Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:55
Le débat sur l'identité nationale gêne pas mal de monde pour que les médias se soient lancés dans son dénigrement systématique. Et à force de bourrage de crâne , 50% des Français veulent qu'on le stoppe.

Ont-ils réfléchi ces Français que si il y a eu un débat, c'est parce qu'il y a malaise en France ?

Se posent-ils la question de l'islamisation rampante de notre pays ?

Sans doute non : nous avons ici affaire à des gens qui soit vivent dans le déni de la réalité, soit veulent qu'on musèle l'opinion.

La première salve est venue du rejet des minarets par les Suisses. La presse a immédiatement réagi en estimant que le Suisse de base ne pouvait qu'être un gros beauf raciste. Aucune mention de l'inquiétude grandissante des opinions des peuples européens sur l'islamisation du continent, des revendications de plus en plus affirmées (cantine hallal , horaires séparés dans les piscines, burka, voile à l'école) et du refus des gouvernements de reconnaître les racines chrétiennes de l'Europe.

Dans cette nauséabonde manipulation, le pompon est venu de Marianne qui a osé titré que le responsable du vote suisse était Eric Besson. Un Eric Besson qui a estimé que les attaques venant contre lui relevait du procès de Moscou : on le juge pas sur ce qu'il dit, mais sur ce qu'il cacherait au fond de son cerveau !!

Les médias veulent que le débat s'arrête car il reflète une véritable inquiétude des Français face à des populations qui refusent l'intégration et qui entendent imposer leur culture, leur conception archaïque de la femme et leurs opinions religieuses. Pour les médias bien pensants, le Français qui a peur, qui doute ne peut être que raciste. Alors, les pétitionnaires habituels , les Arditi, les De Fontenay se dressent comme des remparts face à la "lepenisation" des esprits, oubliant juste que , quand on vit dans un monde protégé, on vit dans une bulle. Et on ne comprend pas ce qui sont en dehors.

Les Français qui participent au débat sont-ils plus racistes que ceux qui interdisent la construction d'églises, qui condamnent au fouet celle qui ose porter un pantalon, qui érigent le viol d'honneur en coutume ou qui interdisent l'entrée sur leur sol à tous ceux qui osent se déclarer d'une autre religion que celle de Mahomet ?

Museler l'opinion , la presse sait le faire !! La manipuler, elle excelle dans ce sens !! Sauf que désormais, les 50% de Français qui ne veulent pas que le débat d'arrête vont peut être enfin se faire entendre.

Quand aux politiques sans couille, les Juppé et autres, que le Français se rappelle que c'est à cause d'eux que nous vivons cette situation ubuesque : être dans un pays dont on nous vole, partie par partie, les libertés fondamentales.

Que les merdias se taisent donc et laissent le peuple s'exprimer. Et que les politicards écoutent un peu ce qu'il a à lui dire avant qu'effectivement, la colère sourde ne se transforme en une haine dévastatrice. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans bloc note
commenter cet article

commentaires

guy sebag 23/12/2009 17:45



Très beau texte ou cri du coeur d'un espagnol qui
refuse l'hypocrisie et la lâcheté.    A faire circuler...car texte de Vérité, lisible...pas un mot à enlever ou à
modifier, enfin parfait sur tous les points.



L'Europe est morte à Auschwitz. 


 


Je viens de recevoir par mail un article intitulé
« L'Europe est morte à Auschwitz » écrit par un journaliste chrétien espagnol, du nom de Sebastian Villar Rodriguez qui m'a semblé particulièrement  intéressant. Le voici



« Je me promenais le long du cours Raval
(Barcelone) quand je compris soudain que l'Europe était morte à Auschwitz. Nous avions assassiné 6 millions de Juifs pour importer finalement 20 millions de musulmans ! 


Nous avons brûlé à Auschwitz la culture,
l'intelligence et la capacité de créer.  Nous avons brûlé le peuple du monde, celui qui s'autoproclame le peuple élu de dieu. Car c'est le peuple qui a donné  à
l'humanité des figures emblématiques capables de changer la face de l'histoire (le Christ, Marx, Einstein, Freud) et est à l'origine d'essentiels acquis de progrès et
bien-être.


On doit bien admettre qu'en relâchant ses
frontières et en se pliant, sous un douteux prétexte de tolérance, aux valeurs d'un fallacieux relativisme culturel, l'Europe, a ouvert ses portes à 20 millions de musulmans
souvent analphabètes et fanatiques que l'on peut rencontrer, au mieux, dans des lieux comme ce cours Raval évoqué plus haut, paupérisation du tiers monde et du ghetto et qui préparent,
au pire, des attentats comme ceux de Manhattan ou Madrid, terrés dans des appartements que leurs ont été fréquemment fournis par les milieux sociaux officiels. 


Ainsi, nous avons échangé la culture pour le
fanatisme, la capacité de créer pour la volonté de détruire, l'intelligence pour la superstition. Nous avons échangé l'instinct de transcendance des  Juifs  qui, même dans les
pires conditions imaginables ont toujours été à la recherche d'un monde meilleur de paix - , pour la pulsion du suicide. Nous avons échangé l'orgueil de vivre pour l'obsession 
fanatique de la mort. Notre mort et de celle de nos enfants. Quelle erreur nous avons commise ! «



D.J 23/12/2009 16:00


Comme ça " Marianne " pensent qu'Eric Besson est responsable du vote suisse sur les minarets ." Marianne " c'est vraiment une bande de con .En Suisse romande ( partie suisse de langue
française ) Besson n'est pas très connu du grand public ; en tout cas beaucoup moins que Sarkosy ou Le Pen .En Suisse allemande cela doit être encore pire idem pour le Tessin de langue
italienne .Si " Marianne s'intéressait tant soit peu au résultat de la dit votation , il aurait remarqué que la Suisse romande où l'on connaît un peu Besson à dit non à l'initiative
anti-minaret et que la Suisse alémanique et le Tessin ou Besson est inconnu ont acceptés l'interdiction des minarets .A pat cela je n'est pas entendu Besson et autres responsables politiques
français s'être invités dans la campagne des votations . Après le résultat oui .

D.J