes, avant de corriger celle des autres....ya du boulot
Répondre
D
A part le jeu de mot raté sensée/censée, je n'en vois pas dans cet article. Mais bon, il fait plus de 18 mots, alors, j'en ai peut être oublié. Je suis cependant embêté par "une professeur". J'avoue que je ne sais plus si on le met au féminin.
A
Dire qu' aux États-Unis on a élu un président noir, c'est certainement pas en France que celà arrivera.
Répondre
G
@ D.J

Ouais comme si on avait pas assez de socialistes en France.
D
" Dire qu' aux États-Unis on a élu un président noir, c'est certainement pas en France que celà arrivera. "

Si c'est pour voter un noir tout aussi incapable qu'Obama je ne vois pas ce qu'il y aurait de super pour la France.

D.J
G
adiosamigos

Donc il faut élire des gens sur des critères raciaux ? Vos propos sont limite racistes.
A
Votre tentative de decrédibilisation de cette enseignante est pathétique et très mesquine. Connaissez-vous seulement ce qu'est l' écriture intuitive? Visiblement vous ne vivez pas dans l' air du temps. Par ailleurs vous insultez les jurys et les inspecteurs d' académie. Utilisez la réflexion plutôt que l' impulsion celà vous évitera d' être ridicule. Les philosophes ne tiennent pas la vérité et le fort de cette matière est d' ouvrir à toutes sortes de pensées et non de dicter un chemin de pensée. Surtout celle du monsieur visé par cette enseignante. Enfin que dire des journalistes, des politiques qui ne connaissent pas leur conjugaison? Ah oui j' oubliais le délit de faciès....
Répondre
D
L'écriture intuitive ? Si c'est pour justifier les erreurs d'homophones (et/est, à/a) ou de conjugaison, je vous rassure, j'en vois à longueur d'année en corrigeant les cahiers de mes élèves. Sauf qu'ils n'ont que 9 ou 10 ans, sont en plein apprentissage de l'orthographe et ne se piquent pas de donner des leçons à un philosophe.

Et je ne vois pas en quoi j'insulte jury ou inspecteur ? Il y a quelques années , j'ai eu une longue discussion avec une professeur d'histoire (quand je validais mon Master II) qui s'étonnait de l'orthographe catastrophique de certains étudiants à Bac+5. Elle m'avait montré quelques copies d'agrégation qu'elle venait de corriger. Effectivement, ce n'était pas triste entre pluriels hasardeux, conjugaisons délirantes et phrases on ne peut plus plus simplettes. Elle avait ajouté en riant, sachant ma profession "Franchement, vous faites quoi en primaire ?".

Donc, oui, j'ose l'affirmer : si un jury laisse passer une telle candidate, il y a un soucis.

Délit de faciès ? M'en tape de son "faciès" !! C'est son orthographe qui m'interpelle !!
G
@alphabet

Ne soyez pas ridicule, cette prof est tout sauf crédible. Elle n'est rien d'autre que le perroquet à Soral.
P
Chers amis, au cas particulier, ce professeur est "censée" avoir un bon niveau en orthographe mais elle n'est pas très "sensée" de vouloir faire taire l'académicien, elle est même "insensée".
Répondre
D
Je voulais effectivement mettre le mot insensée, mais mon erreur (comme quoi) fait tomber mon truc à plat. Tant pis.