Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 17:30

Décidément la gauche est bien partout la même ! Aux USA, la gauche est en partie représentée par la communauté d'Hollywood, des gens talentueux mais dont la tolérance est toujours à géométrie variable !

 

Hollywood ne décolère pas depuis que les Américains ont choisi le méchant Trump au détriment de la gentille Clinton ! Ils le font savoir dès qu'on leur tend un micro !

 

Alors, il était logique que la cérémonie des Golden Globes soit l'occasion de casser du Trump, de le comparer au roi Geoffrey de Games of Throne (sous entendu, c'est un petit con sadique et incapable), de dire que l'Amérique sera privée de liberté le 20 janvier !!

 

Chacun y est allé de sa petite phrase. Même Meryl Strepp s'y est mise. On pensait que l'actrice  de Holocauste, du Pont de Madison ou du Choix de Sophie avait un peu plus de classe. Peine perdue. Elle a brocardé celui qui sera, qu'elle le veuille ou non, son président dans une dizaine de jours. Trump a répliqué par un tweet où il l'estime surestimée en tant qu'actrice, ce qui n'a pas plus à Hollywood et ses sbires ! Les bobos US dont donc surenchéri sur ce tweet, mais bon, que voulez-vous ? quand on refuse le verdict des urnes, on le fait savoir du haut de sa villa de millionnaires !

 

Et pendant ce temps, Obama nous joue la scène des adieux avec une constance qui pourrait lui valoir l'Oscar. Après avoir voulu faire croire au monde entier que Poutine avait fait élire Trump, il veut faire croire qu'il a été un bon président, un type modeste et exemplaire et qui a ramené l'Amérique au premier plan et restauré sa crédibilité dans le monde entier.

 

Bien sûr, c'est tout le contraire, et il suffit d'aller aux USA pour voir que la prospérité s'arrête souvent aux portes de Beverly Hills. Quand au plan international, à part ramener le pays 40 ans en arrière niveau crédibilité et efficacité, disons au niveau de la fin du mandat de Carter, j'en ai déjà parlé sur ce blog. La seule chose qu'a améliorer Obama, c'est sans aucun doute son style au golf !

 

Mais ce type de discours et d'adieux millimétrés fonctionne très bien sur les bobos et les naïfs de tout poil. Quand à Michelle Obama, là aussi, l'hypocrisie de ses adieux n'a d'égal que les sommes colossales qu'elle dépensait à la Maison Blanche pour elle et ses filles, notamment lors de ses voyages.

 

Mais là aussi, cela fonctionne très bien.

 

Hollywood n'a donc pas changé. Pas plus que la presse. La curée anti-Trump va donc pouvoir commencer et les bobos US, forts de leur pouvoir de nuisance ne vont pas gêner.

 

Rest au nouveau Président de ne pas tomber dans le piège (comme il l'a fait avec son tweet) et de tracer sa route sans se préoccuper de ces richards anti-démocratiques !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique Jordan 18/01/2017 18:07

" surtout qu'Obama avait réussi à baisser le taux de chômage à 4,7 %, ce qui est un excellent résultat. "

Je ne suis pas certain qu' Obama soit pour quelques chose. A part la FED et certains décrets économiques au niveau fédéral l'économie US est plutôt décentralisé et que l'économie aux USA est plus performante dans les états les moins étatiste et que l'on parle de moyenne nationale. Obama aura peut-être même ralenti la reprise économique avec certain décret comme des réglementations et des nouveaux impôts fédéraux. Obama aura été l'un des présidents les plus anti-capitaliste

lucien 18/01/2017 19:03

les chiffres sont implacables. A son arrivée il y a 8 ans, le chômage aux US était très élevé et la politique économique d'Obama y est pour quelque chose.

lucien 17/01/2017 16:27

les américains ont vraiment tiré le gros lot avec ce Trump. Tous les précédents présidents américains élus étaient avec une côte très élevé au moment de leur investiture (Obama ayant le score le plus élevé). Eh bien, Trump est déjà en dessous des 50 % d'opinions favorables. Les américains (et pas les bobos !) qui ont voté pour Trump vont très vite déchanter, surtout qu'Obama avait réussi à baisser le taux de chômage à 4,7 %, ce qui est un excellent résultat. Avec les mesures de protectionnisme pronées par Trump, l'économie américaine va très vite sombrer ... pauvre Amérique.

Dominique Jordan 20/01/2017 17:37

" les chiffres sont implacables. A son arrivée il y a 8 ans, le chômage aux US était très élevé et la politique économique d'Obama y est pour quelque chose. "

Je ne conteste pas les chiffres; je conteste que rien ne prouve vraiment qu'Obama y serait pour quelque chose. Vous devriez savoir qu' aux USA l'influence du président est assez largement limité dans les politiques économiques des états. On peut prendre l'exemple des états qui ont exploité le gaz de schiste qui ont vu leur économie reprendre et décoller avec baisse du chômage. Obama n'y est pour rien.

thank you Barrack 12/01/2017 15:28

https://www.facebook.com/Thank-You-Barrack-Obama-1235581019857790/?hc_ref=NEWSFEED