Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 06:42
Reprise de la Chronique du livre d'Yves Roucaute, une magistrale ôde à la la liberté via l'histoire de l'Amérique.

Yves Roucaute nous invite à re-visiter l'histoire de notre société via l'opposition entre deux modèles : celui qu'il appelle le Leviathan et qui est représenté par nos Etats Centralisés, dont la première expression fut la France de Philippe le Bel et celui qu'il appelle Le vieil Homme , représenté par les USA.

Le philosophe ne cherche pas à adopter un langage simpliste, bien au contraire. Il tient pour acquis que celui qui a choisi de lire son livre possède au minimum une solide culture générale , de bonnes bases historiques et une assise philosophique qui tient la route. Ne possédant pas cette dernière, j'ai souvent du me plonger dans d'autres ouvrages pour bien comprendre certaines allusions. Roucaute ne voulant pas vulgariser son propos, il multiplie à la fois les exemples mais aussi les contre-exemples.

Certaines parties peuvent prêter à polémique : ainsi, le chapitre sur Napoléon ne pourra que laisser un goût amer chez les admirateurs du "petit caporal" . En le décrivant commme un totalitariste avant l'heure, Roucaute éclipse une partie de son oeuvre afin de plier l'Empire à sa théorie. Sa charge contre le centralisme d'état ne pouvait que se transformer en charge contre Bonaparte puisque ce dernier a été le champion de la transformation de notre pays en un Etat moderne centralisé. Mais Roucaute ne fait pas dans la mauvaise foi, au contraire, il pense sincèrement ce qu'il dit et , comme tout passionné, se laisse déborder par sa foi.

Une autre partie concerne les indiens. Effectivement, le propos du livre ouvre une autre perspective qui demanderait une recherche approfondie . Pour résumer, Roucaute estime que les USA ne se sont pas construits sur un ethno-génocide comme on a tendance à le penser en Europe. Il est vrai que l'absence d'écrits sérieux et impartiaux sur ce que l'on a appelé La conquête de l'ouest ne nous aident pas beaucoup. En fait, pas absence mais plutôt difficulté de trouver des sources ou des livres, à moins de fouiller les bibliothèques. Le sujet semble tellement entendu que personne ne semble vouloir le ré-examiner. (on se reportera à ma chronique sur Little Big Horn)

En opposant les Etats Centralisés et les USA, Roucaute oppose deux philosophies politiques. La première entend imposer ses choix à l'individu, la deuxième entend leur laisser le choix de leur choix. Le parallèle entre catholicisme et protestantisme en devient évident. Roucaute cite d'ailleurs souvent les lois "divines" : lutte contre le Mal, besoin de faire son salut.... Cela déplaira sans doute mais son propos est solidement argumenté.

La partie sur le XXeme siècle est la plus dense : logique , c'est celle que nous avons vécu, nous ou nos parents. Et là, aussi, Roucaute ne s'embarasse pas de démonter les clichés. Il n'hésite pas à appeler un chat un chat : le Mal prend donc le visage du nazisme puis du stalinisme et enfin de l'islamisme. Et à chaque fois, les USA se dressent contre ce Mal. Là aussi, cela ne plaira pas à tout le monde mais Roucaute n'écrit pas pour plaire ni pour se plier à un journalistiquement correct.
En définitif, un livre dense, que l'on ne lit pas pour se détendre mais pour comprendre notre monde via un regard autre.

Plus facile d'accès que Le néoconservatisme est un humanisme, La puissance de la liberté est un ouvrage indispensable (un de plus) pour tous les amoureux de Pithagoras et de la liberté.

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Merci Iced earth pour l'info.Je vais arpenter le web.
Répondre
I
neophil , ce livre est introuvable , il faut le commander soit sur le net ou alors dans une librairie , Fnac , Forum
Répondre
N
J'ai un petit problème avec cet ouvrage, car ça fait quelques mois que j'éssaie de me le procurer et il est indisponible (presque?)partout.
Pouvez vous m'aider à me le procuer?
Merci d'avance.
Répondre
C
On va se ruiner sur ce blog !!  
Répondre