Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 08:32

Chirac Dernière intervention
envoyé par lefigaro

Ca y est : Jacques Chirac s'est exprimé pour la dernière fois à la télévision devant le peuple Français. Celui qui aura toujours voulu être président et qui l'a atteint en 95 nous quitte.

Si j'étais méchant, je dirais bon débarras. Mais comme je veux être positif, je dirais juste : ouf, c'est fini.

Que restera-t-il de ces 12 ans ? Ou plutôt que restera-t-il de positif ? Pas grand chose : peut être la prise de conscience de la responsabilité de la France dans le drame des années 40-44. Il était temps que Vichy soit vraiment jugée.

Mais même là, Mr Chirac s'est ensuite lancé dans de la repentance tout azimuth : colonisation, proche orient, ONU, écologie..... La France est devenue une patrie de pleureuses qui a honte de son histoire.

Bilan intérieur ? maigre, très maigre. La nécessaire baisse des morts sur la route a été faite par Sarkozy, les premières réformes sur les retraites l'ont été par Fillon. Pour le reste, si l'on excepte la fin du service militaire, aucun boulversement de la société n'est intervenu. Même Jospin aura osé les 35 heures (une sacré erreur mais bon). Il avait été élu sur le thème de la fracture sociale ? Rien n'a été fait pendant 12 ans.

La moindre manif de rue l'a fait reculer : CPE, université, pentecôte, régimes spéciaux, réforme de la sécu de 95... Tout a été abandonné en rase campagne devant des syndicats démagogues et manipulateurs. Ses premiers ministres n'ont été au final que des fusibles bien pratiques. Juppé et Raffarin n'ont jamais eu les moyens de leur politique.

Pire, les émeutes de 95 ont montré un président laissant s'envenimer la situation en espérant qu'un dérapage plombe Sarkozy. Il a fallu 12 jours pour qu'il parle à la nation !!

Bilan extérieur ? Catastrophique !! Brouille avec les USA, avec Israël, soutien aux dictatures arabes et africaines, funérailles nationales d'Arafat, reprise sans concertations des essais nucléaires en 95, menace de véto à l'ONU, aucune critique de l'action de Poutine en Tchétchénie, Mme Bettancourt toujours aux mains des Farcs, flirts à peine voilés avec Chavez ou Castro, délires écologiques... La France a cessé d'être un phare de la liberté pour devenir une république quasi bananière.

Une page se tourne. Enfin !! Mr Chirac n'aura pas été un président de combat. Il n'aura été qu'un président qui , dès le 9 mai 95, ne pensait qu'à sa réelection.

Vivement demain !!
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Tiens le " trou d' uc' " vient nous poluuer notre site ,doit s' emmerder sur le sien. Trop de " soumis " sur le sien.
grandpas
Répondre
D
Un homme de droite faisant une politique de droite ? Tiens comme c'est curieux, sacré analyste politique ce François Hollande.
D.J
Répondre
D
François Hollande, premier secrétaire du Parti socialiste a affirmé aujourd'hui, peu après la nomination de François Fillon à Matignon, que le nouveau Premier ministre était "tout sauf un homme neuf" et qu'il conduirait "une politique de droite".

Et mauvais joueur en plus
Répondre
D
Peux tu préciser ?
Répondre
C
Vous êtes une secte de morveux alors !
 
Répondre