Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 19:26

Sidoine Apollinaire aurait vécu à notre époque, et non lors des grandes invasions du Ve siècle, nul doute qu’il aurait été tenu de rédiger un panégyrique en bonne et due forme pour louer notre nouveau président mondial, saint Obama en personne (afin d’éviter des commentaires inutiles, on ne met pas de majuscule à saint quand on désigne une personne) !! Après tout, quand on a composé , en vers, le panégyrique de trois empereurs, on peut bien en faire autant pour le maître du monde !!

 

Trêve de plaisanterie, l’intronisation d’Obama marque une nouvelle étape dans la prise de contrôle mondiale du politiquement correct et du contrôle des masses. Il était imposé de détester Bush au monde entier, il est désormais obligatoire d’adorer Obama !! Et qu’importe si l’ex-sénateur de l’Illinois a eu des amis terroristes, a fréquenté des églises racistes, a fait tellement de volte faces entre sa campagne et son intronisation qu’on a l’impression que 4 ans se sont déjà écoulés.

 

Cette obamania a cependant un peu de bon. Les médias nageant dans le bonheur, ils en oublient de cracher sur l’Amérique. Prenons, par exemple, le cas du triplement des frais de douane du roquefort. Avec un W ou un McCain, la presse et la télé se seraient déchaînées , on aurait eu des reportages sur la malbouffe US, sur les obèses, sur le manque de culture des Ricains. Mais comme cette mesure vient d’un congrès démocrate et que le messie est désormais au pouvoir, peu de remous. Le nouveau locataire de la Maison-Blanche devrait profiter de cet état de grâce pour faire passer toutes les mesures internationales qui déplaisent au reste du monde : tout lui sera pardonné.

 

Cette idolâtrie n’est pas seulement malsaine, elle montre surtout que nous n’avons plus le droit de penser ce que nous voulons dans la sphère médiatique !! Obama a d’ailleurs finement joué là-dessus durant sa campagne : attaquer Obama, c’était attaquer sa « diversité ». On n’a rien pu dire sur son programme, on ne pourra rien dire sur son action. Interdit de parler de la responsabilité des démocrates dans la crise des subprimes, interdit de dire que, dès 2003, le vilain W avait demandé que l’on étudie l’impact négatif de ces prêts. Obambi a été élu sur un mensonge, mais qui s’en soucie. Par contre, Europe 1 nous a fait un beau reportage sur le coiffeur d’Obama !!

 

Les médias, prompts à adorer Obama, n’ont, à l’inverse pas eu de mots assez durs envers Georges Walker Bush. Là, ce fut l’excès inverse. Si l’on met de côté Ivan Rioufol, qui sauve de la honte la profession, aucune voix pour analyser vraiment l’action du président sortant. La presse en est restée à la philosophie de comptoirs , les remarques sur ses fautes de langage, les affirmations mensongères (les ADM, Kyoto, l’Iraq...) et les légendes urbaines habituelles (l’élection de 2000).

 

Personne n’a rappelé que Bush n’a pas du démissionner comme Nixon, qu’il n’a pas eu à se justifier devant la cour suprême et le peuple pour parjure. CNN et Fange télévision ont veillé au grain !! Pas une tête n’a dépassé !!

 

Mais bien entendu, à médias complices, peuple lobotomisé et n’hésitant pas à se répandre en propos anti-démocratiques Ainsi, sur Fange 3 , un bon « démocrate » affirmait « nous sommes de nouveau libres ». Sous-entendu , sous Bush nous ne l’étions pas. C’est sans doute pour cela qu’il a pu voter Obama, les dictatures ayant toujours tendance à favoriser l’opposition. Bien sûr, Fange 3 n’a pas passé un seul témoignage favorable à W. C’était sans doute trop dur à trouver dans cette foule extatique !! Ce pauvre gars, qui dit également qu’il est de nouveau fier de son pays illustre tout à fait la pensée socialiste : une élection est belle quand c’est la gauche qui la gagne.

 

On n’aura entendu peu d’échos également sur les dépenses pharamineuses de cette intronisation , 3 fois plus élevées que celle de Bush. En pleine crise économique, on aurait pu croire le nouveau président économe. Mais ce n’est pas son argent, alors !!

 

Là aussi, les médias ont été bien peu curieux ! Pourquoi attaquer ce président, si beau, si propre, si à l’image de la société rêvée des naïfs ? Et tant pis si à Damas ou à Téhéran, on se réjouit d’avoir un Carter bis !! Tant pis si le 11 septembre se prépara sous Clinton !!

 

4 millions de Français ont regardé le sacre du messie. Combien de personnes se seraient trouvées devant leur télévision si McCain l’aurait emporté ? D’ailleurs, Fange 2 aurait-il diffusé cette investiture ? Non, car un vilain Républicain ne mérite pas que les médias s’intéressent à lui, sauf si on lui lance une chaussure.

 

Obama va régner 4 ans !! 4 longues années où l’islamisme risque de relever la tête, à l’image du Hamas qui règle ses comptes dans la bande de Gaza, désormais que Tsahal est revenu en Israël. Tiens, là aussi, peu d’échos dans la presse. Gaza n’intéresse la dictature médiatique que quand elle est « martyrisée » par les vilains sionistes.

 

Qu’on ne s’y trompe pas : la dictature médiatique sort renforcée de la victoire d’Obama !! La chape de plomb se fera plus intense , plus dure !! Raison de plus pour venir s’abreuver à des sources indépendantes. Comme La pensée néoconservatrice, par exemple !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

david 26/01/2009 23:07

Le texte qu'a trouvé Grandpas est incroyable !!! Franchement, la gauche française est tellement stupide que cela en devient risible !!Je passe cette hallucinante démonstration d'aveuglement en article dès demain !! 

Claude 26/01/2009 11:15

Grandpas, votre texte est effrayant !!! la gauche se confond toujours en idolatrie !!

grandpas 26/01/2009 07:42

Le nouveau messie des socialistes parisiens Obama, c’est notre nouveau prophète, c'est le messie »
La fête donnée hier soir à l’Hôtel-de-Ville de Paris en l’honneur du nouveau président américain avait tout d’une cérémonie religieuse, à la fois joyeuse et dévote. Reportage.

L’Hôtel-de-Ville de Paris était américain hier soir. A défaut de ne pas être à Washington comme sa très chère camarade Ségolène Royal qui se targue d’être le maître à pensée du nouveau président des Etats-Unis, le maire Bertrand Delanoë avait fait venir l’Amérique à lui, sous les ors municipaux. Quelles belles salles ! Que de magnificence ! Il se devait de marquer le coup le jour de l’investiture de Barack Hussein Obama. Mais son ex-rivale à une investiture moins grandiose – la tête du PS – lui aura toutefois ravi la vedette, même placée « à 200 mètres » du successeur de Bush. Le maître de cérémonie avait fait les choses en grand pour ses hôtes : trois écrans géants retransmettant la cérémonie du Capitole, champagne, petits fours et Golden Gate Quartet en smoking blanc – évocation d’un parcours terrible et magistral : des champs de coton à la Maison Blanche.
Les salles d’honneur de la maire étaient bondées. En majorité des Américains résidant. Des VIP. L’ambassadeur d’Israël à Paris. Et beaucoup d’anonymes, comme on dit quand on n'est pas capable de mettre un nom sur chaque faciès. Ambiance surchauffée : des cris et des pleurs à l'apparition d'Obama à l’écran. On vivait là un événement historique. Extase et dévotion face à ce beau gourou. Un « saint homme », selon les mots de Judith, une femme noire, franco-américaine : « Obama, c’est notre nouveau prophète, c’est le messie, c’est Jésus, il va sauver l’Amérique, notre pays va guider le monde entier, il va faire des miracles, je suis sûre que dans la Bible, on doit parler de lui… »
Dans cette atmosphère sucrée-sacrée, on frise l’hystérie. L’osmose est parfaite. C’est à celui qui glorifiera le plus Obama. « Sous Bush, ma vie était triste, j’avais honte de dire que j’étais américaine, confesse une femme blanche, franco-américaine. Aujourd’hui, je revis, I’m american. » Dans cette assemblée aussi dévouée, aucune critique, bien évidemment. Les plus jeunes sont obnubilés par leur nouvelle idole : « Obama, il est sexy et beau, on l’adore », crient en cœur un groupe de jeunes étudiantes américaines.Les Français de la soirée ? Idem. Adoration totale pour Obama. Jean, un homme d’un certain âge : « Pour moi, le président des USA est l’avenir du monde et notre sauveur, vous allez voir que grâce à lui, la crise financière va se régler, les arabes et les juifs vont faire la paix, il va donner naissance à une nouvelle époque. Je ne crois pas habituellement aux miracles, mais avec lui, j’y crois. »
Ce n’est plus une salle municipale, mais un temple, rempli des fidèles conquis par ce nouvel évangéliste. Frères et des sœurs, ils l’écoutent pieusement. La soirée spéciale « Obama » de la maire de Paris se termine en musique : l’hymne américaine retentit, silence et recueillement des invités. Certains pleurent, d’autre méditent, d’autres encore affichent un sourire apaisé. Ils son bénis.
Il s' agit d' un copié colle d'' une personne invitée et je n' ai pas eu cet immense honneur

Claude 23/01/2009 13:15

Leroidavid parle d'or !! Obama va mettre en pièce tout le travail engagé depuis 8 ans et rendre le monde plus dangereux encore !!

Rome est morte pour avoir baissé sa garde !! Finirons nous aussi ainsi ?

Leroidavid 23/01/2009 04:28

Zérobama vient non seulement de signer un ordre exécutif afin de fermer Guantanamo dans moins d'un an, mais aussi de signer deux autres ordres exécutifs, l'un interdisant les interrogatoires "musclés" pratiqués par la CIA, et l'autre fermant tous les centres de détention secrets de la CIA à l'étranger.
 
Ainsi, c'est toute la politique de lutte contre le terrorisme que Zérobama est en train de démanteler.
 
Les milliers de terroristes musulmans répartis sur toute la planète ne s'y trompent pas. Ils savent que, dorénavant, grâce à Obama, ils vont pouvoir plus facilement commettre des attentats. Ils savent aussi que, s'ils sont arrêtés, ils pourront facilement éviter de donner des renseignement aux interrogateurs américains, et que, donc, leurs réseaux resteront, malgré leur arrestation, intacts, et toujours capables de commettre des attentats. Ils savent enfin qu'ils bénéficieront de tellement de protections légales, de tellement d'avocats ultra-gauchistes anti-occidentaux, de tellement de propagande favorable de la part des médias dévoyés, qu'ils seront rapidement libérés, et pourront recommencer à massacrer à la chaîne des innocents.
 
Les trois ordres exécutifs signés par Zérobama sont un clair encouragement au terrorisme planétaire.
 
A cause de Zérobama, des milliers et des dizaines de milliers d'hommes, de femmes, et d'enfants, vont bientôt mourir de par le monde, exterminés par les nazislamistes.
 
Bravo, M. Zérobama !

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo