Jeudi 28 août 2008 4 28 /08 /Août /2008 08:06
 
17 ans en arrière. Nous sommes revenus 17 ans en arrière.

Avec le coup de force de Moscou reconnaissant les Républiques de la Géorgie, le spectre de la guerre froide ne fait pas que ressurgir, c’est tout un équilibre précaire qui menace de se rompre, et ce, dans un des pires moments de notre histoire.


Petit rappel : la pugnacité de Reagan associé à la force morale de Jean Paul II ont amené l’Union Soviétique à renoncer à ses rêves de domination. Très clairement, la course aux armements lancée par le président américain a ruiné l’URSS dont l’économie n’était que de façade. D’un autre côté, le discours du pape polonais, aidé en cela par des hommes d’exception comme Lech Walesa ont semé les graines de la liberté dans le bloc de l’est. La suite, on l’a connaît : le mur de Berlin s’est écroulé, le rideau de fer s’est désagrégé et l’URSS a implosé, rendant sa liberté à des dizaines de peuples et de pays. Baltes, Ukrainiens, Géorgiens, Roumains et Cie ont repris leur destin en marche.

En 1991, Georges Bush père a pu alors parler d’un nouvel ordre mondial. Mais il n’a pas été au bout du rêve : il n’a pas renversé Saddam et son administration a soutenu les mauvaises personnes en Russie. L’ère Clinton, avec sa politique brouillonne a fait le reste. Eltsine a placé son homme lige, Poutine et Poutine vient de se nommer Premier ministre afin de continue son idée de toujours : restaurer la grandeur de l’URSS.

« La Russie n’a pas peur d’une nouvelle guerre froide » martèle-t-on à Moscou.

Le pire, c’est qu’elle en a les moyens. En s’alliant à l’Iran, au Vénézuéla, en voulant renouer avec Cuba et en accentuant son emprise sur ses ex-Républiques, Moscou a clairement défini quel était son choix !!


Après le 11 septembre, on pouvait croire à un bloc occidental enfin réunifié contre la menace islamiste. La répression en Tchétchénie fut même justifiée à posteriori par le 11 septembre de la part de Poutine.

Hélas, il est clair que nous avons été floués. Floués par une Europe qui a refusé de voir le danger, totalement impuissante devant la guerre en Yougoslavie, floués par des « pacifistes » qui, au nom d’un antiaméricanisme commode, ont signé un chèque en blanc à Poutine.

A-t-on vu des manifestations « anti-guerre » pour la Géorgie ?

A-t-on vu des panneaux Poutine=Hitler ?

A-t-on vu des députés et des peoples demander le jugement de l’autocrate russe pour crimes contre l’humanité ?


L’affaire géorgienne est plus qu’inquiétante. Elle montre comment le pouvoir russe entend exploiter la fenêtre de tir du changement d’administration américaine. En attaquant durant les JO, Moscou a fait preuve d’une grande connaissance médiatique. Pour les peuples occidentaux, rien ne devait troubler les jeux, pas même une guerre à nos frontières.

Il est clair que le travail de Reagan est en train d’être jeté à terre. L’Europe est impuissante, les USA hésitent entre continuer le boulot et élire un Carter bis, l’islamisme s’allie au nationalisme russe.

Oui, nous pouvons avoir peur !! Car après la Géorgie, à qui le tour ?

Par Dave - Publié dans : Fight for Freedom - Communauté : BLOGS, en parler ...
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés