Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 09:36
818b09b2-b97c-11dc-93bb-d4cc7cc4d972.jpgUn seul attentat kamikaze en 2007 en Israël !! Contre 426 morts en 2002 !!

Le "mur", en fait une barrière electronique de 500 km de long pour protéger Israël, ça marche !!

Même les médias français commencent à le reconnaitre (Par exemple, cet article du Figaro) !!

C'est un nouveau tabou qui tombe , après celui sur le fiasco irakien ou celui sur les statistiques bidon du Lancet.

Certes , il y a  encore beaucoup de chemin pour que la presse française devienne adulte, c'est à dire qu'elle cesse de vivre dans un monde virtuel où les gentils Farcs cotoient le vilain nazillon Bush, où les pauvres palestinients sont oppressés par ces salauds de juifs et où la gauche représente le progrès tandis que la droite n'est qu'un ramassis obscurantiste !!

Les vigiles qui vérifiaient si un kamikaze ne montait pas dans un bus ont d'ailleurs, pour la plupart, perdu leur emploi !! La paix au service du chomage, oseront dire les cyniques !!

Bien entendu, les journaux l'admettent du bout des lèvres, ce résultat. On ne change pas en un jour des décennies de lavage de cerveau. Ainsi, les médias mettent l'accent sur l'asphyxie des territoires, oubliant juste que l'argent donné en masse depuis 1993 s'est évaporé dans les marais de la corruption de l'autorité palestinienne.

Le mur a prouvé son efficacité, comme le mur d'Hadrien protégea l'Empire des Barbares tant que Rome utilisa et surveilla ses frontières.

Mais chassez le naturel, il revient vite au galop, l'armée antisémite de la presse française donne ce genre d'infos en catimini pour s'axer sur son crédo : les pauvres palestiniens sont oppressés par ces salauds de juifs !! Et tant pis si cette oppression doit se solder par l'économie de centaines de vie !!

Salauds de médias ,  aurait dit Jean Gabin
Partager cet article
Repost0

commentaires

T
"Frontière entre l'Homme et l'animal", c'est la sensation que je ressent quand on me parle de "barbares faces à la civilisation"...Ces derniers mots ne viennent pas de moi, je n'en fait qu'une simple traduction, cela ne transcrit absolument pas ma pensée.Au sujet du jugement, je pense que toute critique est possible mais certainement pas au point de traiter des hommes comme des bêtes..La limite est là."qu'ils cessent de se comporter en animaux et ils seront reconnus et accueilis"Vous n'avez rien compris...Ce qui dérange le bon français, c'est la petitesse de son pouvoir d'achat, qu'il pense volé par l'immigré... qu'il veut alors faire dégager vite fait, "parcequ'après tout, l'argent il y a + droit lui, que les bougnouls qui viennent de leurs zoo lui voler.... n'est-ce-pas"....Bref, augmentez le pouvoir des français et la xénophobie reculera radicalement...Les Hommes ne vivent plus par valeurs mais juste pour l'argent...Et dans le cas présent, ce n'est pas regrettable....
Répondre
J
@ Tack"...comme d'une frontière entre l'homme et l'animal"Ce sont vos propres mots, car l'auteur n'a jamais écrit çà. Ensuite vous allez vous répandre ailleurs et faire de vos fanstasmes une vraie "vérité lue sur un blog facho"... On connait votre façon de voir la vie: bien peu documentée.Peut être comparez vous ces gens à des animaux parce que vous l'avez ressenti ainsi: qu'ils cessent de se comporter en animaux et ils seront reconnus et accueillis...Quant à votre interdiction de juger autrui, elle est à renvoyer avec votre manie de juger tout un monde que vous ne comprenez pas, je vous cite dans le sujet intitulé "les larmes de Bush":"- Que Bush instaure la paix sociale dans sn propre pays avant d'aller chercher la guerre ailleurs....Ou comment une guerre au Proche ou Moyen-Orient permet de dissimuler les disfonctionnements d'une nation totalement endettée, ultra-violente, ou règne une profonde mésentante sociale."En bon gauchiste vous interdisez aux autres ce que vous vous autorisez...Et çà veut nous parler de morale !!!
Répondre
T
les barbares et la civilisation ?Mon dieu, relisez vous je vous prie, vos propos font froid dans le dos.Comment oser cracher aisini sur un peuple entier... Sur le peuple entier, j'entend bien les femmes, les enfants, les nouveaux-nés, jeunes femmes et jeunes hommes, les hommes de famille respectables et travailleurs (et non pas tous des kamikazes) qui vivent face à un mur en ignorant le but de la muraille.Mais quelle honte, comment réagir quand des petits européens, loin de tout ça, de leur histoire, de leur culture, de leur CIVILISATION mon cher, se permettent, depuis l'autre bout du monde, de les juger, et de parler du mur comme d'une frontière entre l'être humain et l'animal...
Répondre
A
La différence (et de taille) avec le régime d'Apartheid sud-africain est que en Afrique du Sud, les blancs dirigeants étaient clairement racistes, ségrégationnistes et qu'il n'a pas fallu des morts et des morts pour qu'ils imposent ce genre de régime.En Israël, il faudrait tout de même se remettre en mémoire que ce mur est fort récent et qu'il est la conséquence directe de la (non)politique d'extermination des juifs par les palestiniens (et non l'inverse, je rappelle que c'est les islamikazes qui répètent à tout bout de champ vouloir détruire Israël, ce sont eux qui considèrent le jour de la création de l'Etat israélien comme étant une "nakba", une catastrophe), de leurs incursions pour se faire exploser dans les boîtes de nuit ou dans des bus, voire sur des marchés (où rappelons-le, ils tueront aussi des leurs) !Je suis d'accord avec David, ça me fait beaucoup plus penser au Mur d'Hadrien..... Parce que si on ne reconnaît pas où sont les barbares et où est la civilisation, alors on a du soucis à se faire (y'a qu'à demander à la (trop) grande majorité des journalistes français, ça donne une idée de l'infini)
Répondre
D
Hormis l'aspect purement symbolique (prison, mur de Berlin, ...) déshumanisante de ce mur, son gain tactique "immédiat" remet en cause (par son tracé) celui stratégique beaucoup plus important, de la création d'un vrai état Palestinien viable, du retour au frontières de 1967 et la réintégration des réfugiés.<br /> <br /> Avec des lois et surtout des jugements discriminants pratiquement systématiquement les citoyens Israéliens Palestiniens, la main d'oeuvre à bon marché étant Palestiniennes et devant faire des aller-retour quotidiens entre leurs territoires et le reste du pays (là où est le travail) via des checkpoints armés dans tous les sens, le recours systématique à la force et l'armée pour garder la main, les déplacements forcés pour cause d'implémentation de nouvelles colonies Juives et maintenant ce mur, c'est intellectuellement difficile à mon avis de ne pas faire immédiatement le rapprochement avec l'ancien système d'Apartheid de l'Afrique du Sud et ses Townships.
Répondre