Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 07:51
Les Démocrates vont détruire l'Amérique !

Cela fait longtemps que je n'ai pas publié d'articles. Manque de temps (la crise Covid en France et la mise en place du protocole dans les écoles n'a rien arrangé), lassitude devant le politiquement correct et la puissance des réseaux sociaux dominés par l'extrême gauche, et, je l'avoue, un certain désarroi devant un monde qui , tel un poulet sans tête, court à sa perte.

 

En une année , je n'ai publié que 4 articles. J'ai profité de ce temps pour voyager (je suis allé au Japon, en Tunisie, en Croatie, en Espagne ) et à chaque fois , j'ai découvert que nous avions beaucoup à apprendre des autres pays que cela soit sur la gentillesse, l'accueil, l'hygiène (mon séjour au Japon où travaille depuis 2 ans une de mes filles m'a fait comprendre pourquoi l'Asie était finalement moins touché que nous par le Covid), le courage dans le travail (se retrouver au fin fond du désert tunisien et voir des gens debout avant le lever du soleil pour tenter de vendre quelques menus services à des touristes qui les traitent en parasite...) ou tout simplement une autre vie. 

 

J'ai également subi, comme vous tous, la crise sanitaire. De mars à juillet, j'ai été, comme la majorité des enseignants, sur le pont, gérant du mieux possible mon école (j'y étais présent tous les jours, y compris certains jours fériés pour garder les enfants de soignants), organisant le télétravail de mes élèves (bien plus complexe que ce que le ministre disait), rassurant les parents... Bref, j'ai fait mon travail. Rien à voir avec les capacité surhumaines des soignants qui, eux, sont allés au bout de leur dévotion, sacrifiant leur santé pour que, au final, une majorité de Français leur fassent un doigt d'honneur en ne respectant pas les gestes barrières ...

 

Je me suis posé la question de poster des articles sur cette crise, mais même si je suis outré par certains aspects de la gestion du gouvernement , des mensonges (les masques ne servent à rien, le Covid n'arrivera jamais en Europe), je ne suis pas sûr qu'en dehors de l'Asie, les autres gouvernements aient pris, eux aussi, la mesure de la menace. Et n'étant pas scientifique, je n'irai pas hurler avec ceux qui sont contre tout. J'ai pu voir les ravages du Covid autour du moi et cela m'a suffit pour me dire que j'étais bien heureux de ne pas être un gouvernant.

 

Bref, durant un an, un très grand recul par rapport à l'actualité, quelques ébranlements de mes convictions (logique en période de crise, on se pose tous des questions) et donc un blog qui n'a pas vécu.

 

Cependant, ce qui se passe en Amérique m'interpelle. Fervent partisan républicain depuis les années 80 (j'avais veillé toute la nuit pour vivre la ré-élection de Reagan en 84), je suis la politique de ce pays depuis des années. Et si, en 2016, je n'étais pas convaincu que Trump soit la bonne solution , tout valait mieux que Hillary Clinton. Les faits m'ont donné tort et Donald Trump, même si je suis critique sur sa gestion du Covid et le fait qu'il se soit désengagé trop vite du proche Orient, a finalement réussi son pari de relancer l'économie et la confiance américaine, mis à mal par 8 ans d'une présidence Obama désastreuse. Barrack, il était sympa, mais à part éliminer Ben Laden qu'a-t-il fait ???

 

L'élection de 2020 pourrait marquer la fin de l'Amérique tel que nous la connaissons. D'une part parce que Joe Biden représente ce qui peut être de pire comme politicien. Présent sur la scène depuis des décennies, il n'a fait que profiter du système et n'a rien apporté à son pari. Au contraire, les multiples casseroles qu'il traine  que cela soit les affaires "juteuses" faites avec son fils , son comportement avec les femmes (il est accusé d'agressions sexuelles par plusieurs de ses collaboratrices entre autres), ses liens avec des personnages antisémites , son opposition à Israël, sa mansuétude devant les Antifas et autre Black Live Matters extrémistes , sa soumission à la Chine, son refus de voir dans l'islamisme radical un danger , bref, Biden sera Obama en pire !! Et vu son âge, voire sa sénilité (écouter le parler sans prompteur et sans oreille) fait que, s'il est élu, il sera vite remplacé par sa co-listière  Kamala Harris, encore plus à gauche que la gauche du parti démocrate.

 

L'élection de Trump fut une anomalie en 2016. Clinton, persuadée de gagner sans combattre, n'a pas vu le danger, aveuglée il est vrai par des médias américains gangrénés par la pensée unique et le politiquement correct. Sauf que Trump a su parler aux sans voix de l'Amérique, ceux qui subissent de plein fouet les délocalisations, la violence des gangs armés, le racisme anti-blanc, la pression des lobbys à vouloir interdire toute critique. Une Amérique qui ne cherche qu'à vivre tranquille et libre, dans le plus beau pays du monde.

 

D'ailleurs, les chiffres de cette élection sont éloquents : Trump a progressé chez les ouvriers, les noirs, les hispaniques, les femmes et même les LGBT ! Jamais un candidat républicain n'a attiré autant de voix de ces diverses communautés ! Et il serait un mec raciste, homophobe, sexiste ???

 

Les démocrates n'ont jamais digéré la défaire de 2016 (tout comme ils n'avaient pas admis celle de 2000). Durant 3 ans, ils ont tenté de faire croire que la Russie avait manipulé l'élection, ce qui était faux. Ils ont utilisé toutes leurs capacités de nuisance , leurs télévisions, leur mainmise sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook en tête, pour détruire Trump. Mais les faits sont têtus : l'économie est repartie, le chômage a reculé, surtout chez les minorités . Les Démocrates ont tout exploité, de la mort de Georges Floyd en laissant la bride aux Antifas dans les états qu'ils contrôlaient aux incendies de forêt en Californie (dont on sait qu'une grande responsabilité vient du fait que l'état californien n'a rien fait pour réguler les broussailles) en passant par l'utilisation de Greta , pauvre petite fille autiste manipulée par des parents avides de gloriole.

 

Mais là aussi les faits sont têtus : malgré un pilonnage en règle durant 4 ans, au mépris de la démocratie et de la vérité , l'élection ne s'est pas passé comme prévu. Ceux qui ont suivi le décompte durant la nuit ont pu voir que Trump était parti pour remporter son parti. Et comme par magie sont apparus des votes par correspondances dans tous les états où le président était en tête. 

 

Les démocrates ont eu 4 ans pour préparer le vol de cette élection. Ils avait déjà quelques expériences. En 2012, plusieurs centaines de milliers de bulletins de militaires avaient "disparu". Dans certains bureaux de votes, les assesseurs avaient leur casquette "Vote Obama", ce qui est rigoureusement interdit.

 

Mais là, on atteint des sommets : des morts ont voté pour Biden ! Un logiciel a , étonnamment échangé des votes Trump pour des votes Biden dans le Michigan. Une fois l'erreur corrigé, Trump est repassé devant Biden dans un comté de cet état. Or, ce logiciel a été utilisé dans 47 des 87 comtés du Michigan. Et dans 30 autres états !!

 

Dans certains comtés, on a eu plus de votants que d'électeurs inscrits. Comme par hasard ces comtés ont voté Biden. Des observateurs du GOP ont été interdits lors des opérations de recompte dans le Michigan, sur ordre du gouverneur démocrate de l'état.

 

Parlons du taux de participation : dans certains états il atteint les 90% alors que ce chiffre n'a jamais dépassé les 60 , même lors des élections "raz de marée" comme en 2008. 100 millions d'Américains auraient voté par correspondance et , comme par hasard, la quasi totalité de ces votes vont à Biden. C'est statistiquement impossible !

 

La fraude est énorme, manifeste et si la cour suprême n'intervient pas, alors les Démocrates auront volé cette élection.

 

Tout ceci n'est pas du complotisme, mot que je déteste car bien pratique pour évacuer d'un tour de bras toute critique. Des centaines d'internautes témoignent, vidéos à l'appui, de ces fraudes, de ces magouilles.

 

Ceux qui estiment que tout est bidon, que ce ne sont que des Fake News sont au mieux de naïfs bisounours, pensant qu'il y a les gentils démocrates contre les méchants républicains, au pire, des cyniques qui estiment que tous les moyens sont bons pour gagner, y compris bafouer la démocratie !

 

Car pour eux la démocratie ne doit pas être offerte aux gueux, qui seraient capable de voter à droite. Ce sont les mêmes qui disaient qu'il fallait un régime fort pour les gens du Moyen Orient ! La démocratie, c'est quand la gauche gagne !!

 

Que va-t-il se passer désormais ? Soit le président Trump et le système américain se battent pour dénoncer et faire condamner cette fraude, rétablir la vérité de l'élection, soit ils abandonnent et l'aile radicale des démocrates aura gagné et volé l'élection.

 

Et après ?

 

Si Biden l'emporte de cette manière, le peuple américain ne l'acceptera pas. Il n'acceptera pas qu'on le dépossède du 2e amendement. Il n'acceptera pas que la violence d'extrême gauche continue à détruire son pays. Et que se passera-t-il ? Irons nous vers une guerre civile ?

 

Le pire est que si Trump gagne, cette même extrême gauche continuera son travail de sape si l'on n'y prend pas garde. Elle organisera des émeutes , financées par Soros et exportera toute cette merde en Europe.

 

Au final , Trump est le dernier rempart contre la barbarie et la fin de l'Amérique. Biden président, c'est une boite de pandore qui va s'ouvrir. Et l'on sait que cela a donné...

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Avant tout je suis très content de vous relire.. Je me doute que ça du être difficile d'organiser l'école par rapport au Covid.
Entièrement d'accord avec votre commentaire sur les élections américaines.
Mais même si je pense comme vous que les démocrates vont détruire l'Amérique il leur faudra des années.
Car le camp d'en face saura les bloquer a chaque fois qu'il le faudra pour faire respecter l'esprit de la constitution.
Le camp d'en face n'est pas heureusement composé que du Parti Républicain. C'est aussi tous les citoyens attachés a leur mode de vie et leurs liberté.. Et cela dépasse les clivages politique.
Bon retour et bon courage pour votre profession.
Ce message je l'ai déjà écrit il y'a quelques minutes mais je me suis aperçu que je ne l'avait pas validé...Cette fois -ci c'est fait
Répondre