Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 00:00

Que s’est-il passé en Mai 68, à part cette pseudo révolution très bobo et menée par des djeunes pensant surtout à s’éclater et à rejeter le vieux monde aux orties, en s’inspirant des délires communistes  ?

 

Hé bien, à Prague on cherchait justement à se défaire de la tutelle communiste, on cherchait à sortir du communisme pur et dur et à appliquer un socialisme à visage humain. C’était le credo d’Alexander Dubcek, président de la Tchécoslovaquie et membre du PC.

 

Réformateur, il entend rétablir le multi partisme, imiter la police d’état, affirmer les droits et les libertés fondamentales (presse, personne, circulation…)

 

Prudent, il ne remet pas en cause toute la doctrine marxiste-léniniste, mais en souligne certaines obsolescences.

 

Tandis que chez nous,en mai,  on défile pour avoir interdire d’interdire ou pour expliquer que sous les pavés, c’est la plage, à Prague on tente de redonner la liberté à un peuple qui en est privée depuis deux décennies Dubček annonce la convocation du 14e congrès du Parti pour le 9 septembre suivant, avec trois objectifs : écrire une loi fédérale, élire un nouveau comité central et intégrer le programme de réformes dans les statuts du parti.

 

La suite, on la connaît : en France, les fils à papa feront bien leur révolution (mais ne parviendront pas à faire chuter De Gaulle) avant de prendre les leviers des pouvoirs et mettre à bas une partie de ce qui faisait l’identité du pays.

 

En Tchécoslovaquie, l’URSS refusera l’évolution de Dubcek. Elle envahit le pays en Août avec l’aide des troupes du pacte de Varsovie. Plusieurs centaines de morts, une répression accrue, le limogeage de Dubcek (il finira jardinier !!) , l'occupation du pays et une émigration massive  , voilà ce que donna mai 68 dans ce pays.

 

Et tandis qu’en France, on se gausse d’être maoïste et communiste en 1968, cette même idéologie détruit encore et toujours la liberté.

 

Le rideau de fer est tombé en 1989 mais 20 ans après, le nombre de ces nostalgiques reste incroyablement élevé chez nous !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Vous pouvez croire Claude. La loi Newirtz sur la contraception date de 67. Celle sur l'IVG a été voté par une majorité qui n'a pas fait 68. Les "68tards" n'ont pris le pouvoir qu'en 81. On connaît la suite !!Quand à l'héritage dans les manifs étudiants, je pouffe un peu ! Effectivement, les djeunes ont appris à penser comme les vieux !! 
Répondre
T
La contraception je veux bien le croire, l'IVG ressort directement de la lutte de libération des moeurs des mai 68.Cela vous étonne ? Ces effets se sont toujours ressentir, notamment dans les révoltes de 70, en encore de nos jours, dans les manifestations étudiantes.Héritage de 68 mon cher Claude.
Répondre
L
Je reviens au commentaire #2 de David. J'ai été écoeurée dimanche en voyant Besancenot chez le présentateur "chouchou" des français ; je regardais, dépitée, le petit facteur révolutionnaire réciter son éternel discours sur la lutte des classes, et là, très sincèrement, je me suis dit que ce pays était définitivement marxiste. Je suis allée faire un jogging en pleine nature : c'était plus sain que d'écouter de la propagande communiste dont on nous abreuve, maintenant, aussi le dimanche après midi !!  
Répondre
C
La contraception date de 67.

L'IVG a été légalisé par la droite en 74.

Dois-je continuer ?
Répondre
T
Ce qu'à permit mai 68 en France, c'est l'ouverture des esprits, la démolition du carcan social dans lequel était enfermé la France.Ne crachez pas dessus.Sans cela nous n'aurions surement pas accédé aujourd'hui à des choses telles que l'égalité des sexes,  le droit à l'IVG et à la contraception, l'acceptation de l' homosexualité, le planning familial, et j'en passe.De belles avancées sociale donc.
Répondre