Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 14:47

Quand, lors de la campagne électorale de 2008, des blogs comme Drzz, Une vision néoconservatrice ou votre serviteur ont tenté de démontrer que Barak Obama n’était pas qu’un personnage sympathique et charismatique, mais également un dangereux idéologue de gauche, nous nous sommes pris une volée de bois vert.

 

L’élection du nouveau messie a ravi la presse mondiale et les bobos de toute la planète, mais l’on nous a rapidement expliqué qu’Obama se rangerait finalement à la raison et abandonnerait ses promesses de campagnes.

 

On peut déjà dire que les optimistes avaient tort et que les pessimistes avaient raison. En quelques jours, Obama a commencé par lancer d’extraordinaires signes de soumission aux nazislamistes. Derrière le discours de façade (nous serons intraitables contre le terrorisme), des signes inquiétants sont bel et bien là. Il y a déjà la présence de Ingrind Mattson, présidente de la Société Islamique d'Amérique du Nord à la cérémonie d’investiture. Or, cette Société est lié au Hamas si l'on en croit les autorités fédérales de Dallas !! On notera aussi que la presse mondiale a loué l’esprit d’ouverture du nouveau président, tout en faisant totalement l’impasse sur le fait que Georges W Bush fut le premier président américain à prier dans une mosquée et que contrairement à la légende, il n’a jamais considéré l’Islam comme un ennemi. W a toujours dit qu’il combattait l’islamisme, pas l’Islam !! Obama, dans son discours, n’a fait que reprendre les idées de W en lançant son appel aux musulmans.

 

Passons donc sur cette nouvelle vision sélective des médias, pour arriver aux premières décisions d’Obama.

 

La fermeture de Guantanamo est un rude coup porté à la lutte contre le terrorisme. On m’arguera que Mc Cain avait également promis de le faire, mais le candidat Républicain s’était petit à petit rangé à un autre avis. Guantanamo n’est pas un camp de concentration ni une prison de la honte, mais un centre où l’on a retiré du monde des personnes susceptibles de répandre la terreur sur notre planète. No Man’s Land nous dit-on ? Mais l’arsenal juridique ne permet pas de combattre efficacement le terrorisme. Londres et Madrid en savent quelque chose, même si les Espagnols n’ont pas compris la leçon (étonnant d’ailleurs pour un peuple qui a sur reconquérir son pays pendant plus de 700 ans que de céder aussi vite à la menace islamiste). En fermant Guantanamo, le signal envoyé est clair : terroristes de tous poils, vous pouvez de nouveau préparer les attentats sans craindre d’être internés dans une prison d’exception.

Tripoli ne s'est d'ailleurs pas trompé en réclamant une quinzaine de "ses" terroristes détenus sur l'île !!

On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre, d’autant qu’Obama veut aussi revenir sur les règles qui permettent l’interrogation de suspects et sur les centres de détention de la CIA à l'étranger.

 

Le président ignore donc que, si le Patriot Act avait été en vigueur avant le 11 septembre, celui-ci n’aurait jamais eu lieu !! En effet, les autorités américaines avaient arrêté par hasard les cerveaux du 11 septembre, mais bien protégés par les lois en vigueur de l’époque, ils ont pu attendre tranquillement qu’arrive ce meurtre de masse. En revenant sur les lois sécuritaires, qui ont pu éviter de nouveaux attentats sur le sol américain, Obama prend le risque de voir les terroristes revenir à leur ancienne sécurité. Être aveugle à ce point confine à la sottise la plus crasse !!

 

Enfin, sur un autre point, Obama veut également revenir sur une loi de Bush, qui reprenait d’ailleurs un texte de Reagan (abrogé par Clinton, comme quoi, rien ne change) qui interdisait la promotion de l’avortement en Amérique du Nord. Obama entend redonner leur liberté aux femmes (rappelons quand même que l’avortement n’est pas interdit aux USA, contrairement aux conneries qu’on lit ici et là) mais, comme tout bon idéologue de gauche, il le fait de la manière la plus simpliste : faites de votre corps un lieu de plaisir et ne vous souciez pas des enfants à naître, une simple aspiration vous en débarrassera.

 

La gauche mondiale applaudira bien sûr ces décisions tandis que les pessimistes commenceront à se dire qu’ils étaient encore en deçà de la vérité !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

david 24/01/2009 23:38

Heu, Guiss, je ne comprends pas votre message vu que , pour recevoir les infos du blog, il faut s'inscrire de son plein gré à la Newsletter !!A moins que votre degré de réflexion ne soit à la hauteur de votre langage... 

Guiss 24/01/2009 20:24

Je m'en branle de ton blog, arrete de polluer ma boite mail tocard.

D.J 24/01/2009 18:24

Pour Guatanamo et les interogatoires des terroristes par la CiA,qu'Obama veut changer,fait jubiler l'ami des terroristes qui n'est autre que le célèbre Dick Marty sénateur suisse,qui se fout des prisonniers politiques notament ceux des prisons cubaines des frêres Castro.Pour le reste de la politique d'Obama,on vera par la suite.Si ce dernier est toujours aimé des européens dans une année,c'est qu'ol n'aura fait que des conneries,si il devient détesté c'est qu'il aura compris les vrai enjeux de la politique international.Et si la sécurité des américains devient médiocre et que les islamistes commettent des nouveaux attentats sur sols US par sa négligeance,il sera ejecté dans 4 ans.4 ans c'est long et c'est suffisant de mettre par terre,tout ce que Bush a fait pour la libertés.La balle est dans son camps.D.J

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo