Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:55
Alors que les deux conventions viennent de remettre à égalité les candidats pour l’élection présidentielle américaine, il est temps de faire un petit point sur la façon dont l’élection a été « vendue » au public français.

Obama, c’est la paix !!

Pas vraiment. Si le sénateur s’est engagé à quitter l’Irak (enfin, pas avant 2010), il est prêt à redéployer les troupes en Afghanistan et surtout  à bombarder le Pakistan. Oui, bombarder un état souverain et qui plus est, allié aux USA. On a connu mieux comme pacifisme.


Obama , c’est la solution du problème palestinien.

Lors de son voyage en Israël, Obama s’est prononcé pour que le statut de Jérusalem ne bouge pas. Or, c’est l’une des conditions palestiniennes pour le retour à la paix. De plus, Obama a estimé devoir parler avec le Hamas s’il est élu. L’évacuation de la bande de Gaza et les tentatives de se concilier le Hamas ont eu des conséquences désastreuses. Enfin, il a déclaré (mais avant ce voyage au Proche-Orient) qu’Israël était « cette plaie permanente, cette douleur persistante, infecte toute notre politique étrangère ». Ajoutez-y à cela un Joe Biden qui ne voit pas d’un mauvais œil un Iran atomique et vous comprendre que le duo n’apportera pas vraiment de solution.

Le voyage d’Obama en Europe a été un franc succès.

D’un point de vue médiatique, c’est vrai. Des milliers de fans sont venus l’acclamer et l’Europe se met alors à rêver d’une présidence démocrate. Sauf que , en refusant d’aller visiter les blessés américains à Ramstein, Obama a commis une faute majeure qui lui a valu un premier décrochage important dans les sondages au début de l’été. D’un point de vue électoral, ce voyage ne lui a rien apporté.

Obama président, une chance pour l’Europe.

C’est la thèse en vogue. Sauf que, comme pour Kerry en 2004, Obama s’empressera de demander plus à l’Europe notamment en matière de troupes en Afghanistan. On sait aussi qu’il laissera sans aucune doute l’UE gérer les futures crises avec Moscou. Le retour à une politique clintonienne ou pire à la Carter laissera l’Europe plutôt démunie à l’Est et au sud.
Obama a plus d’expérience que Sarah Palin.

En tant que sénateur, il n’a jamais eu à diriger, ne serait ce qu’une ville. Obama est un habile politicien, mais son expérience est plutôt limitée. Sarah Palin a été maire puis gouverneure de l’Alaska. Elle sait ce que veulent dire les mots budgets, contraintes économiques…

Le parti démocrate s’est ressoudé lors de la convention de Denver.

Faux !!Mme Clinton s’est fendue d’un discours où elle a surtout dressé son propre portrait. Une partie de son électorat féminin comme les PUMA (Party Unity My Ass)  a plutôt envie de voter pour le candidat d’en face. Le choix de Joe Biden a énormément déçu dans la base démocrate. Bref, le parti avance en ordre dispersé. Et ce n'est pas le soutien plutôt léger des Clinton qui me fera dire le contraire.

Obama, c’est l’Amérique métissée alors que McCain c’est l’Amérique blanche.

Ridicule !! Il suffit de regarder les foules qui assistaient à la convention du Gop pour voir que, là aussi, il y avait des noirs, des hispaniques, des asiatiques, des femmes. Qu’on se le dise, les deux camps ne sont absolument pas monolithiques et lors de l’élection de 2004, 20% des électeurs noirs ont choisi Bush. Ce sont eux qui se sont souvenus qu’au XIXe siècle, les démocrates étaient esclavagistes et que le Ku Klux Klan terrorisait les populations noires pour qu’elles votent démocrates.

Obama n’a pas d’amis encombrants.

Le pasteur Jeremia Wright, William Ayers, les Black Panthers… Obama a le soutien de quelques personnes dont il aurait sans doute aimé qu’on oublie.
Ainsi  le pasteur Wright estime que le 11 septembre, c’est la faute de l’Amérique, que le gouvernement américain répand le sida et la drogue pour éliminer la population noire.
William Ayers est un tenant de l’extrême gauche américaine. Après le 11 septembre , il s’affichait en photo en train de piétiner un drapeau américain.
Enfin, outre les Black Panthers dont le logo figurait sur le site web d’Obama au début des primaires, le candidat démocrate a également reçu le soutien du Hamas, même si ceux-ci se sont déclarés déçus quand il a affirmé son soutien à Israël, afin de faire taire certaines critiques.

Obama est proche du peuple.

Pas si sur quand on lit sa déclaration suivante « Vous allez dans ces petites villes de Pennsylvanie, ou dans ces petites villes du Midwest, les emplois y ont disparu depuis plus de 25 ans et n'ont pas été remplacés. Ils ont été abandonnés par l'administration Clinton, ils ont été abandonnés par l'administration Bush et chaque administration successive leur a promis de relancer ces communautés mais rien ne s'est produit. Il n'est pas surprenant dès lors qu'ils soient devenus amers, qu'ils s'accrochent à leurs fusils ou à leur religion ou à l'antipathie contre ceux qui ne leur ressemblent pas ou à des sentiments anti-immigrants ou anti-accords commerciaux pour expliquer leur frustration »

Cette phrase a été abondamment utilisée par Mme Clinton lors des primaires.

Pour clore ce chapitre « spécial réinformations », sachez aussi que Mme Clinton estime que le choix de Sarah Palin est un « grand accomplissement» même si elle n’est pas d’accord avec les idées de la gouveneure de l’Alaska.

Et enfin que le duo McCain/Palin attire les foules. Au Wisconsin, le Gop attendait 5000 personnes, ce sont 30 000 qui sont venues. Dans le Colorado, 11 000 personnes se sont déplacées.
Dans le même temps, Obama a attiré 800 personnes dans l’Indiana.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kate 11/09/2008 17:33

Tableau d'Obama clairvoyant et peu réjouissant ! j'espère de tout coeur que les Américains voteront en grand nombre Mccain !  je pense qu'il l'emportera , les électeurs d'Hilary ne sont pas dupes !

david martin 10/09/2008 07:21

Sauf qu'Obama a dit cela quand Musharaf était encore au pouvoir et donc encore allié des USA.Ce passage voulait surtout montrer que Obama est un pacifique à géométrie variable !! 

D.J 09/09/2008 21:55

Bombarder le pakistan? Au vu de la tournure des derniers évenements,le départ de Musharraf,la recrudéscence des attentats islamistes et le risque que ces derniers s'empare du pouvoir en collaborant par la suite avec les talibans afghans avec la menace nucléaire,fait du Pakistan à l'heure actuel,peut-être le pays le plus dangereux de la planète.Sur ce coup,Obama ne se trompe pas d'une possible futur cible dans la lutte des USA contre l'Islamisme radical.D.J

Marianne 09/09/2008 19:34

Merci pour toutes ces infos!

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo