Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 09:08
Souvenirs du 6 juin

Dans une indifférence de plus en plus criante, la date fondatrice du 6 juin 1944 s'éloigne dans la mémoire des hommes.

 

Très peu de mentions ce matin dans la presse, si ce n'est un tweet de Robert Ménard , qui n'a pas oublié ce que notre continent doit à l'Amérique.

 

Car rappelons-le pour la énième fois, sans le jour J, l'Europe aurait été conquise en totalité par l'Armée rouge et à l'horreur du nazisme se serait ajouté l'horreur du communisme. Les pays de l'ex bloc de l'Est en savent quelque chose.

 

A l'heure où les rouges n'ont toujours pas été jugés pour leurs crimes, où l'on continue à glorifier l'idéologie communiste - le dernier numéro des Années Laser dresse un portrait élogieux d'un cinéaste français qui se targuait de n'employer que des communistes sur ses tournages- et où l'Amérique est encore regardée comme l'ennemi, il est bon de souvenir que, sans le sacrifice insensé de jeunes GIs se lançant à l'assaut des plages de Normandie , sous le feu de la mitraille allemande, notre pays n'existerait pas sous cette forme.

 

Il y a 11 ans, je m'étais rendu sur les plages et les cimetières du débarquement, avec mes enfants. Il y a des devoirs de mémoires qui ne devraient jamais s'éteindre.

Souvenirs du 6 juin
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
rien à voir avec le sujet, mais sur ce blog, je me souviens avoir lu des commentaires qui disaient qu'il n'y avait pas de fonte de glace en antarctique. J'ai comme l'impression qu'ils se trompaient. https://fr.news.yahoo.com/l-apos-antarctique-fond-trois-190752137.html
Répondre
L
Le 6 juin 1944, Roosevelt était président des Etats Unis, un grand président. Eisenhower était chef de l'opération Overlord puis aussi un des meilleurs présidents des Etats Unis, avec John Fitzgerald Kennedy et Obama. Aujourd'hui, on a le pitoyable Trump qui va se prostituer à Singapour devant un des dirigeants les plus sanguinaires de la planète ... et le comble, il l'invite à Washington. L'Amérique est tombée bien bas et il faut espérer que les américains retrouvent la raison et l'éjectent aux prochaines présidentielles.
Répondre
G
Quand Trump menaçait la Corée du Nord, on disait qu'il était un gros con va-t-en guerre. Là , il tente de rétablir la paix dans la Péninsule , chose que personne , surtout pas Obama, n'a voulu faire et il est pitoyable.

Au passage associer Obama à Roosevelt est du plus haut comique. La taille en cm peut être ?
L
Vous habiteriez tous près des plages du débarquement comme moi, vous ne diriez pas que le 6 juin 1944 est célébré dans l'indifférence générale. C'est normal qu'on médiatise moins le 6 juin lors du 74ème anniversaire. Pour le 75ème anniversaire, on en parlera beaucoup plus car c'est un dernier grand anniversaire où il restera encore quelques survivants du débarquement.
Répondre
L
@Gérard, non, il n'y a rien de comique à associer Obama à Roosevelt. Par contre, les images de Trump et du dictateur sanguinaire ensemble à Singapour, c'est extrêmement comique.