Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 08:48
Décidément, nous vivons dans un étrange pays. Alors qu’une banderole raciste et imbécile met la France en émoi, la profanation d’un cimetière musulman a , semble-t-il, fait nettement moins de bruit. En profanant des tombes d’anciens combattants marocains , les auteurs font plus que perpétrer une tradition débile qui consiste à s’en prendre à des morts, ils montrent aussi leur ignorance crasse d’une histoire de France qui a vu des hommes venus se battre de tous l’Empire Français (comme on l’appelait à l’époque) sur le territoire nationale.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce cimetière situé près d’Arras est profané. L’an dernier déjà, des insultes avaient été inscrites sur les tombes. 3 personnes furent arrêtées et 2 condamnées à de la prison ferme en mai dernier. Il est clair que ce type d’agissement donne des idées à d’autres crétins.

Acte gratuit et raciste, cette profanation vise non seulement les anciens combattants du Maroc mais les slogans retrouvés visaient eux l’Islam (ce qui apparaît dans la logique de l’acte) mais aussi Rachida Dati. Et là, sur ce point, on n’a pas entendu trop de protestations. Il est vrai que la Garde des Sceau n’est pas vraiment aimée en France et que ces insultes ont sans doute dû ravir secrètement une bonne partie de ses détracteurs.

Maintenant, notons aussi que d’autres profanations dans un cimetière chrétien de La Rochelle ont reçu un accueil médiatique encore plus faible. Y aurait-il gradation dans la bêtise ?

De même qu’on ne parle jamais de ces cimetières européens laissés à l’abandon par les autorités algériennes dans les anciennes colonies. Certaines photos publiées dans la NRH l’an dernier le montrait pourtant amèrement.

Enfin, il ne faudrait pas que cet acte soit récupéré par ceux qui refusent que l’on puisse critiquer l’Islam en tant que force politique et code moral. Profaner des tombes est inadmissible, mais cela ne doit pas interdire ceux qui pensent que l’Islam porte en son sein des forces antidémocratiques de pouvoir le dire. Accuser le film Fitna ou les caricatures danoises d’être à l’origine de la profanation d’Arras me semble pour le moins suspect. On a toujours le droit de penser que des types qui , sous couvert religieux, prônent le sexisme, le racisme, la soumission aveugle, sont des abrutis. Et que ceux qui dorment à jamais à Arras n’ont rien à voir avec ses marchands de cauchemar islamiste.
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
On a tous le même soucis. Pour ma part, je suis consterné en lisant tous les clichés sur la Lorraine et sur les Vosges.C'est peut être le snobisme français qui veut cela. 
Répondre
G
Albert le bâtardJe connais trés bien Arras,je suis né en terre d' Artois dont le frére du roi était conte.Je connais la Place des Héros, sa porcelaine et le bleu d' Arras ,le monument Canadien,j' ai même visité les sous terrains avec des amis.Le filme résume en quesques mots ce que les gens pensent de cette région: "C'est le Nord".
Répondre
A
De très rares médias ont évoqué le lieu précis d'Ablain-Saint-Nazaire (soit environ 0.05% des médias). Cher grandpas, cela ne dispense pas pour autant de manquer de précision. Même si 99% des gens s'en foutent. Mais science et connaissance ont besoin de rigueur et de précision.C'est d'ailleurs bien dommage que beaucoup de Français ne connaissent pas la ville d'Arras. L'une des trois villes martyres de la première guerre mondiale (Verdun, Reims et... Arras !) Ville du renouveau du théâtre médiéval (Adam de la Halle). Ville de naissance de Robespierre, Verlaine y a vécu 8 ans, Rimbaud y a séjourné, tout comme Pétain et de Gaulle. Napoléon, Louis XIV, Louis XII, Jules César, Montgomery... Autant de grands noms qui ont sillonné les rues d'Arras.
Répondre
G
Cher Albert le bâtardLa plupart des français en dessous de la Picardie ont déjà du mal a situé Arras alors la nécrpole de Notre Dame de Lorette encore moins.
Répondre
D
Merci de ses précisions. J'avais écris "Près d'Arras" car je n'étais pas sûr du lieu. Et comme vous le dites, aucun média n'a donné le nom exact. Cela dit, c'est souvent par paresse que l'on cite la grosse ville du coin pour situer un événement. 
Répondre