Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 06:53

J’ai vu Les aventuriers de l’Arche Perdue, non pas en 81 mais en 82 pour la première fois dans une salle parisienne, avec mon père. Nous sommes tombés instantanément sous le charme du personnage.

 

En 1984, Le temple maudit avait été accueilli par une voilée de bois vert par la critique : trop violent, pas assez réaliste, trop trépidant, les pierres sacrées ne sont que des babioles à côté de l’arche. Au passage, ce propos d’un incroyable racisme prouve à quel point certains critiques sont persuadés de la suprématie de la culture occidentale.

 

En 84, j’étais aux anges quand le wagon fou sautait par-dessus le vide et atterrissait comme par miracle sur les rails quelques dizaines de mètres plus loin.

 

En 1989, on accusa Spielberg d’avoir réalisé La dernière croisade dans un fauteuil. Le rythme en était pépère (rires), l’intrigue trop manichéenne, le film pas assez réaliste…

 

En 89, je m’éclatais devant le duo Ford/Connery, sans doute la meilleure idée qu’ait eue Lucas dans cette série.

 

Qu’on se le dise, les Indiana Jones n’ont jamais été accueillis par la critique.

 

Alors quand on me dit que le royaume du crâne de cristal est trop tourné à l’ancienne, que l’action y est trop irréaliste, que l’on passe de péripéties en péripéties sans respirer, je me dis « chouette !! Lucas et Spielberg n’ont pas cherché à refaire le monde mais à offrir au spectateur un film d’Indiana Jones » !!

 

Spielberg a refusé de tourner en numérique et lui a préféré la bonne vieille pellicule 35 mm. Il a demandé à Kaminski, son directeur photo depuis Schindler de reproduire l’éclairage des trois premiers films, éclairés par Douglas Slocombe. Les cascades sont dans l’esprit des premiers Indy : restant dans le domaine du réaliste, avec une bonne dose de chance mais rien à voir avec Matrix !! Spielberg lui-même s’est obligé à retrouver son style de 1989. Alors oui, aux yeux de certains, le film sera passéiste, mais qu’aurait on dit si cela avait été le contraire ?

 

Quel serait l’intérêt d’un Indy passé à la moulinette numérique, avec un montage à la Jason Bourne ?

 

Que dirait-on si Bay avait réalisé Indy 4 ?

 

Que serait un Indiana Jones s’il devenait aussi réaliste que Casino Royale ?

 

On parle de série B, ici, pas de La liste de Schindler !! On parle de divertissement, pas de réflexion sur l’esclavage comme dans Amistad !! On parle de passer un bon moment en compagnie d’un personnage que tout le monde (sauf la critique) adore, pas d’une mise en abîme du terrorisme comme dans Munich !!

 

Spielberg a avoué avoir pris un réel plaisir à tourner ce film. Lucas a avoué que, de toute façon, les gens seront déçus car ils s’attendront à autre chose.

 

Mais ce qui est sûr, c’est que les critiques qui ont estimé que le film n’était pas assez novateur, qu’à force d’être pillée, la franchise devenait ici démodée n’ont pas compris le film. Ce que l’on veut, ce qu’on espère, c’est un 4e épisode d’Indiana Jones.

 

Rien d’autre !! Mais ce n’est déjà pas mal ! !

 

Rendez vous mercredi dans les salles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

drzz 20/05/2008 20:06

Nouvelle bande annonce avec plein de nouvelles imageshttp://leblogdrzz.over-blog.com/article-19696502.html

D.J 20/05/2008 19:32

Va falloir que je m'y mette à les regarder, en commençant par le premier.D.J

Montiboy 20/05/2008 11:19

C'est cool, c'est exactement parce que c'est un bon vieux Indy que je vais aller le voir.Un nouveau Indy m'aurait decu.Un bon retour aux bonnes vieilles recettes du cinema : Un film sympa qui se regarde sans un florilege d'effets speciaux qui prennent la vedettes aux artistes.

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo