Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 04:02

Si l'on était cynique, on pourrait dire que tant que le Hamas et le Fatah se font le guerre, ils fichent la paix à Israël. Et que les islamistes abattus par chaque camp seront toujours ceux qui, demain, ne poseront pas de bombes à Tel Aviv !!

Sauf que le cynisme n'a pas cours ici : non seulement, une fois de plus, la population palestinienne est victime de la connerie de ses dirigeants et les victimes civiles, y compris ceux qui ont fait parties de ces cortèges imbéciles où l'on exhibe ses enfants comme futurs martyrs, n'ont pas demandé à l'être. Et qu'on le veuille ou non, des "combattants" qui achèvent les blessés dans une ambulance ou un hôpital ne méritent que le nom de lâches.

Que le Hamas veuille prendre tous les pouvoirs par la force est une évidence et même un avertissement pour ceux qui pensent que l'on peut céder à des fous de dieux, y compris ceux qui sont élus démocratiquement. On ne gagne jamais rien à négocier avec des terroristes , mêmes ceux élus par "le peuple". Depuis 1939, on croyait la leçon comprise.

Dans les territoires, à Gaza notamment, ceux qui espéraient une solution digne, surtout depuis le retrait de 2005, ont vu leurs espoirs s'envoler.

Mais au bout du compte, c'est la population civile qui trinque.

A cela s'ajoute la déclaration nauséeuse de Leïla Shahid, la "représentante de l'OLP en Europe" qui désigne les "vrais" coupables, à savoir, roulement de tambours , les USA et Israël !!

Leur crime : ne pas avoir reconnu le gouvernement du Hamas issu du parlement élu en 2006.

Le journaliste benêt d'Europe 1 qui l'interrogeait  n'a bien entendu posé aucune des questions suivantes :

Pourquoi le Fatah a perdu les élections de 2006 ? Réponse : parce que les palestiniens, écoeurés par la corruption de l'Autorité palestinienne (demandez vous pourquoi Arafat est mort multi-millionnaire) , se sont jetés dans les bras des islamistes du Hamas, qu'ils ont cru honnêtes !! Le double jeu d'Arafat (je soutiens les terroristes des martyrs d'Al Aqsa et je condamne les attentats) n'a pas suffit à éteindre le Hamas.

Pourquoi la plupart des gouvernements ont refusé de reconnaître le gouvernement du Hamas ? Parce que le Hamas continue de prôner la destruction d'Israël. Logique que l'Etat hébreux ait du mal à dialoguer avec un gouvernement qui veut le détruire !!

Pourquoi désigner systématiquement les USA alors que Rice a encore renouvellé son soutien à Habbas aujourd'hui ? Parce que pour une adepte du double jeu comme Shahid, l'ennemi ne peut être qu'extérieur . Et qu'importe à la grosse représentante si les combats inter-palestiniens , alimentés par les haines de pouvoirs, ont fait des centaines de morts, la faute ne peut qu'être extérieure !! On le sait, on est tous frères sous la bannière verte.

Enfin, pourquoi le Hamas veut le pouvoir ? Parce qu'il veut détruire Israël et qu'il sait qu'il obtiendra le soutien de puissants pays comme l'Iran, la Syrie et autres dictatures arabes ou perses.

A ces questions, Shahid n'y répondra pas . Parce que les journaleux continuent à voir en elle une icône alors qu'elle n'est que le symbole d'une autorité corrompue qui n'aura fait que le mal du peuple qu'elle est censée défendre. On n'y touche pas , donc !! On n'a tort !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Un bazar d'armes en plein air à Gaza, mercredi 13 juin 2007:<br /> http://littlegreenfootballs.com/weblog/?entry=25839_Video-_The_Gaza_Arms_Bazaar&only<br /> On peut y voir en vente libre des grenades, kalachnikovs AK47, RPG, etc.Enfants bienvenus (à Gaza, tout le monde est bienvenu quand il s'agit de se préparer à tuer des Juifs).
Répondre
L
" La victoire du Hamas est un soulagement pour une majorité de Gaziotes."Ce qui prouve, si besoin était, que la majorité des habitants de Gaza sont des génocidaires de Juifs (l'article 7 de la charte du Hamas appelle au génocide des Juifs).A Gaza ne restent plus que les Gazeurs (de Juifs)...
Répondre
D
(Source Le Figaro.fr)<br /> <br /> Les coiffeurs de Gaza se préparent à la nouvelle mode. « Les hommes vont se faire pousser la barbe et couper les cheveux courts. Fini la gomina pour les chebabs (les jeunes), lance Mahmoud le coiffeur du salon Al-Quds. Les femmes porteront toutes le voile. Mais on aura quand même du boulot pour entretenir toutes ces barbes. » Aux barrages, les combattants du Hamas ont des disputes animées lorsqu'il s'agit de savoir s'il faut instaurer ou non un État islamique dans la bande de Gaza. « Gaza est le premier royaume islamique de la région, affirme Abou Moustafa, un commandant des Brigades Ezzedine al-Qassam. La charia doit être appliquée pour se conformer à la demande du peuple. » Abou Mohammed, un simple combattant, objecte : « Nous avons accepté de vivre avec toutes les composantes de la société palestinienne, les chrétiens et les laïcs. Il faut respecter leur sensibilité. »<br /> Khalil Abou Leila, directeur des relations extérieures du Hamas, tranche. « Ces soupçons d'instauration d'un État islamique sont ridicules, dit-il sur un ton catégorique. Nous n'allons pas appliquer la charia. La Choura (assemblée décisionnaire religieuse du Hamas) n'a pas pris de décision en ce sens. Nous ferons juste respecter la loi. Pour l'instant... »<br /> <br /> «Le monde va encore nous punir»<br /> Depuis le début de l'intifada en septembre 2000, Gaza s'est tourné vers l'islam, pour tenter d'échapper à l'emprisonnement physique. L'alcool est proscrit, le port du voile est quasi obligatoire et les « bonnes moeurs » vivement encouragées. En l'absence de système de justice efficace, la population s'est tournée vers les tribunaux islamiques. Et la corruption entachant les années de pouvoir sans partage du Fatah a achevé de jeter la population dans les bras du Hamas. « Nous voulions nous débarrasser du Fatah pour nettoyer les institutions gangrenées par la corruption, pour rétablir l'ordre, la justice et la sécurité, explique Abou Mohammed. Nous voulions la sécurité sociale et des services de santé efficaces. Mais surtout l'égalité des chances pour nos enfants et ceux des dirigeants du Fatah. »<br /> La victoire du Hamas est un soulagement pour une majorité de Gaziotes. À l'issue de la grande prière du vendredi, une vague verte déferle sur le Parlement. Juchés sur un blindé saisi à la présidence, avec des enfants à leurs côtés, des combattants du Hamas encagoulés pénètrent dans l'enceinte du Conseil législatif en tirant en l'air de longues rafales. Ils sont accueillis en libérateurs par la marée humaine. L'image des blindés et du déluge de feu dans l'enceinte démocratique ne choque personne. « Le Fatah aurait dû utiliser ces armes pour nous protéger contre les Israéliens, dit Leila. Maintenant, elles seront utilisées pour assurer notre sécurité. » Les micros réclament l'arrêt des tirs, pour « ne pas effrayer les enfants ». Des haut-parleurs font pulser des chants militants du Hamas. La foule danse et chante. Lorsque la sono interrompt la fête pour annoncer que le président Abbas a nommé un nouveau premier ministre, Salam Fayad, proche des Occidentaux, pour former un gouvernement d'urgence sans le Hamas, des huées résonnent. « Nous savons que la fête ne va pas durer, concède Luaï, un commerçant. Le monde va encore nous punir. Les sanctions vont se durcir. Les portes de notre prison seront fermées à double tour. Mais nous sommes prêts à mourir de faim pour la liberté. »<br /> <br /> <br /> Les Palestiniens avaient le choix entre la corruption du Fatah et le fanatisme du Hamas !! Triste alternative....
Répondre
$
Moi je dis que c'est de la faute a Bush car tout le monde sait qu'avant 2000, les palestiniens etaient calmes et pacifiques. Pour la peine je ne voterais pas une 3eme fois pour lui...nah!<br /> Global warNing!
Répondre
D
Quand je parle d\\\'islamiste honteuse à propos de Shahid :<br /> <br /> Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas Khaled Mechaal a estimé ce soir que la communauté internationale avait \\\"la responsabilité essentielle\\\" de la crise palestinienne.<br /> <br /> Même idée au final, même camp ??
Répondre