Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 20:10

Obama veut discuter avec les talibans modérés

Qu’est qu’un taliban modéré ? Un taliban qui ne frappe sa femme qu’avec une batte en bois au lieu d’une barre de fer ? Un taliban qui s’excuse quand il a décapité un infidèle ? Un taliban qui ne détruit des bouddhas géants qu’avec répugnance ?

 

En disant vouloir discuter avec les talibans modérés, l’administration Obama fait à la fois une faute politique grave et montre sa naïveté incroyable en politique extérieure. Certes, ce n’est pas faute d’avoir prévenu que Joe Lagaffe, le vice-président était un spécialiste de ce genre de dérives, ni que Mme Clinton reprendrait les idées utopiques de son mari. Mais là, la décision est indécente. Indécente car il n’y a pas de talibans modérés comme il n’y a pas d’islamistes modérés. Churchill ou Roosevelt auraient-ils discuté avec les nazis modérés ?

 

En fait, Obama veut à tout prix sortir de la guerre contre la terreur démarrée le 11 septembre. Et pour cela, il est prêt à tout, y compris, à foutre en l’air tout le travail effectué depuis 8 ans. En bon idéologue, il préfère casser les décisions du vilain prédécesseur, prendre son contre-pied absolu. Cela confirme ce que nous disions : Obama est un vrai socialiste, tendance PS français.

 

Surtout que sur le plan de la politique intérieure, cela ne va pas fort non plus. Warren Buffet, l’un de ses plus fervents supporteurs durant la campagne critique ouvertement sa politique économique, qu’il juge inefficace et dangereuse. Un 5e refus d’entrer dans son gouvernement vient d’être essuyé par Obambi : Charles Freeman a été poussé à la porte par des parlementaires Républicains et Démocrates inquiets de ses positions anti-Israël.

 

Enfin, selon un sondage MSNBC (pas vraiment à droite), 57% des internautes ont donné la note F à Obama. 57% sur 70 000 !! Ce n’est pas un sondage d’opinion certes, mais cela indique une tendance qui devrait inquiéter le messie planétaire.

 

En Europe aussi, on s’inquiète de la gestion chaotique du président américain. Certains scientifiques se sont élevés contre sa décision d’autoriser les expériences sur les cellules embryonnaires humaines , même si les médias saluent ce soi-disant pas en avant de la science, bridée par le vilain Bush.

 L'excommunication brésilienne n'engage qu'elle

Quittons les USA pour le Brésil avec cette sordide affaire d’excommunication. Pour ceux qui l’ignorent, une enfant de 9 ans, enceinte de jumeaux suite à un viol (commis par son beau-père) a dû subir un avortement, son corps ne pouvant supporter une telle grossesse, sans compter qu’il est impensable d’être mère à neuf ans. Pourtant, un évêque brésilien a excommunié l’équipe médicale qui a pratiqué l’opération. Décision ridicule, stupide et dont se sont emparés les anti-cléricaux de tous poils et les médias trop heureux de dénoncer cette « église intégriste, sourde au malheur et moyenâgeuse » !! On notera que les charognards anti-catholiques ne pipent mot devant les lapidations à répétitions et les viols d’honneur au Pakistan, ne parlent pas des pendaisons quasi hebdomadaires d’homosexuels en Iran ou de la pédophilie de certains talibans. Mâtin, il est bien moins dangereux de s’attaquer à la religion catholique, on n’est sûr qu’aucun curé surexcité ne viendra plastiquer votre voiture ou vous défigurer à l’acide.

 

Qu’on se le dise, la décision de l’évêque brésilien est stupide et ceux qui, au Vatican, le soutiennent ont tort. Mais ils ne représentent pas le milliard de chrétiens présents sur Terre !! Assimiler l’erreur de quelques-uns à tout un groupe humain est d’une démagogie sans borne. Et ce sont les mêmes qui disent qu’il ne faut pas confondre musulman et islamiste. Sauf que cela fait belle lurette que les prêtres n’appellent plus aux meurtres dans leur prêche !! Par contre, certains imans ou prédicateurs musulmans ….

 

Sans compter qu’une excommunication n’est pas une fatwa demandant aux fidèles d’aller abattre les médecins qui ont pratiqué cet avortement. Juste des paroles imbéciles de la part d’un homme qui n’a pas vraiment compris que, même si l’Eglise interdit l’avortement au nom du droit à la vie, elle peut parfois fermer les yeux.

 Vive l'alcoolisme chez les djeunes !!

Revenons en France avec la belle leçon de démagogie que nous offrent les partisans de la consommation d’alcool. Pour ces belles âmes, interdire la vente d’alcool aux moins de 18 ans est inutile et dangereux. Inutile ? Peut-être puisque le soiffard trouve toujours un truc pour se procurer sa dope. Dangereux ? Là, je ne vois pas. Peut-être pour les comptes des stations services ouvertes la nuit. Et que faut-il faire pour ces charmants naïfs ? Il faut apprendre aux jeunes à déguster !! Le soiffard pour qui seule l’ivresse compte se moque comme de sa première cannette de la dégustation. Mieux vaut donc limiter ses accès à la sheule plutôt que de l’encourager !! On me rétorquera que celui qui boit comme un trou ne punit que lui-même. Faux !! Quand il faut le réanimer après un coma éthylique, quand il faut soigner sa cirrhose, sa cure de désintox, c’est ma cotisation sécu qui prend le relais. Et j’en ai marre que mon argent soit claqué parce que des inconscients estiment qu’interdire la vente d’alcool aux moins de 18 ans est liberticide. Que ces cons viennent donc près de chez moi voir ces jeunes de 12,13 ans picoler dans les abris bus. Peut-être comprendront-ils ? (si leur intellect le permet, bien sûr !)

 Lyon , un nain en Europe

Restons en France, mais sur un sujet plus léger (quoique) avec la lourde défaite de Lyon face à Barcelone (5 à 2 quand même !!). Il est clair que le foot français est un nain à côté des géants espagnols, italiens ou Anglais. Le championnat de Ligue I  n’a pas le niveau de la division d’honneur ibérique et Lyon vient, une fois de plus, de le comprendre. Certes, ce n’est pas entièrement de sa faute, mais on peut vraiment se poser des questions.

 Samaël is back !!

Finissons sur une note musicale : le nouvel album de Samaël est sorti et les Suisses sont revenus à un black metal brutal après près de 15 ans d’expérimentation électronique !! Joie !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans bloc note
commenter cet article

commentaires

D.J 14/03/2009 17:28


Ex-musulmans samedi14 mars 2009

«Une autre voix contre l’islam que celle de l’UDC»
Yves Petignat


Mina Ahadi. (DR)


Iranienne vivant en Allemagne, Mina Ahadi a fondé un «comité des ex-musulmans», qui naît à présent en Suisse. Elle lutte contre l’islam politique qu’elle juge contraire aux droits humains
En plein débat sur les minarets, Mina Ahadi, une Iranienne d’origine qui a fui le régime islamique, militante de la séparation Eglises-Etat, menacée de mort, a présidé vendredi à Berne au lancement du premier «Comité central des ex-musulmans de Suisse», une organisation similaire à celle qu’elle a lancée en Allemagne où elle réside.
Le Temps: «Nous avons abjuré!», dit votre slogan. Comment justifier la campagne que vous venez de lancer? La religion n’est-elle pas une question personnelle?
Mina Ahadi: Nous constatons depuis quelques années une montée de l’islam politique en Europe. Je viens d’Iran où l’islam politique est apparu après la révolution. Pour moi, la religion est d’abord une affaire privée. Mais en Allemagne, les organisations musulmanes sont très actives et pas uniquement pour des questions de foi. Toutes ces organisations prétendument religieuses ont des contacts avec l’Arabie saoudite, le gouvernement turc ou le régime islamiste en Iran. Elles cherchent encore une fois à s’immiscer dans notre mode de vie, notre intégration, notre avenir. J’ai fui un régime islamique en Iran et je constate qu’ici l’islamisme est aussi actif. Les gouvernements occidentaux, sous le couvert de la liberté religieuse ou de l’intégration, collaborent avec ces organisations islamiques, donnent de l’argent, construisent des mosquées. Mais ils se taisent au sujet des «crimes d’honneur», des violences faites aux femmes et aux enfants. Nous nous sentons dans l’obligation de parler, de nous occuper de ces problèmes.

Publicité


– Mais ne peut-il y avoir un islam moderne et tolérant?
– A mon avis non. On ne peut pas le réformer; je ne sais pas s’il y a vraiment quelqu’un qui veut moderniser l’islam. On peut lire les «hadiths», qui sont la transmission de la parole du prophète. Ils sont hostiles à la femme, aux droits humains. Je ne vois pas comment on pourrait moderniser l’islam, car il faudrait abandonner au moins 90% des citations et versets des «hadiths».
– Il y a pourtant des musulmans très tolérants, très ouverts.
 Oui, c’est pourquoi on doit faire la différence entre les gens qui professent leur foi et l’islam comme idéologie, comme religion. Nous venons de pays musulmans, comme la Turquie, le Soudan, le Pakistan, etc. Nous avons tous des familles musulmanes et nous défendons des musulmans. Car en Afghanistan ou ailleurs, ce sont des musulmans qui sont tués, des femmes musulmanes qui sont lapidées, des musulmans qui sont terrorisés. Nous parlons des droits des êtres humains, indépendamment de leur religion. Voilà pourquoi notre mouvement des ex-musulmans est important, car nous voulons faire une différence entre l’islam politique et les simples croyants.




– Le problème en Europe, ce n’est pas l’intégration d’anciens musulmans, mais de permettre aux gens qui vont à la mosquée de concilier leur foi et le monde occidental.
– Une association comme la nôtre peut expliquer aux musulmans pratiquants que nous sommes dans un autre pays avec d’autres règles, une autre culture et d’autres traditions. Nous avons fui des pays islamiques car nous avons pensé qu’ici nous pouvions vivre plus librement, que les hommes et les femmes y sont égaux, qu’on ne peut pas battre les enfants à la maison. Nous devons donc donner les moyens aux musulmans de s’intégrer. Il faut être clair: quand on dit qu’ici homme et femme sont égaux, ce n’est pas dirigé contre eux. Ce sont des principes qui valent pour tous ici. Ce n’est pas uniquement la culture occidentale, mais ce sont des droits de l’homme universels. Les gouvernements suisse ou allemand doivent être conséquents avec eux-mêmes. On ne peut pas admettre que sous prétexte que des musulmans viennent d’autres cultures, ils puissent battre leurs femmes ou leurs enfants, s’exclure des règles communes.



– Vous débouchez dans une campagne contre les minarets menée par l’UDC, ne craignez-vous pas d’être manipulés?
– Je connais l’UDC et je connais les propos racistes qui sont tenus. Et à l’époque j’ai aussi été très fâchée des campagnes xénophobes de ce parti. Je ne crains pas la manipulation. Nous voulons apporter une autre voix contre l’islam que celle des xénophobes. On ne peut pas nous accuser d’être racistes, puisque nous venons d’autres horizons. Nous ne pouvons pas laisser l’UDC mener seule la campagne en faisant un amalgame entre xénophobie et hostilité aux mosquées. Nous voulons apporter une voix de la raison. Nous devons dire qu’il y a assez de mosquées et de minarets en Suisse, que nous craignons une radicalisation du climat, que les islamistes viendront un jour exiger des femmes qu’elles portent le voile ici en Suisse. Ne rien dire c’est laisser le débat sur le terrain de la xénophobie. Car toutes ces fausses politiques qui se taisent sur l’islam politique aident les racistes et les xénophobes.

Fin de l'article,source le Temps du 14 mars 2009posté par D.J 


Pierre 13/03/2009 20:06

Un Taliban modéré, c'est un Taliban qui ne tue que les non-musulmans !!! 

David 13/03/2009 18:36

Justement non, il n'y a pas , en Afghanistan, de troupes dites modérées. Pétraeus a déclaré, je crois, que ce qui marchait en Irak n'était pas reproductible en Afghanistan. 

D.J 13/03/2009 16:51

Si l'approche d'Obama est la même qu'en Irak,ou les Américains on raliés à leurs causes les insurgés sunnites,pour les aider à faire le ménage contre al Quaéda " si vous voulez que l'on parte,aidez-nous à sécuriser le pays" je pense que de vouloir trouver des alliances envers des gens moins radicaux ,n'est pas forcement stupide.Il faut ce dire que la guerre d'Afghanistan quelque soit l'issus,celà restera un pays de l'islam.Autant que ce soit des modérés. ( j'espère qu'il existe).A mon avis,il y a du général Pétraeus dans l'aire c'est son type approche qui fut un succès en Irak. .C'est un grand spécialiste des relations internationals. D.J

Clauide 13/03/2009 13:17

Obama est en chute libre dans les sondages. Logique, quand on promet tout , quand on casse tout, quand on dit n'importe quoi, que l'on veut parler à n'importe qui.

Ce n'est pas un chef d'état, c'est un gosse égaré dans un monde adulte !!

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo