Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 08:33
Aujourd'hui, le Haut Conseil de l'Education remet son rapport sur le niveau des enfants à la fin du primaire au Président de la République. Inutile de dire que cela va ruer dans les brancards côté enseignants.

Et pourtant ...

Le rapport du HCE estime que 40% des entrants en 6e présentent un niveau insuffisant . De manière plus précise 200 000 ont des lacunes en calcul, maîtrise de la lecture et de l'écriture tandis que 100 000 ne maîtrisent pas les compétences de bases de ces matières.

Or, si le primaire peut encore  faire illusion, le collège , de par ses méthodes de travail où l'autonomie est grandissante, se voit forcément handicapé par des enfants qui ne peuvent travailler seul.

Ainsi, certains profs de 6e estiment que certains nouveaux élèves "lisent trop lentement ou alors qu'ils ne comprennent que très partiellement ce qu'ils lisent, faute des connaissances linguistiques et culturelles suffisantes". De ce fait, ils sont condamnés "à une scolarité difficile".

C'est encore pire pour la minorité qui ne maîtrisent pas les compétences de base. Pour eux, "incapable de comprendre le sens du texte", voire "ne savant même pas déchiffrer ", " ces lacunes rendent impossibles aussi bien un réel parcours scolaire de collège qu'une formation qualifiante"

La lecture est la base de la scolarité. Si vous ne comprenez pas une consigne , vous ne pouvez pas executer ce que l'on vous demande.

40% d'enfants me semblent, hélas, un chiffre correct. La chance de ma classe étant d'être multi-niveau (du CP au CM2), je peux faire travailler les enfants en difficultés de lecture avec le niveau inférieur, ce qui fait que mes futurs 6e sont, au pire, un peu handicapés par une lecture maîtrisée à 95% seulement. En dessous , je demande un redoublement aux parents et à l'inspection. Inutile d'envoyer un enfant au collège pour qu'il se casse la gueule. Et depuis 9 ans, je n'ai eu , parmi mes anciens élèves, qu'un redoublement au collège. Un redoublement de la 3e qui plus est pour une enfant qui n'avait pas vraiment eu de problèmes en primaire.

Le HCE a raison en ce qui concerne les problèmes engendrés mais bien entendu certains syndicats font l'autruche.

Ainsi, Gilles Moindrot, du SNUIPP (syndicat majoritaire chez les enseignants du primaire), lui, accuse ce rapport « peu scientifique » de « noircir le tableau » en mettant dans le même sac les écoliers « qui ont de vraies difficultés » et ceux « qui sont en train de consolider leurs acquis ».

La dialectique syndicale est en marche. "Peu scientifique". Comme s'il fallait sortir de l'ENA pour constater que les profs de 6e doivent passer de plus en plus de temps à ré-apprendre certaines bases. Tous les ans, lors des journées de liaison CM2-6e, les profs de collèges nous font font part de leurs difficultés, parfois de manière agressive, avec les nouveaux élèves.

"Mettre dans le même sac..." Là, on est dans le foutage de gueule intégral puisque le rapport fait clairement la distinction entre les deux catégories de difficultés.

Pourquoi cette politique de l'autruche ? Parce que le rapport pointe aussi quelques vérités dérangeantes : certains enseignants de primaire s'accommodent très facilement de cet état d'échec. J'en connais quelques un qui me disent sans honte "de toutes façons, pour lui, rien à faire". Hé bien si, il y a toujours à faire : du soutien scolaire, de la pédagogie différenciée, de l'aide au devoir, faire appel à la psychologie scolaire (un bon suivi du Rased peut faire des miracles) et surtout, surtout discuter honnêtement avec les parents, sans les incendier mais en les mettant devant leurs responsabilités. Un enfant qui a du mal à lire en CP, s'il ne lit pas à la maison le soir avec ses parents, est un enfant qui sera en difficulté. Cela doit se dire, les yeux dans les yeux. Et tant pis, si ça vexe.

Autre point noté, le manque de liaison entre maternelle et primaire. Là aussi, le constat est juste. J'ai "subi" pendant plusieurs années une instit de maternelle qui n'en faisait qu'à sa tête. Résultat, certains enfants arrivaient en CP et ne maîtrisaient pas les bases de la pré-lecture. Il fallait donc reprendre tout à zéro avec eux, sans lasser les autres, m'obligeant de fait à subdiviser mon niveau de CP. Facile à faire dans une classe à un niveau, plus complexe dans une classe à 5 niveau.

Enfin, et c'est là que les syndicats vont avoir du mal à avaler la pilule, le rapport pointe aussi la forte augmentation des maîtres sans classes : +12% entre 99 et 2006. Sans classes, cela veut dire détaché à la MGEN, l'OCCE, la Fol ... Des instits formés à la pédagogie (enfin, pour ceux qui ont été à l'école normale parce que pour ceux qui ont subi l'IUFM....) que l'on cantonne à des taches administratives. Un peu comme si l'on demandait à un chirurgien de faire du secrétariat !!

Il va être intéressant de voir comment le rapport va être interprété et surtout d'observer la résistance que les syndicats vont y opposer. Le dénigrement a déjà commencé et nul doute que la semaine de rentrée qui se profile va voir fleurir les mails syndicaux nous appelant à "la vigilance", "la lutte"....


Claude Allègre parlait de dégraisser le mammouth . Moi, je dis qu'il faut déplumer l'autruche !!
(Allez, je dépose le slogan)
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Un article tout à fait juste à ce sujet a été publié sur le site Dialectikonhttp://www.premiumorange.com/dialectikon/page12a.html#Education
Répondre
D
Redoubler le primaire, ce n'est pas forcément handicapé l'avenir car c'est entre 4 et 10 ans que l'essentiel du savoir se construit (lecture, écriture, numération...).<br /> <br /> Donc mieux vaut refaire une année en primaire et aller au collège avec les bases indispensables que se planter gravement ensuite.<br /> <br /> Bonne rentrée à votre fille.
Répondre
J
Je crois que je vais imprimer votre article ce soir, ainsi que quelques coms et les faire lire à ma fille, instit......L'année dernière, elle avait les petits CP et en a fait redoubler 2...Elle fait l'école dans une jolie petite ville..où le niveau scolaire est élevé....Avant, elle était à Sarcelles, où elle avait 15 nationalités différentes..Que voulez-vous faire avec.....Mais, dire que les enseignants sont "des fainéants"....pas d'accord..Ma fille a passé une partie de ses vacances à préparer ses cours...et, elle n'est pas la seule.....Cette année, elle aura le CE1 et le CM1 (vi, M'ssieurs-dames)..et, 2 enfants handicapés, dont un autiste...et, ptêtre pas d'aide....D'abord, il faudrait peut-être "faire fermer leur gueule aux parents"..qui, dès qu'on ose dire que leur fils est un âne, (pardon, je fais exprès dans l'excès), intente un procès aux profs.....C'est à eux qu'il faudrait tirer les oreilles.....Y'a des coups de pied qui se perdent.....J'espère bien que les profs vont se rebiffer, ainsi que tous les citoyens, à qui on a supprimé les 20 % de leur impôt, sans qu'il y en ait un qui rouspète fort......Je sens que la rentrée sera chaude, mais y'a de quoi..le gouvernement, pendant les vacances en profite............AUX ARMES, CITOYENS.......ps : moi, j'ai tiré + d'une fois les oreilles à mon fils ainé, qui peinait à lire....mais qui, 25 + tard me remercie, car, il n'a redoublé qu'une fois  et a maintenant un bon métier (la 4e, car, redoubler le primaire, c'est handicaper lourdement leur avenir....Ils n'ont + guère de droit à l'erreur.....Moi, si ma mère s'était occupée un peu + de me faire lire, je serais ptêtre une grande écrivaine à ce jour..lol.............
Répondre
D
"Home School". En France aussi cela existe. C'est assez "facile" à faire avant 15 ans mais il faut se soumettre à l'EN pour voir si l'on suit "les programmes officiels" !!<br /> <br /> C'est pour cela que j'ai appris à lire à tous mes enfants (enfin, les 4 premiers , vu que la dernière n'a que deux ans) pour être sur qu'ils ne soient pas handicapés par un "branleur" dans leur année de CP.
Répondre
$
Faire de la politique a l'ecole c'est pas nouveau. C'est a cause de cela qu' aux USA il y a un ENORME probleme et beaucoup de parents font du " Home School" . Moi-meme home school mes 4 gamins. Les Socialistes guchistes n'auront pas mes momes!!!!!!!!!Parents are dramatically pulling their children out of public schools to homeschool them instead: http://www.themorningstaracademy.org/daily_education_news/interview-reveals-number-of-homeschool-students-up-twenty-nine-percent-in-america.htmlGlobal warNing!
Répondre