Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 06:28
Hélas sans surprise !

L'élection présidentielle 2017 se sera arrêtée en janvier quand le Canard Enchaîné a ressorti une affaire d'emplois fictifs concernant François Fillon. A partir de là, on n'a plus parlé de programme mais uniquement de casseroles.

 

On peut dire ce que l'on veut de Macron, mais le fait d'avoir dans ses soutiens milliardaires et industriels de l'information aide énormément. Et comme Obama en 2008, il a su vendre du rêve, à défaut d'un véritable programme. Et les Français aiment rêver. Ils aiment les paillettes. Ils aiment les belles histoires.

 

Ils ne veulent pas entendre parler de rigueur, de crise, de terrorisme islamiste, de chômage, d'efforts. Pas de chance, le programme de Fillon n'était pas des plus glamour et des plus joyeux !

 

Alors évidemment, on peut se poser la question : et si Fillon avait abandonné ?

 

J'ai la réponse : le résultat aurait été le même.

 

Juppé avait été rejeté massivement lors de la primaire ! Sa nomination aurait été le top départ pour une partie de l'électorat de droite vers le FN. Et puis, la presse aux ordres n'aurait eu qu'à rappeler sa condamnation pour deux ans d'inéligibilité et , ne vous inquiétez pas, aurait bien trouvé quelques "affaires" le concernant. Quand à son âge, Macron en aurait fait le même usage que Obama face à McCain.

 

Tout autre candidat de droite aurait subi un martelage médiatique de la part des BFM TV et cie et le duel final serait le même.

 

A partir du moment où la campagne s'est focalisée sur le passé, elle était perdue pour la droite. La mise en examen ultra rapide du candidat (du jamais vu sous la Ve République) aura été dévastatrice. Notons aussi que la présence d'un Dupont-Aignan qui a refusé de se prêter au jeu de la primaire a également été déterminante : ses 5% sont ceux qui empêche Fillon d'être au 2e tour. La droite n'a toujours pas compris que ses divisions faisaient toujours gagner la gauche.

 

Les Français ont donc choisi pour futur président un type qui incarne la continuité de 5 ans de socialisme, dont le programme économique épouse celui qu'il soufflait à Hollande, en tant que conseiller puis ministre jusqu'en septembre dernier. Chapeau l'artiste !! Arriver à un tel niveau de manipulation de peuple de veaux qu'est le peuple de France est un tour de force.

 

François Fillon paye le fait d'avoir voulu faire de la politique  "à l'ancienne". Il porte la responsabilité de son échec a-t-il dit hier. Sa sortie fut d'ailleurs très digne (on n'en dira pas autant de Mélanchon qui, logique à sa mégalomanie, a fait croire toute la nuit que c'était lui le 2e homme) mais on sentait bien la blessure et la tristesse d'un homme qui n'a pas réussi à inverser le cours du destin.

 

Marine Le Pen ne sera jamais présidente. C'est une évidence. Elle ne pourra jamais rattraper son retard à moins bien sûr que les votants de Mélanchon, avec qui elle partage une grande partie de son programme, ne soient logique. Mais gageons qu'ils se fondront dans la "discipline républicaine" , tout comme en 2012 ils avaient voté Hollande , avant de lui cracher dessus pendant 5 ans.

 

La seule raison d'espérer reste les législatives. Il faut impérativement que la droite relève la tête et empêche Macron d'avoir une majorité. Mais là aussi, ne soyons pas trop optimiste. Le PS se rangera comme un seul homme derrière le conseiller économique de Hollande, ne serait-ce que pour sauver son siège. Le scrutin à 2 tours fera que le FN et le Front de gauche ne pèseront quasiment rien. Quand à la droite, elle n'a plus de leader. Elle paye le fait de ne pas avoir voulu préparer l'avenir et de s'être laissé voler une élection soi disant imperdable. Au moment où il fallait faire front, certains ont préféré jouer leur carte personnelle, ce qui est toujours une erreur. D'ailleurs dès hier soir, Fillon se faisait tailler en pièce par ses "amis".

 

Macron ne doit pas avoir de majorité claire, mais ne rêvons pas. Il y aura suffisamment d'opportuniste pour que cela marche quand même pour lui. 

 

D'ici quelques mois, l'imposture tombera et les Français seront tout étonnés de s'être faits une nouvelle fois bernés. Mais il sera trop tard. Comme toujours.

 

A titre personnel, dans 15 jours, je glisserai un bulletin blanc dans l'enveloppe. Comme je l'ai déjà dit, je ne choisis pas entre la peste et le choléra. Et de toutes façons, Macron n'a pas besoin de ma voix pour être élu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans France2017
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo