Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 06:35
Che Gevara va donc avoir les "honneurs" d'un film de Steven Soderbergh. Mais gageons que , puisque le film élude tous les passages "encombrants" de la vie du boucher de la Cabana, nous n'entendrons pas les paroles qui suivent mais qu'il a pourtant prononcées.
Pour ceux qui en doutait encore, Le Che ne fut qu'un petit psychopathe dont la gloire internationale montre bien combien notre époque est malade !!

La haine intransigeante de l’ennemi, qui pousse au delà des limites naturelles de l’être humain et en fait une efficace, sélective et froide machine à tuer.

 

Nos soldats doivent être ainsi : un peuple sans haine ne peut triompher d’un ennemi brutal

 

Il faut mener la guerre jusqu’où l’ennemi la mène : chez lui, dans ses lieux d’amusement, il faut la mener totalement

 

Le plus grand ennemi du genre humain : les Etats Unis d’Amérique du Nord

 

Ne tirez pas , je suis Che Guevara , je vaux plus vivant que mort

 

(A propos des paysans boliviens :) il faut traquer les habitants pour pouvoir parler avec eux, car ils sont comme de petits animaux

 

Les travailleurs cubains doivent petit à petit s’habituer à un régime de collectivisme. En aucune manière, les travailleurs n’ont le droit de faire grève.

 

La guerre, la guerre. Nous sommes toujours contre la guerre. Mais quand nous l’avons faites, nous ne pouvons vivre sans elle.

 

Toute révolution comporte inévitablement une part de stalinisme.

 

Nous avons fusillé et nous fusillerons encore tant qu’il le faudra. Notre lutte est une lutte à mort (11/12/64 devant l’ONU)

 

Ne faites pas traîner les procès. Ceci est une révolution. N’utilisez pas les méthodes légales bourgeoise, les preuves sont secondaires

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bon, on est passé près du désastre, les films "engagés" de 'lannée n'ont pas récolté la palme....
Répondre
A
C'est vraiment un mauvais messie, un faux libérateur.Ma joie de voir Benicio del Toro,un de mes acteurs favoris, récompensé à Cannes est quand même mitigée par le fait que c'est pour l'interprétation de Guevara
Répondre
D
il n'y a pas pire que l'amnésie volontaire et selective. Voilà pourquoi les socialos peuvent pas blaire les industries pharmaceutiques,de peur qu'ils mettent au point le serum de vérité qui leur rendrais une mémoire juste de l'histoire.D.J
Répondre
R
Tout est dit....Avec le jury qu'on a ce film a toputes ses chances......ça en dit logn sur le mentalités
Répondre