Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 22:31
hillaryscary.jpgTout chaud !! Tout bon !!

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, si elle était choisie par son parti, se ferait battre aux élections présidentielles par le candidat républicain, quelqu'il soit, indique un sondage de Zogby International, montrant un net recul de la candidate.

Alors que l'ex Première Dame menait dans les sondages au niveau national depuis le début de la campagne, la dernière enquête montre que Mme Clinton perd du terrain à 38 jours des premières échéances électorales dans l'Iowa.

Selon le dernier sondage, Hillary Clinton, dans l'hypothèse où elle serait investie par le parti démocrate, perdrait face au sénateur républicain John McCain par 38% contre 42%, par 40% contre 43% face à l'ex-maire de New York Rudy Giuliani, l'actuel favori, et par 40 % contre 43% à l'ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney.

Même les candidats républicains moins bien placés dans les sondages au niveau national comme l'ex gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee ou l'ancien sénateur et acteur Fred Thompson viendraient à bout de Clinton, par 44% à 39%, et 44 à 40% respectivement.

Les deux grands rivaux démocrates de Clinton, Barack Obama et John Edwards seraient eux en mesure de battre un candidat républicain, selon le sondage. Le sondage de l'Institut Zogby a été mené sur un échantillon de 9,150 personnes à travers les Etats-Unis entre le 21 et le 26 novembre, avec une marge d'erreur de un point.

Pan sur la tronche des médias français qui pensaient déjà connaître le futur président américain !!
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Tu ne donnes pas d'exemples, je vais donner un exemple de média collabo : TF1 et surtout le 13h de Jean Pierre Pernaud
Répondre
D
Barbara Streisand a fait son choix, ce sera Hillary Rodham Clinton. La chanteuse-actrice américaine a apporté her son soutien officiel à la sénatrice de New York dans la course à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle 2008.
"Madame la présidente des Etats-Unis (...) c'est une pensée extraordinaire (...) Hillary est une voix puissante pour le changement alors que notre pays est à un carrefour", a estimé Barbara Streisand dans un communiqué diffusé par le comité de campagne d'Hillary Rodham Clinton.
Cette annonce est tout sauf une surprise, l'actrice faisant partie de la société des amis de Bill Clinton. Elle intervient en revanche au lendemain de l'officialisation par la célèbre présentatrice de télévision Oprah Winfrey de son soutien au sénateur Barack Obama, rival d'Hillary Rodham Clinton dans le camp démocrate.
Dans un communiqué, l'ancienne "First Lady" s'est déclarée du soutien de Barbara Streisand, une fille au "talent immense".

Cela me rappelle quelqu'un en France, ce côté "Je la soutiens car c'est une femme et je suis une femme"
Répondre
L
  En fait, Sarkozy a été traîné dans la boue par la majorité des médias français durant toute la campagne électorale. Rarement un candidat à la Présidence de la France aura été autant diabolisé et caricaturé et diffamé que Sarkozy l'a été. La victoire de Sarkozy a montré qu'en France aussi, il est possible d'être élu Président de la république malgré les médias, tout comme la victoire de George W. Bush l'avait montré en 2004 aux Etats-Unis. (80% des télévisions et 75% des journaux américains soutenaient Kerry en 2004)  
Répondre
P
Vous croyez que Sarkozy n'était pas soutenu par les médias ?Il manquait quoi ? Le Canard, Charlie Hebdo, L'HumanitéSi vous me trouvez une télé gratuite qui ne le soutenait pas, dites le
Répondre
B
Quelle photo ! Hillarant !... ^^Clinton bien en chute libre dans les sondages :http://le-blog-atlantiste.over-blog.com/article-14137428.html
Répondre