Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 08:52

"Oui, ça va mieux" dans l'Education Nationale, estime la ministre Najat-Belcassine. Pour elle les réformes (rythmes scolaires, collège) sont en passe d'être acceptées par la profession du primaire et du secondaire.

 

A ce niveau de pipeau, on ne sait pas s'il faut en rire ou en pleurer !

 

Non, cela ne va pas mieux ! La réforme des rythmes scolaires dans le primaire est toujours aussi contestée par les parents, les enseignants et les mairies. Les parents  se rendent bien compte que leurs enfants sont épuisés par cette délirante semaine de 5 jours. Les enseignants voient bien que cet état de fatigue empêche d'avancer sereinement. C'est simple, à partir du jeudi, il devient très difficile de faire de l'apprentissage de choses nouvelles, les enfants ne sont plus réceptifs du tout. Pour moi qui, demie-décharge de direction oblige, ait ma classe en fin de semaine, je vous assure que réussir à "tenir" les enfants concentrés tient du miracle. Depuis 2 ans que cette réforme est en place, je n'arrive pas à tenir mon programme. Je l'avais toujours réussi avant !

 

Et enfin, les mairies pour qui cette réforme entraîne des dépenses énormes dans l'organisation des Nap, même si souvent, cela se résume à une garderie sans grande "pédagogie" (NAP signifie Nouvelles activités pédagogiques). Si le gouvernement, dans une propagande digne des Soviets met en avant deux-trois villes qui font pratiquer de la plongée ou de la vidéo à leurs enfants, dans l'énorme majorité des cas, ces NAP sont du bricolage, avec des bénévoles ou des associations (à qui parfois on a fait comprendre que si elles n'aidaient pas la mairie, adieu la subvention), parfois des professionnels qui font payer très cher leurs services, voire des parents qui tentent de limiter les dégâts.

 

Sachez-le, seul le SGEN-CFDT soutient cette réforme, tous les autres syndicats demandent son abrogation !!

 

La réforme du collège n'est pas mieux perçue ! En sacrifiant le latin, le grec, les classes européennes, le gouvernement a fait le pari d'abrutir encore plus la population, de niveler toujours plus par le bas. Moins un peuple est instruit, moins il réfléchit et mieux on le manipule. C'est la base même du totalitarisme à la Orwell. Cette réforme est combattue par une énorme majorité des professeurs, et pas seulement ceux qui pratiquent les langues anciennes. Quand aux "nouveaux programmes", ils vont également dans le sens du toujours moins !

 

Cela ne va pas mieux parce que le métier attire moins. Les agressions verbales ou physiques que l'on subit régulièrement (J'en ai encore été victime à la rentrée de Pâques) ne sont que le sommet immergé d'un iceberg bien dangereux. La multiplication de la paperasse (notamment pour les activités de soutien scolaire), les programmes changeant tous les 3-4 ans et allant vers toujours moins de savoir n'aident pas non plus.

 

Et qu'on ne parle pas de salaire ! La Ministre a déclaré vouloir aligner la prime annuel de 400 euros du primaire sur les 1200 euros du secondaire. Franchement, je m'en tape de cette prime ! Ce que nous voulons, ce sont des conditions de travail décentes, une vraie reconnaissance du métier, un arrêt net des agressions, une baisse sensible de la paperasse et surtout, SURTOUT, que l'on dégage tous ces idéologues qui sabotent l'école depuis des lustres !!

 

Non, cela ne va pas mieux ! Mais ce n'est pas grave, Becassine continuera de mentir avec la bienveillance des médias ! Quand aux parents, s'ils veulent vraiment que cela change, au lieu de venir nous agresser, qu'ils se retournent vers les vrais responsables de ce désastre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans Education
commenter cet article

commentaires

michèle 01/05/2016 17:41

Désastre est le mot qui convient. Croyez-vous vraiment possible à un retour en arrière du rythme scolaire ? La gauche aura vraiment saboté notre quotidien et l'avenir de beaucoup d'entre nous. Mon époux fait partie de ces bénévoles qui interviennent pendant les NAP... sous menace de suppression des subventions à son club. Je me désole chaque jour en comparant le niveau de ma petite fille (élève de CE1) par rapport à celui de ma fille aînée au même âge dont j'ai gardé quelques belles "créations" (notamment une lettre envoyée à ses grands parents en 1982 et écrite sans aide !). Et Najat veut réformer l'orthographe histoire de niveler par le bas ! Je ne comprends pas que cela puisse juste être envisagé. Non, vraiment cette équipe gouvernementale est assassine.