Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 17:14
antigreve.jpgCertes il n'était "que" 6500 à Paris  pour manifester leur Ras'le bol de la grève. Mais ce n'est qu'un début.

Le peuple de droite n'hésite plus à descendre dans la rue.

Et malgré l'absence de transport pour se rendre à Paris , malgré le froid, il est quand même là.

«Les métros, au boulot!», «le privé vache à lait du public, ça suffit, halte aux privilèges», ou encore «stop à la grève»… Le message est clair.

Merci à Liberté Chérie, Gold 31 et les autres....

Et de notre lointaine province, nous ne pouvons que dire "Hardi, on est avec vous"

Les grévistes pro de SUD, la CGT et autres UNEF ont perdu ce dernier monopole : celui de la contestation !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
une politique de la famille qui soit beaucoup plus propice à la famille!!comme le dit Digital Fury....encore faudrait il une politique orientée dans ce sens, ce qui n'est pas le cas; les dirigeants occidentaux ayant décidé de privilegier une politique nataliste étrangère en acceptant une immigration incontrolée....On nous dit que cela est nécessaire pour payer nos futures retraites...c'est nous prendre pour des cons!en effet compte tenu du niveau technique de ces migrants, compte tenu de leur niveau de chomage ; je ne vois pas comment 100 000 migrants analphabètes, sans formation et sans boulot pourraient cotiser suffisament .... et le taux de cotisation sera très inférieur a celui de 10000 employés/commerçants/cadres ..etc..etcquelqu'un peut il démontrer le contraire par un calcul - non faussé par l'idéologie -
Répondre
D
La grève a déjà coûté 300 millions d'euros !! Obligeons la CGT, la CFDT, SUD et cie à PAYER !!!!!
Répondre
D
Il faudrait aider ceux qui sont vraiment dans le besoin à cause des accidents de la vie (handicapés, chômeurs, ...) ou fragiles/non-autonomes par nature (étudiants, âgés), hors aujourd'hui ce n'est pas le cas. Le déficit (et surtout les intérêts) est plus que conséquent, ceux qui sont vraiment dans le besoin n'on pas de moyens et nous sommes paradoxalement dans le peloton de tête Mondial pour les impôts.Les retraites sont un élément (important), mais en réalité il faut réformer en profondeur le modèle social français, car trop de gens trop bien portants vivent aux mamelles de l'état.
Répondre
C
Attention. Je n'approuve absolument pas ce système narcissique. Il se trouve d'ailleurs qu'ayant commencé à travailler à 14 ans, je ne prendrais pas ma retraite à 54 (je le ai dépassé) comme certains cheminots mais bel et bien à 60.<br /> <br /> Ce que je voulais dire rejoint votre discours : on a accordé un système très généreux sans penser à l'avenir. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai "investi" dans un plan de retraite privé , sur mes fonds propres pour ne pas me retrouver en difficulté.<br /> <br /> Car, et les syndicats ne le disent pas, une retraite c'est grosso modo 50% du salaire privé contre 60 à 70% du salaire public. Et on calcule sur les 6 derniers mois dans le public, sur les 25 meilleures années dans le privé.
Répondre
J
Il est très amusant de constater que ce sont les mêmes qui dénoncent toujours les systèmes " à 2 vitesses" mais là, défendent désespérément les inégalités quand elles les arrangent !!!Voilà bien une conscience politique de petite lope !
Répondre