Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 14:40
sarkotchad.jpgN’en déplaise à la gauche et aux grincheux de tous bords, ce que l’on attend d’un président , c’est ça : se bouger, agir, essayer, obtenir des résultats.

La polémique bidon sur le voyage tchadien de Nicolas Sarkozy montre à quel point une partie de l’opinion a été marquée par 12 ans de chiraquisme et 14 ans de mitterandisme, à savoir l’action de deux monarques, distants , élus pour « sentir l’odeur des roses » et distillant leur action au compte goutte . Avares de leurs paroles, qui en devenaient d’or, François Mitterand et Jacques Chirac s’impliquaient peu, laissant le rôle de fusible aux Premiers ministres successifs. Et à tout considérer, Mitterrand s’est même plus impliqué que Chirac : il reste un peu plus de chose des années Tonton que des années Chirac !!!

Nicolas Sarkozy lui est dans l’action. On n’aime ou  n’aime pas. Moi, j’aime. Ceux qui, la semaine dernière lui reprochaient de ne pas se saisir du dossier « Arche de Zoé » lui reprochent ce matin la libération des hôtesses et des journalistes, pions involontaires de cette histoire navrante. Mauvaise foi de la gauche que l’on pourrait citer en exemple tant elle est grossière, ce matin, certains responsables PS osaient même que le président aurait du ramener aussi les membres de l’association pour qu’ils soient jugés en France.

En gros , quand il ne fait rien, c’est mal. Quand il fait, c’est mal ou pas assez.

J’aurais aimé en 85 un président plus actif quand il s’agissait de tirer de la mouise des Français impliqués, sur ordre gouvernemental, dans le sabotage du Rainbow Warrior. Il aurait été bien d’avoir un président qui aurait tapé du poing dès l’enlèvement d’Ingrid Bettancourt.

La gauche qui donne des leçons nous gonfle , on l’a déjà dit sur ce blog. Mais les réactions de ce matin le prouvent une fois de plus.

