Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 06:34
Sans doute l'un des meilleurs bouquins pro-américains sortis l'an dernier. Un guide idéal de cloueur de bec !! Je republie la chronique parue sur Ublog en 2006 .



Eric Svane est un des animateurs de la Brigade de l'Argent des Français. C'est aussi un journaliste Free Lance . Il a la double nationalité danoise et américaine . Mais il a passé une grande partie de sa vie en Europe. Récemment, il a osé braver les islamistes français qui défilaient à Paris pour protester contre les caricatures de Mahomet. Rien que pour cela, il mérite le respect. Mais Eric Svane est surtout l'auteur de La Bannière Etalée, un livre formidable , préfacé par Guy Millière et dont le seul défaut, comme l'avait dit Claude Reichman, est d'être écrit un peu petit.

Le livre est en 3 parties :
Le capitalisme sauvage
Le péril rouge
Hyperpuissance

Chaque grand chapitre est divisé en une multitude de sous chapitres , souvent courts mais pas toujours (pour exemple, Les mécréants américains fait 18 pages) et qui permettent d'aller à l'essentiel. Svane écrit en français dans un langage clair, non dénué d'humour (pour exemple, pris au hasard à la page 108, l'auteur fait parler un activiste dit engagé en précisant qu'il pourrait être de n'importe quelle époque ou pays "Bonjour , je fais partie d'une élite de personnes qui sont plus visionnaires, plus tolérants , qui sont plus lucides, qui ont plus de coeur, et qui sont plus activiste que la moyenne. De ce fait ma vision des choses est plus juste que la norme....") et aligne des arguments en rafales.

Des arguments ? Mais contre quoi . Contre l'anti-américanisme , pardi. Mais le livre n'est pas qu'un catalogue de pleurs et de revendications à la Caliméro. Tout d'abord, Erik Svane met en place les arguments et les reproches que l'on fait aux USA . Puis, quasiment à chaque fois, trouve le même argument pour notre pays. Ainsi, on reproche aux USA de vouloir être hégémonique. L'auteur nous fait partager la vision des autres pays de la CEE qui se plaignent de la volonté hégémonique de la France en Europe. Ainsi, il retourne les plaintes que l'élite française reproche aux USA contre cette même élite. Les 2 sous chapitres sur De Gaulle sont éloquents et permettent de voir ce bon général sous un autre angle.

Mais Svane ne taille pas des croupières qu'à la France. La Suède en prend aussi pour son grade et l'auteur rappelle quelques vérités dérangeantes sur ce pays, sur sa collaboration avec les nazis, sur les tentatives d'Olof Palme pour que la Suède obtienne SA bombe atomique... Il fait également un parcours intéressant en Chine, en Irak , en Corse, en Afrique...... à chaque fois avec le même credo : l'anti-américanisme se nourrit de chimères , de délires mais appliquent souvent les mêmes recettes que l'on reproche aux USA.

Mais le livre va plus loin. Outre un catalogue impressionnant pour clouer le bec à tous ceux qui nous abreuvent de contre-vérités sur les USA (la pauvreté,la malbouffe, les SDF, le maccarthysme, l'ONU, la guerre de libération de l'Irak....) à base de chiffres, de témoignages, d'exemples .... , l'auteur ose même l'histoire fiction en imaginant un monde où Hitler aurait été "contenu" en Allemagne et arrive à une conclusion accablante : l'holocauste aurait eu lieu !! Tout parallèle avec l'Irak de Saddam n'est pas vraiment fortuit.

Bien entendu, La bannière étalée vise surtout les "bobos gauchos" et leur idéologie égalitaire (mais qui ne l'est pas), pacifique (mais qui est à géométrie variable) , tolérante (idem, on tolère les exécutions en Chine mais on les condamne aux USA) et surtout désinformatrice. Ainsi, le passage sur le maccarthysme apprend que , contrairement à la croyance répandue par la gauche, le nombre de "bannis" à Hollywood fut très bas et que ces "bannis" continuèrent à travailler et à glaner des Oscars, que les époux Rosenberg ont bien espionné au profit de l'URSS (cela, on le sait depuis longtemps mais la gauche fait mine de l'ignorer)..... Et ce n'est qu'un exemple, qu'un sous chapitre...
Toutes les 396 pages (écrites petites, je le rappelle) sont de cette qualité. Le lire est non seulement un acte de résistance à la pensée unique mais surtout une plongée rafraîchissante dans une autre façon de voir le monde. Tout néo-conservateur, tout pro-américain, tout ami de la liberté doit lire et acheter ce livre qui ne vaut que 17€.

Edité par les Editions Underbahn (Wilmington, Delaware, USA . Site Web : htttp://www.underbahn.net), La bannière Etalée peut être commandée dans n'importe quelle Fnac (au hasard). Si la charmante préposée aux livres de cette enseigne vous propose le dernier Lang, dites lui que le livre est sur Electre. Elle aura donc toutes les références nécessaires pour le commander. C'est ce que j'ai fait. Bon, la victoire sera complète quand le livre sera disponible dans n'importe quelle librairie.

Lisez le, offrez le, conseillez le, faites en un best seller. Car franchement, le livre le mérite amplement.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Ah la connerie de Santantiago . le voir se faire casser la tronche par de vrais patriotes, on en redemande.
Répondre
S
Faut pas lire ces torchons, juste regarder en boucle les attaques des Twins Towers de New-York, beaucoup plus significatives... Ah la grandeur américaines qui s'effondre en moins d'une heures...  On en redemande.
Répondre
D
Ok pour Revel et Sorman.<br /> <br /> Par contre, je n'ai pas lu celui de Pierre Rigoulot. De cet auteur, je connais surtout sa supervision de Irak An I !! Magistral ouvrage de ré-information du public face à la désinformation des médias
Répondre
D
Cet ouvrage fera partie de ma bibliothèque à côté de "Made In USA", de Guy Sorman, éd. Fayard, "l'anti-américanisme" de Pierre Rigoulot, éd. Robert Laffont, "l'obsession anti-américaine" de J.-F. Revel, éd. Plon ainsi que l'ouvrage de Dinesh D'Souza que j'ai cité hier.<br /> Bonne lecture.<br /> D.J   
Répondre