Dimanche 2 septembre 2007 7 02 /09 /Sep /2007 09:00
allegre.jpg Décidément, Claude Allègre a décidé de prendre réellement le contrepied de 34 ans de vie politique. Après avoir brocardé les écologistes dans son livre "Ma vérité sur la planète", le voilà qui flingue le PS à tout va dans "La défaite en chantant", un livre d'entretiens. L'ex-ministre de l'Education n'épargne personne même si, surprise, il se montre un peu moins brutal avec Segolène Royale. Mais pour le reste, le franc parler d'Allègre va sans doute faire grincer des dents.

François Hollande tout d'abord : "Il est le responsable principal de toute cette pagaille. Il a joué au plus fin avec tout le monde et il a perdu. Il est allé chercher Jospin, il a encouragé sa campagne (...) Il pensait que plus le marigot était rempli de crocodiles, plus il avait de chances. Il a foutu un bordel noir".  Utilisant le terme "magouilleur", Allègre compare le premier secrétaire à Guy Mollet qui fut le fossoyeur de la SFIO durant l'agonie de la IVe République. Et quand on sait que la politique de Mollet vis à vis de son parti contribua très largement au retour de De Gaulle et à la "mainmise" de la droite sur les affaires publiques pendant 23 ans, on se dit que ce n'est pas un compliment. Mollet qui restera , pour la gauche, comme celui qui , le premier , a envoyé des appelés en Algérie (avec l'aide, il est vrai, d'un certain François Mitterand).

En fait, Hollande aurait multiplié les candidatures en espérant apparaître comme le champion, le rempart, l'ultime atout. Il n'avait évidemment pas prévu la montée en puissance de son ex-campagne. Et surtout pas sa chute.

Montebourg, Valls  ? Des chacals et des hyènes sans la moindre idée. "Il n'y a rien, le vide. La rénovation du PS, ce n'est pas eux". Et pan sur les jeunes "loups" qui montent mais qui , en fait, ont largement contribué à la défaite du 6 mai dernier en faisant une campagne virtuelle et déconnectée de la réalité. En se réfugiant dans le Tout Sauf Sarkozy mais en refusant un vrai débat, ils ont déboussoulé les électeurs de gauche.

A propos de Royal, Allègre qui ne l'avait pas loupé  et à juste titre durant la campagne, se radoucit un peu :
"Je ne la prends pas pour une imbécile et je ne la crois pas dénuée de qualités, notamment de volonté. C’est quelqu’un de courageux, ce qui ne court pas les rues dans ce parti». Il estime d’ailleurs qu’elle «va reprendre l’offensive au PS», voire «les manger tout crus». " On notera tout de même que pour lui les gens courageux ne sont pas en masse au PS !! Cependant, il ne manque pas d'ajouter "Elle ne s'intéresse pas aux dossiers, uniquement à son promotion". Ce qui n'est pas faux !!

En fait, selon Allègre, le PS en a pour  10 à 15 ans avant de se rénover, se trouvant ainsi dans la position du parti conservateur en anglais de 1997 : une image en ruine, des cadres à l'agonie, plus de projets... et un boulevard pour ses adversaires.

Enfin, après son annonce de ne pas reprendre sa carte du PS, il avoue être séduit par Sarkozy et, pourquoi pas, de profiter de l'ouverture. "L'avenir n'est écrit nulle part" dit-il à Libération.

En attendant, après la campagne vue de l'intérieur de Femme Fatale, voici donc un nouvel ouvrage qui devrait permettre de comprendre ce que fut cette  pantalonade délirante que l'on connaissait sous le nom de "campagne électorale de Mme Royal" !!
Par Dave - Publié dans : politique française
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés