Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 19:04
undefinedLes Français sont déçus par leur pouvoir d’achat. Ils sont donc déçus par le président Sarkozy. Il est vrai que le Français a tendance à croire au Père Noël et se dire qu’il y a forcément des cagnottes cachées dont il ne profite pas.

Les Français, dans un sondage récent, ne veulent pas travailler plus pour gagner plus. Ils veulent gagner plus mais ne pas travailler plus. Logique en fait, pour des gens qui croient au Père Noël. Après tout, ce bon-papa Noël distribue les cadeaux gratuitement et ne vous demande pas de faire des heures supplémentaires.

Les Français sont choqués par l’étalage de la vie privée du Président (qui a au moins le mérite de la franchise et qui ne loge pas maîtresse et fille cachée au frais du contribuable) mais ils se ruent sur les Voici, Gala et Paris Match !! Dans la presse people, le problème du pouvoir d’achat, on ne connaît pas.

Les Français aiment les abrutis : Jérôme Kerviel qui a perdu 5,6 milliards d’euros, même si c’est avec le consentement de sa banque (ce qui reste à prouver) est considéré comme un héros, le type qui s’est payé une banque si l’on en croit Opinionways. Il n’est pas coupable disent les Français. Gageons que les clients de la Société Générale auront un autre avis quand ils recevront les factures de leurs services bancaires. Mais en France, on aime cela, les abrutis qui montrent à quel point le capitalisme et le libéralisme, c’est pas bô !!

La presse tire à boulets rouges sur l’action du président mais pas forcément pour les bonnes raisons. Elle s’indigne de la vie privée, mais demande aux Français « Etes vous frustrés par l’absence de photos du mariage ? » (Le Figaro) ou bien font 14 pages sur cet événement qui a éclipsé en début de semaine le super Tuesday. Certes la presse s’est ensuite rattrapée, dans une impartialité totale (99% d’articles sur Obama/Clinton, 1% sur le Gop !!) mais le mal est fait. La crise au Tchad, les attentats au Liban, les nouvelles provocations de Chavez, le programme nucléaire en Iran, l’enquête au Pakistan sur la mort de Bhutto (dans les milieux islamistes, bien entendu)… Rien à battre, on veut les photos du bisou nuptial, nous assènent des médias décidément bien …. People !!

À côté de cela, les vrais sujets de désenchantement se succèdent. Après un départ tonitruant, après une spectaculaire réconciliation avec nos amis américains, après une relance de l’Europe via le mini traité, après une ouverture que je continue d’apprécier, après une bonne gestion d’une grève imbécile qui a coûté des centaines de millions d’euros à la SNCF (un scandale, un vrai, pas comme les conneries d’un trader qui fait perdre du fric à sa banque) ,  la machine connaît des ratés . Trop !!

Désormais, il suffit de quelques milliers de taxis pour faire reculer le gouvernement. Avec une hausse des prix en prime !! Le taxi restera donc une espèce rare, réservée aux nantis et aux bobos du show bizz. Le péquin moyen ? Il prendra le métro ou le TER (quand il n’est pas en grève).

Désormais, les tyranneaux de tous poils peuvent venir parader en France, patrie des "droits de l’Homme" . Mais aussi des contrats juteux !

Désormais, les réformes sont ajournées les unes après les autres. Et la gauche peut pavoiser : elle va gagner des municipales sur le simple fait de la contestation. Ce qui montre d’ailleurs la bêtise du Français moyen : prêt à virer son maire parce que la politique du parti au pouvoir lui déplaît. La gauche en avait fait l’expérience en 1983.

La gauche qui braille, qui conteste, qui pétitionne, qui n’a d’yeux que Obama (c’est ce qu’a déclaré Miss Royal) mais qui ne propose rien !! Voir Hollande à la télé est toujours un grand moment comique. Ce type qui n'a même pas réussi à faire élire sa femme ou Jospin et qui vient nous donner des leçons !!

Sarkozy l’avait anéantie, cette gauche gueularde, il en train de lui redonner un boulevard.

Certes, il n’est pas aidé. La moitié de l’UMP est constituée de médiocres incapables d’affronter le moindre vent, refusant la moindre réformette de peur de déplaire à son électorat de base. Les députés UMP ont les foies, alors qu’ils sont élus pour 5 ans !! Ils pensent déjà à 2012 !! Alors, ils sont contre la commission Attali, contre l’ouverture, contre les réformes.On comprend mieux pourquoi la France se transforme en un état tiers-mondiste !! Dites une idée un peu audicieuse et vous aurez 50 corporations dans la rue prêtes à vous mordre !!

Les syndicats règnent de nouveau en maître. Ainsi, les discussions sur la suppression du samedi matin ne se sont faits qu’avec les syndicats enseignants, qui représentent, allez, 10% du corps !! Les cons comme moi, non-syndiqués, n’ont rien à dire. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Je ne vais pas hurler avec les cons qui disent « Sarkozy, démission » mais j’espère qu’il lira ce message :

« On vous a élu pour une politique de droite et libérale, pas pour du Chirac bis !! Envoyez balader les pétochards de l’UMP, envoyez balader les nazillons syndiqués, mais libérez les énergies de ce pays, parce que là, on en a ras le bol !! Il y aura des grèves, il y aura du bordel mais on ne réforme pas avec les mains dans le dos !!»

Certes ce n'est pas de la grande philosophie mais cela a le mérite d'être clair.
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Hem... où l'on voit comment l'UMP a réussi, sans crier gare, ni train, ni SNCF, a regrouper des sympathisants de l'extrémisme de droite... Des syndicalistes nazillons, il faut le voir pour le croire... Vous faites certainement partie de la frange aisée de la population, ou alors vous vous faites entuber comme les autres mais en plus en propageant un message de propagande bien arrangeant pour certains...
Répondre
D
"Les Français sont déçus par leur pouvoir d’achat. Ils sont donc déçus par le président Sarkozy. Il est vrai que le Français a tendance à croire au Père Noël et se dire qu’il y a forcément des cagnottes cachées dont il ne profite pas."Pardon, mais n'est ce pas Sarkosy lui-même qui s'est fait élire sur cette promesse? Je veux bien admettre que les français aient eu tort de croire en Sarkosy, mais tout de même, assimilé ce pauvre président au papa noël... Peut-être à Saint Nicolas plutôt?
Répondre
D
Amicalement aussi. Comme quoi, même un ignare prétentieux comme moi apprécie les formules de politesse.
Répondre
S
le net est assez rempli d'ignards prétentieux, qui ayant fait le tour des chaînes tv, s'imaginent être en mesure de dresser un tableau de la politique française. Ce blog comme bien d'autres est un ramassi de généralités ahurissantes et amères; et pourtant ose porter une étiquette politique. Certes les français sont peut être de "fichus gauchistes sur le retour", mais il faut bien l'admettre la poudre avec les quelles ils ont été aveuglées commence à se dissiper. Quant à Nicolas Sarkozy, il ne mène en aucun cas une pure politique néo-conservatrice.amicalement  
Répondre
M
Bah, si le president voulait montrer ce qu'il fait, il communiquerait + souvent sur son action que sur sa vie privee.Maintenant, les media ont trouve une bonne accroche et un boulot facile, ils ne vont pas lacher. En Chine / Hong Kong, tout le monde sait qui est la femme du president francais. Au moins, on est les premiers a ce niveau la de betises.Que le president se mette a faire de la politique au lieu de faire du people. Quoique. Certaines actions ont ete faites dans le "dos" : traite europeen, signature de certains contrats, Afghanistan, ...Niveau politique interieure, il y a reellement un soucis, mais impossible de mettre le doigt sur ce qui ne va pas du tout. Apparemment tout le corp dit socialiste / communiste / maoiste / revolutionnaire s'est arqueboute dans une position radicale et extremiste (plus aucun dialogue, pas plus aucune revendication realiste,... ) A force d'aller vers les deux extremes (car l'extreme gauche genere l'extreme droite et vice et versa), la France moderee ne suffira plus a colmater les breches. Vers une scission "a la Francaise"?  (la Belgique mais a la place des Flamands / Wallons, les liberaux et les socio)En tout cas, je ressens de plus en plus la radicalisation de gens pourtant moderes dans mon entourage. Que ce soit a Gauche ou a Droite, l'idee meme de relativiser la pensee de l'autre revient a de la trahison... Ou va la France?
Répondre
D
Constat pessimiste mais qui me semble hélas lucide