Nicolas Sarkozy mérite bien ses 27 euros de l'heure !!
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Pour l'affaire Arche de Zoé, je précise que je trouve tout à fait normal que les responsables soient jugés , en France ou au Tchad, mais qu'ils soient jugés.<br /> <br /> Je parlais des hotesses, des journalistes et du pilote , embarqués un peu malgré eux dans cette galère.<br /> <br /> Cela dit, je travaille depuis plusieurs années avec des ONG qui vont construire des dispensaires au Togo ou au Burkina Fasso . Je connais aussi plusieurs sages-femmes qui vont régulièrement travailler à Notsé (Togo).<br /> <br /> Tous m'ont dit que, dans les villages, les femmes sont prêtes à leur donner leurs enfants , car elles se disent qu'avec une famille blanche, en Europe, le gamin aura une meilleure vie. C'est une preuve d'amour incroyable que d'envoyer son enfant dans l'inconnu en espérant une vie meilleure.<br /> <br /> Et il est navrant que des occidentaux style Zoé profitent de cet espérance.
Répondre
J
" Pour qui se prennent les Français ? " Bonne question de Mary.En effet voilà une question à se poser à différents niveaux.Osons le réalisme le plus cru; les Français ce sont eux qui payent pour que le Tchad existe encore, donc ils se prennent pour les patrons.Normal dirons-nous, ce sont eux qui règlent leurs factures, les défendent, tracent routes et alimentent en énergie, ce sont les Français qui font tout...Ah, l'indolence africaine !Une autre manière de voir les choses ?Une fois n'est pas coutume, sur ce sujet je soutiens l'avis des gens de gauche... à chacun son ouverture !!! Voilà une affaire criminelle de droit commun, un enlèvement d'enfant à grande échelle, un trafic mais oui !Il faut appeler ler choses par leur nom.Avez vous vu les affiches de cette association, elles disent en clair qu'il faut "sauver" plus de 1000 enfants... Combien de passages en France ont-ils déjà réussi ? Combien de futurs inadaptés sociaux pour que certains couples puissent acheter un enfant et jouir sans entraves de petits désirs de parenté exotique ?Quel juteux commerce !Voilà une triste affaire un fait divers qui ne méritait pas toute ce tapage médiatique. Il fut un temps où l'on aurait envoyé  un secrétaire d'état, ou bien un haut fonctionnaire diplomate rompu à la négociation africaine. Jadis le Roi envoyait un Talleyrand en ambassade; force est de reconnaitre que de nos jours la fonction présidentielle a perdu de son éclat: le chef de l'Etat de la France se rend sur place ( au lieu de le convoquer à l'Elysée) pour discuter avec l'ancien chef de bande Idriss Déby ( avec son ex-compère Hissène Habré)...Le langage des symboles est toujours aussi fort chez les Africains, l'ignorer c'est perdre. Ne vous étonnez pas, cette faiblesse justifiera un surcroit d'immigration en France.Etait-il besoin d'en rajouter avec une autre provocation lors de sa venue au Guilvinec ?JL Bianco a parlé de Zorro en Afrique, il n'a pas tort reconnaissons-le. Ensuite nous avons vu le Père Noël chez les pêcheurs bretons (ouvrant la voie à toute les revendications similaires avec les taxis, les transporteurs, les ambulanciers.... etc), et bientot Pinocchio en Amérique !!Avec la soif immodérée de reconnaissance de Sarkozy, une grande faute diplomatique vient d'être commise... ne vous faites pas d'illusions la note finale n'en sera que plus lourde pour les contribuables français.Aujourd'hui avec N. Sarkozy nous avons un autre style, c'est inédéniable. Une nouvelle silhouette, un peu comme une nouvelle ligne de voiture, avec d'autres coloris, d'autres enjoliveurs... et sous le capot ?Pour passer à la postérité, il faut se faire rare, travailler la densité de son personnage, c'est, depuis la nuit des temps, la seule manière de durer dans une démarche de qualité.
Répondre
M
A ceux qui ne cessent de critiquer Nicolas Sarkozy :En Afrique, les négociations se font d'EGAL A EGAL, de CHEF A CHEF et si possible FACE A FACE.C'est donc le Président lui-même qui devait se déplacer .A mon avis, la gauche est tellement admirative de ce que fait Sarkozy, qu'elle en reste "baba" et n'a plus que de l'aigreur à distiller.L'affaire de l'arche de Zoë est une horreur ; ces gens ne font pas de l'humanitaire, ils sont inhumains. Savent-ils le désespoir que l'on éprouve à être arraché à son pays et se retrouver chez  des INCONNUS, sans connaître ni la langue, ni les coutumes ?Je ne comprends pas non plus ces familles dites d'accueil ; ces petits étaient musulmans, issus de familles nomades ; comment les auraient-ils élevés ; en Afrique, on n'est jamais seul ; et ce bébé d'un an, qui peut assurer qu'il n'était pas encore nourri au sein comme celà se pratique longtemps en Afrique.Lorque l'on adopte à l'étranger, les futurs parents restent sur  place plusieurs semaines, voire plusieurs mois, afin que l'enfant s'habitue à eux ; là, rien. L'enfant est une marchandise qu'on livre !!! C'est révoltant.Non, vraiment , cette expédition lamentable n'est que le fait de narcissiques invétérés.Et permettez-moi de penser que l'homme blanc est bien prétentieux de croire qu'il est le mieux à même pour éduquer des enfants. Les ONG doivent continuer leur travail, remarquable pour la plupart, SUR PLACE.
Répondre
U
pour le comm ( 10 ),prière de lire "sauvage " entre parenthèse .culture sauvage =culture réaliste ,non endoctrinée (chacun pour soi )
Répondre
U
"de toute façon, je doutes que le qualificatif d'enlèvement soit vraiment juste :-(comme j'aimerais que ce soit des vents consenties ,vu que ces momes risquent d'avoir peut etre une vie meilleur ici que dans leur pays ,mais le doute rèste possible quand a la traçabilité de ces gamins  :-( "
Répondre