Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 07:03

Bien sûr, il y a déjà eu des parlements avec une majorité écrasante. 1981 et la vague rose. 1993 et la droite écrasant le PS et amenant la 2e cohabitation. 2002 également dans la foulée de la ré-élection de Jacques Chirac.

 

Mais depuis 10 ans, on assistait à un certain ré-équilibrage. En 2007, Nicolas Sarkozy ne remerciait  pas Borloo pour sa "bourde" sur la TVA sociale qui fit perdre une cinquantaine de députés à l'UMP, au profit du PS, et l'empêchait d'avoir une majorité des 2/3. Et en 2012, Hollande , malgré sa victoire, n'eut pas non plus un raz de marée, tout son quinquennat fut même sous le signe d'une certaine "menace" d'une perte de sa majorité, celle-ci n'étant que très faible.

 

Hier , avec une abstention délirante et record, montrant que les Français ont totalement perdu la tête, République en marche, le parti attrape-tout du président Macron, est en passe d'avoir entre 400 et 440 députés ! 16% des électeurs (32 fois 50% d'abstention, cela donne un français sur 6) vont offrir , si la tendance ne s'inverse pas, une assemblée où le premier parti d'opposition, les Républicains, pourrait avoir moins de 100 députés ! 

 

Le système de suffrage majoritaire à deux tours explique ceci. Partout où REM est arrivé en tête, elle est soit face à un candidat FN soit face à un candidat LR. En fait, les seuls cas où la gauche peut l'emporter, c'est quand elle n'avait pas de REM en face d'elle. Quand aux Républicains, ils auront des députés uniquement les fois où ils sont en tête (ce qui est très rares) ou quand ils sont face à un député FN.

 

Le PS n'est pas sûr d'avoir un groupe, ainsi que l'extrême gauche. Quand au FN, malgré ses 13% (en recul de 9 points par rapport à la Présidentielle), s'il arrive à en avoir 5, ce sera un exploit.

 

La proportionnelle aurait pu ré-équilibrer les choses, mais la dernière fois qu'elle fut utilisée, en 1986, ce fut surtout pour éviter à la gauche une branlée historique. La manoeuvre fonctionna parfaitement et le FN fit entrer 36 députés à l'Assemblée, privant la droite des coudées franches et permettant à Mitterrand d'oeuvrer en sous main pour sa ré-élection.

 

Si la proportionnelle avait été appliquée hier, Macron serait tout de même premier, mais sans majorité, ce qui aurait obligé à plus de compromis et d'écoute. Les résultats prévisibles de dimanche prochain lui donneront tous les pouvoirs politiques et législatifs, sans oublier les très importants pouvoirs médiatiques.

 

Les Français qui ne sont pas allés voter sont peut être déçus de la politique, mais dans ce cas, qu'ils ne viennent pas pleurer si on leur casse le code du travail ou si la réforme des impôts ne leur profitera pas.

 

En donnant une majorité soviétique à Macron, ils s'offrent 5 ans de parti unique ! Et on a beau nous expliquer que REM est divers, constitué de nouveaux visages, de transfuges des Républicains ou du PS qui ont su trahir à temps, de gens du Modem dont l'aspect girouette n'est plus à démontrer, en cas de "grogne" de son parlement, Macron légiférera par ordonnance !

 

Bref, les 5 années qui arrivent ne vont pas être très rigolotes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo