Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 07:17
La dictature de la bien pensance est un véritable fascisme

De retour après de longs mois  d'absence (période Covid compliquée à gérer à l'école entre autre, mais aussi une certaine lassitude devant le flot délirant des informations bidons qui inondent  désormais les médias minute par minute), il me semblait nécessaire de ré-activer le blog afin d'exercer un (tout petit) contre pouvoir sur ce "monde d'après" qui devient de plus en plus cauchemardesque. 

 

Je reviendrai sur la gestion du gouvernement de cette crise sans précédent (et cela ne sera pas vraiment tendre) mais pour ce retour, je souhaitais surtout parler de cette dictature bien pensante qui est en train de se transformer fascisme 2.0, toujours au profit des mêmes qui souhaitent la mort de l'occident tel que nous le connaissons.

 

Qu'on se le dise : la mort de Georges Floyd est un drame terrible. Et je n'accorde pas de circonstances atténuantes aux policiers incriminés. Que Floyd soit effectivement un délinquant, plusieurs fois condamné, qu'il ait résisté lors de son arrestation, que le fait qu'il soit défoncé au moment de sa mort ne constituent pas des excuses. Les policiers n'avaient pas à l'étouffer de cette façon. Ils seront sans doute punis sévèrement.

 

Mais que des groupuscules d'extrême gauche, des bobos déconnectés de la réalité comme Omar Sy, des organisations racistes comme Black Lives Matter instrumentalisent cette mort me fait profondément gerber ! 

 

La mort de Floyd a été, comme en 92 après le matraque de Rodney King, suivie par des pillages en règle de magasins de luxe par des émeutiers qui n'avaient strictement rien à foutre de cette bavure. Dites-moi qu'on venge la mort d'un Afro-Américain en volant des sacs Vuitton, des télés grand format ou en détruisant des enseignes franchisées ?

 

Les bien-pensants nous sortent "oui, mais ce ne sont que des cas isolés". Si c'est ça, alors le nombre impressionnant de cas isolé filmé montre qu'on n'a pas vraiment la même échelle du mot "isolé". Certains vont plus loin et osent sortir le sempiternel "Ce sont des gens payés par le gouvernement pour discréditer un mouvement pacifique" ! A ce niveau de mensonge, mieux vaut en rire.

 

En France, la famille Traoré a profité de cette affaire pour organiser , en toute impunité, des manifestations où les gestes barrières étaient absents, à la différence des slogans haineux, anti-flics et anti-France. Ainsi, dans ces manifestations, on hurlait que la France était un état raciste, esclavagiste, que les Blancs devaient s'agenouiller devant les Noirs, que toute la police était dangereuse.

 

Au passage, aux vues des condamnations en justice de cette charmante famille, on peut vraiment se demander qui est coupable ? 

 

Le pire, c'est que cela marche. Alors que dans un état de droit, cette manifestation aurait été dispersée car contraire à la loi, Castaner et Belloubet ont volé au secours de la famille Traoré en disant comprendre "l'émotion suite à la mort d'un des leurs". Ironiquement, on peut voir que la famille a refusé la main tendue de Castaner quand il les invitait à se rapprocher de la garde des sceaux. Hé oui, tant qu'on a l'impression d'être les plus forts, on ne s'abaisse pas à quémander une audience.

 

Et cette dictature va toujours plus loin. Ainsi , HBO retire Autant en emporte le vent de son catalogue - provisoirement - pour le "remettre dans son contexte" et expliquer au spectateur, forcément simple d'esprit, qu'il s'apprête à regarder un film raciste et qui "empêche l'évolution des mentalités". Ce n'est pas moi qui le dit, mais Gilles Verdez qui se réjouit que l'on bannisse le film, justifiant donc une censure intolérable et honteuse.  

 

Les nazis brûlaient des livres , le politiquement correct en fait de même.

 

Toujours plus loin dans ce délire, la créatrice de Friends s'excuse de ne pas avoir mis de "minorités" dans ses personnages. Ben oui, ils sont tous blancs. Le Cosby Show ou Le prince de Bel Air , qui ne présentent que des personnages de premier plan noirs sont évidemment exclus de cette désormais obligation.

