Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 08:58

Sale journée pour Marco Rubio ! Le sénateur républicain issu du Tea Party n'a pas réussi à gagner la Floride et abandonne la course ! 

Et malgré des millions de dollars dépensés par ses adversaires en publicités négatives et un acharnement médiatique sans précédent (y compris en France , même parmi les supporters du GOP), Donald Trump a remporté 4 des 5 états mis en jeu lors de ce deuxième Super Tuesday (Floride donc, à 45% contre 27, mais aussi l'Illinois, la Caroline du Nord et le Missouri).

 

Ainsi, les annulations de meeting à cause d'une violence accrue des démocrates (et qui ont été adoubés par pas mal de "partisans de la démocratie") ont bel et bien servi le milliardaire. Les partisans du Gop qui votent pour lui ont très mal vécu ces agressions contre la liberté d'expression, sacro-sainte aux USA !

 

Le seul accroc est la victoire de John Kasich dans l'Ohio (son état ) qui permet au gouverneur d'espérer jouer les arbitres lors de la convention républicaine si Trump ne parvenait pas à atteindre les 1237 délégués nécessaires. Mais peut-on vraiment penser que le GOP va jouer les apprentis-sorciers et surtout désavouer les millions d'électeurs qui auraient choisi Trump lors des primaires ?

 

Du côté démocrates, le suspens est désormais fini (il l'était depuis longtemps de toutes façons) car Hillary Clinton a remporté les 5 états (Illinois, Caroline du Nord, Floride, Ohio et Missouri). Sanders ne rattrapera jamais son retard et l'épouse de Bill sera donc le candidat démocrate. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans USA 2016
commenter cet article

commentaires

D.j 22/03/2016 15:32

" C'est d'autant plus délirant que le parti républicain préfère Clinton à Trump "

C'est pas délirant c'était prévisible depuis le début. ça fait un bon moment que j'estime que Trump est un cadeau empoisonné pour l'Amérique conservatrice. Plus ça avance plus c'est aussi le sentiment de ceux qui soutiennent Trump. Trump a voulu jouer les anti-establishment en dépassant les limites faisant du GOP un ennemi au lieu de l'utiliser à son avantage quitte à raconter des conneries. Trump aurait mieux fait de ménager quelques peu la chèvre et le chou en restant ferme en promettant d'être un réformateur du parti républicain au lieu de faire le populiste en tirant à boulet rouge sur tout ce qui ne lui plaît pas.

Les électeurs américains de droite sont désormais averti qu'ils ont probablement porté au second tour un probable perdant.

De plus Trump vient de dévoiler sa politique extérieur. En plus de se montrer protectionniste ce qui risque de faire perdre des plumes à l'économie américaine; Trump déclare qu'il a de l'estime pour Poutine. C'est le genre de détail qui passe mal chez moi. Quand à la politique économique de Clinton c'est encore bien pire que celle de Trump.

Je n'attend plus rien de cette élection présidentielle qui s'est pourri au fil des jours au point d'en être venu jusqu'aux mains ente pros et antis Trump.

Le réveil de l'Amérique risque bien d'être retardée 4 ans de plus.

D.J

Greg 22/03/2016 16:07

Justement Poutine lui en veut beaucoup pour son dernier clip de campagne où Trump désigne Poutine et ISIS comme une menace pour l'Amérique. Voir la vidéo ici

https://www.youtube.com/watch?v=gE4h6tOgVgc

Oui ici http://www.dreuz.info/2016/03/17/regalez-vous-la-video-financee-par-trump-qui-montre-comment-clinton-defendra-lamerique/

Greg 22/03/2016 14:08

@ David
"idem ! Je trouve cela délirant"

C'est d'autant plus délirant que le parti républicain préfère Clinton à Trump alors que l'Amérique est en danger tout comme l'Europe qui vient à nouveau de subir la haine islamiste en Belgique. S'ils font battre Trump, ils sont morts, et si Trump gagne, ils sont morts. Qu'ils partent avec le peu de dignité qu'il leur reste et qu'ils laissent enfin les américains décider de leur avenir.

D.J 22/03/2016 16:47

" Justement Poutine lui en veut beaucoup pour son dernier clip de campagne où Trump désigne Poutine et ISIS comme une menace pour l'Amérique "

Oui Greg je suis au courant. Mais qui croire pour finir? On entend tout et son contraire. Si Trump retourne sa veste tout les 3 mois en parlant de Poutine c'est pas non plus sérieux. Ces dernières années Poutine a toujours été ce qu'il est. Faut pas me dire que Trump ne le savait pas.

D.J

André 18/03/2016 21:40

Je n'aime pas trump à cause de sa critique contre bush et contre la guerre en Irak. Ce n'est pas un bon candidat mais il représente un moindre mal par rapport à Hilary Clinton et à Bernie Sanders.

Dave 16/03/2016 22:04

P..... Tout le monde s'en tape de ces élections ou quoi ?

Dave 20/03/2016 18:57

Idem ! Je trouve cela délirant ! Au lieu d'admettre que son retard est difficilement rattrapable, Cruz pilonne Trump et n'attaque quasiment pas Clinton , alors que cette dernière, forte de son avance y va franco contre le GOP !

Greg 17/03/2016 22:43

En ce qui me concerne je reste sans voix face à l'attitude de parti républicain qui est prêt à tout pour descendre Trump. Et il est même possible qu'ils aillent jusqu'à décider de l'élection en organisant une brokered convention à Cleveland. Ils sont prêt à tout car ils ont déjà tout perdu. Gingrich ne semble pas trop y croire mais, ce qui s'est passé en Ohio avec Kasich me le laisse penser.