Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 01:15
Guy Millière reste un régal pour le lecteur pressé. Ses livres sont autant de petits guides où l’on peut picorer, voir ouvrir au hasard , on y trouve toujours quelque chose. Dans Qui a peur de l’Islam, le célèbre néo-conservateur français livre ses réflexions sur l’Islam. Comme à son habitude, sa pensée est claire, limpide. Elle ne permet pas de perdre le lecteur dans des réflexions abscondes . Les détracteurs diront que l’on a affaire à une prose simpliste mais je leur rétorquerai que Millière s’adresse à tous et ne cherche pas à prêcher des convertis. Bien au contraire, adversaire de la langue de bois, il ose affirmer que l’Islam militant vit avec 14 siècles de retard, que l’islamisme est un danger mortel, que ceux qui se soumettent ont tort et hypothèquent notre avenir, que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous les nazislamistes sont musulmans, que le Coran est un livre qui aurait sacrément besoin d’être dépoussiéré et réformé, que ceux qui l’appliquent sans réfléchir ont tort, sacrément tort et qu’en le faisant , ils condamnent le monde à l’obscurantisme.

Rédigé dans le plus pur style de ses chroniques (avec de petits chapitres où le « je » et les questions sont fréquemment utilisés), Qui a peur de l’Islam !! donne à penser que ceux qui en ont peur, ce sont bel et bien les islamistes. Oui, les islamistes qui refusent de voir leur religion évoluer et qui vomissent à la fois l’occident et le modernisme. Car l’auteur fait clairement le distingo entre religion privée et manipulation de textes religieux pour esprits belliqueux. Au passage , il rappelle quelques définitions que vous ne lirez pas dans le Figamonde (sauf chez Rioufol) : Dar el Islam, Jihad, Dar el Harb . . Il rappelle les origines guerrières de la religion tout en priant ceux qui en sont les tenants de la reformer,  d’abandonner la terreur. Mais il ne le fait pas comme un Dhimmi mais comme un appel à la dernière chance pour éviter un conflit destructeur. Car Millière ne mâche pas ses mots pour ceux qui se cachent derrière le Coran pour décapiter, massacrer, faire des attentats, former des martyrs tout en jouissant de tous les vices que l’âme humaine pour inventer. Islamophobe ? non . Nazislamistophobe ? Oui !! Trois fois oui.

Millière en profite pour faire l’éloge de la Turquie , expliquant que rejeter les musulmans à cause de l’Islam est une erreur. Les néoconservateurs américains le disent depuis des années, eux qui tentent d’implanter la démocratie au cœur même du Moyen Orient. Car , comme le rappelle Millière, c’est bel et bien la démocratie qui sauvera l’Islam de l’obscurantisme, et non le contraire.

Un livre franchement indispensable (oui, je sais, un de plus) pour tous ceux qui veulent autre chose que la pensée unique.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Je ne ferais qu'une remarque sur ce livre, c'est la partie sur la Turquie, je ne suis pas sûr que Millière ait raison à ce sujet.

Au moins, les Turcs se rappellent de la tactique du cheval de Troie !!
Répondre