Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 08:42
Extrême gauche américaine ? même tonneau que les suprémacistes de Charlottesville

Les évènements tragiques de Charlottesville (une contre manifestante tuée par une voiture qui avait foncé sur la foule) ont mis en évidence une vérité évidente : il y a aux USA des groupuscules violents, inspirés ou se réclamant du nazisme ! Qu'ils se nomment suprémacistes blancs, KKK, parti nazi américain, cette engeance recycle des idées nauséabondes et se servent de la liberté d'expression octroyée par la constitution pour balancer leur message haineux.

 

Le souci est que l'extrême gauche américaine ne vaut pas mieux : elle est tout aussi violente (les récents affrontements avec la police à Seattle l'ont démontré, et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres), raciste (le mouvement Black lives Matter est la réponse "noire" aux racistes blancs, tout aussi intransigeante et brutale) et antisémite.

 

Mais comme en Europe, ceci est mis sous le boisseau ! Chut ! On ne va pas dire que les gentils antifa ne sont que des brutes extrémistes comme les autres.  Il ne faut surtout pas froisser les gentils communistes , espèce rare et protégée chez nous.

 

On pourrait également rappeler que le général Lee émancipa ses esclaves AVANT la guerre de Sécession, qu'il ne combattit pour le Sud que par loyauté envers son état, qu'après la guerre, membre du parti démocrate (comme le fondateur du KKK, mais c'est un autre débat que nos chers médias évitent à tout prix), il lutta contre la discrimination et que, devenu d'université, il excluait systématiquement tout élève blanc qui violentait des noirs. Bref, Lee n'est pas la brute raciste et fasciste décrite par certains.

 

Le maire de Charlottesville en voulant déboulonner sa statue avait donc tout faux. Mais là aussi, il ne faut pas le dire. Cette décision stupide a mis le feu aux poudres et a servi de prétexte à toute une fange raciste pour s'exprimer.

 

Et quand Trump a renvoyé dos à dos les deux extrêmes, comme tout  homme politique devrait le faire, il a bien entendu été lynché par les médias, toujours complaisants envers l'extrême gauche. Ce qui ne saurait étonner puisqu'un sondage interne fait dans différents journaux montrait que plus de 80% des journalistes votaient Besancenot hier, Mélanchon aujourd'hui !! Plus étonnant (quoique), il a même été critiqué par des élus républicains ,cherchant comme notre droite stupide à plaire aux gauchistes, oubliant juste que les gauchistes se foutent totalement d'eux. Les Républicains tombent dans le même piège que la droite française, et comme par hasard, ils redeviennent "fréquentables" 

 

Comme le disait Guy Millière, Georges Washington avait des esclaves. Va-t-on demander le changement de nom de la capitale américaine ?

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
On savait les antifas et la gauche conne, mais ce soir à Barcelone elle a encore franchi un pas dans la connerie en allant provoquer une manifestation identitaire qui disait son ras le bol de l'Islam !

13 morts hier, des centaines de blessés et ces putains de collabos continuent à défendre l'Islam !!
Répondre
G
Les identitaires, surtout eux, n'ont pas le droit d'exprimer leur ras le bol de l'islam. C'est presque impossible d'exprimer la moindre critique contre l'islam quand on est classé à droite, et même quand on est de gauche c'est très difficile. Richard Dawkins, par exemple, s'est fait jeter par la radio KPFA de Berkeley pour ses propos contre l'islam, ils ont carrément annulé son interview.

Richard Dawkins event cancelled over his 'abusive speech against Islam'
https://www.theguardian.com/books/2017/jul/24/richard-dawkins-event-cancelled-over-his-abusive-speech-against-islam

"13 morts hier, des centaines de blessés et ces putains de collabos continuent à défendre l'Islam !!"

Le problème c'est qu'il ne s'agit pas d'un groupe isolé, ils marchent aux côtés des stars, des peoples, des médias et des politiciens.
G
Bravo, rien à ajouter.
Répondre