 

Cette dictature de la bien pensance, on la voyait venir depuis plusieurs années. Ainsi, Marvel a introduit nombre de personnages LGBT dans ses Comics pour tenter de séduire cette communauté et se montrer comme un éditeur cool et progressiste. Ils oublient juste que Stan Lee l'avait déjà fait avec les X-Men dans les années 60, de manière bien plus subtile. Mais cela n'a pas suffit : certains extrémistes LGBT (hé oui, cela existe) exigent qu'au cinéma aussi, le MCU se teinte d'arc en ciel. Les mêmes qui demandaient qu'Elsa, la reine des neiges, fasse son coming out dans le 2e épisode.

 

On a désormais droit à un art par quota. On fait un reboot des 4 fantastiques ? Hop, Johnny Storm devient noir. Certes, c'est aussi lié à son amitié avec le réalisateur, mais vu que certains ont trouvé honteux que Scarlett Johansson ait le premier rôle de Ghost in the Shell, inspiré d'un manga japonais, on aurait pu les voir s'étonner qu'un personnage change de couleur. Mais cela ne va que dans un sens. J'invite également à ces chevaliers du politiquement correct à regarder ou à lire un manga. L'action a beau souvent se passer au Japon, les personnages ont des traits typiquement occidentaux.

 

JK Rowlings ose dire que seules les femmes ont leurs règles ? Tac, la communauté gay lance une pétition en ligne pour qu'elle n'ait plus le droit d'écrire Harry Potter !! Pourtant Rowlings avait donné des gages à cette communauté en disant que Dumbledore était gay - ce qui ne transparait dans aucun des romans mais passons. 

 

Résumons nous : il est désormais honteux d'être blanc. L'esclavage pratiqué par les Musulmans ? Les massacres inter-ethniques en Afrique ? le génocide au Rwanda ? les 97% de Noirs tués aux USA par d'autres Noirs ? le négationisme musulman sur l'Holocauste ? Tout cela n'existe pas.

 

Seul le Blanc doit s'excuser, s'agenouiller et fermer sa gueule. Il paie le fait d'avoir été pendant des siècles le moteur de l'histoire en occident. Il doit payer pour les erreurs de ses ancêtres. Mais surtout, il est semble assez con pour subir, sans rien dire, toutes les infamies qui nous déboulent depuis des années.

 

Désolé, mais, moi, je ne rentre pas dans ce jeu.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
George Floyd a été effectivement condamné pour divers délits. Mais je crois qu'il avait pris un bon virage en devenant un citoyen convenable. C'est pas le cas de l'autre Traoré délinquants multirécidiviste. J'aimais bien Omar Sy, Mais en quelque minutes, j'ai fini par ne plus le blairer. Je déteste les gens ( surtout les bobos de show bize ) qui préfèrent être solidaire d'une famille d'un délinquant, plutôt que de montrer leurs solidarités envers les familles des victimes de Ama Traoré.

Quand à cette hystérie anti-raciste et ses déboulonnages de statues au nom de l'anti-racisme et de l'anti-esclavagisme aux USA; j'attend toujours que ces donneurs de leçons qui remettent en cause le nom même du parti démocrate. Les démocrates ont été les principaux propriétaires d' esclaves et que se sont des démocrates radicaux qui ont créé le premier KKK.

Ces abrutis pilotés par l'extrême gauche ont une vision de l'histoire à géométrie variable. S'en prendre à G. Washington parce que propriétaire d'esclaves; oublient un peu facilement qu'il fut par la suite abolitionniste et qui fit voter la première loi interdisant la traite des noirs. S'en prendre à Roosevelt pour quelques propos déplacés et racistes sur les noirs et oublier qu'ils nous à permis d'être libre face au nazis.

Quand au général Lee; je ne vais pas me plaindre qu'il a été du côté des perdants. Mais Il a combattu le nord plus par patriotisme plutôt que pour préserver l'esclavage dont je crois bien qu'il en posséda tout en étant pas vraiment convaincu de l'esclavagisme.

Mais surtout j'attend de la part de tout ces gauchistes anti-racistes américains et européens qui bavent sur le passé esclavagiste des USA serait de dénoncer le passé soviétique. Système soviétique qui fut le plus grand esclavagiste de l'histoire. Des millions de condamnés de droit commun selon le système soviétique ( c'est à dire surtout des opposants politiques où accusées comme telles sans preuve et des personnes arrêtées arbitrairement pour atteindre des quotas d'arrestation ) utilisés comme mains d'ouvre gratuite dans des conditions extrêmement horribles ou moururent par centaines de milliers par la faim, de froid et de maladie. Mais cette cécité des gauchistes sur l'abomination communiste va durer éternellement. Leurs mauvaises foi est ancrée dans leur ADN.
Répondre