Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 06:48

Quand Obama se rend à l'église

On a parlé , il y a peu , de la semaine sainte d'Obama (fin septembre en fait). Les auteurs d'Obamazoom se sont extasiés sur le fait que pour la troisième fois (de l'année, de son mandat ?) , Obama se rendait à l'église que fréquente habituellement les présidents américains. Preuve , pour les groupies de l'ex-messie qu'il est bel et bien chrétien. En étant mauvaise langue, on pourra dire que quelqu'un qui va visiter une synagogue est forcément juif. Ou bien que si l'on se rend dans un magasin Ikea , c'est prouver son ascendance suédoise. Passons.

Non, ce qui est intéressant , c'est que ce jour là , Obama est venu écouter un Imam expliquer ce que l'Islam peut apporter à l'Amérique. Déduisez en ce que vous voulez.

Geerts Wilders , le tenant de la "droite xénophobe"

Parce qu'il ose appeler un chat en critiquant le côté violent voire fasciste de l'Islam, Geerts Wilders est victime de plusieurs appels aux meurtres de la part de certains ténors de la religion de la paix (cherchez l'erreur). Mais en France, on préfère dire qu'il est le leader de la "droite xénophobe" !! On est donc xénophobe quand on rappelle que l'Islam puise ses racines dans la guerre et ce dès ses origines. On est donc xénophobe quand on estime que la partie des musulmans présents en Europe qui refusent l'intégration, qui veulent que la charia soit au dessus des lois européennes, c'est un danger pour nos sociétés.

En fait, ceux qui usent de tels épithètes sont, soit des autruches qui se cachent la tête dans le sable, soit de dangereux collabos qui veulent la destruction de nos sociétés. Dans les deux cas, leur discours est bien plus dangereux que celui de Wilders, homme courageux qui ose s'élever contre la police de la pensée !!

De toutes façons, le Parti de la Liberté est désormais un arbitre au Pays-Bas en vue de la formation d'un gouvernement. Sans lui, pas de majorité. Wilders peut donc se réjouir : son combat, entamé depuis des années, va enfin porter ses fruits. Une mesure symbolique, l'interdiction de la Burqa, sera la première qui va tenter de redonner aux Oranjes la mainmise sur leur société. On attend toujours notre Wilders en France.

Politique dans la rue : un exemple qui vient de loin !!

En annonçant une grève reconductible (du 12 au 30 octobre), les syndicats de la RATP sont dans une logique implacable : puisqu'un gouvernement et une assemblée démocratiquement élue ne les écoutent pas, il faut que la rue les force à le faire. Pour se faire, ils ne font qu'appliquer une maxime de Joseph Goebels : "Celui qui peut régner sur la rue règnera un jour sur l’Etat, car toute forme de pouvoir politique et de dictature à ses racines dans la rue"  . Là aussi, déduisez en ce que vous voulez.

Albinos en Afrique : l'horrible tradition.

Il ne fait pas bon être albinos en Afrique. Au Burundi, un jeune albinos de 14 ans a été tué puis démembré par simple superstition. Cette tradition imbécile passait pour être éradiquée en Tanzanie et dans la région des grands lacs. Il n'en est hélas rien

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans bloc note
commenter cet article

commentaires

Dave 09/10/2010 08:47



Oui, DJ, j'avais bien compris, mais cela me permettait d'en rajouter un peu sur le thème. 



D.J 07/10/2010 19:47



Pour l'Afrique c'était un boutade contre le politiquement correct cher David. Mais c'est de ma faute, j'ai oublié le Lol à la fin.


 


D.J



Greg 07/10/2010 15:09



@Maya


Celui qui règne sur la rue règnera sur l'Etat... sauf que le mouvement des tea parties est composé de gens qui veulent un Etat minimum. Ce mouvement s'inspire de ce qu'a dit un
grand Président "l'État n'est pas la solution à nos problèmes... L'État est le problème". Inutile de vous dire que votre compraison ne tient pas la route, ces gens désirent plus de
liberté tout simplement.



david 06/10/2010 21:42



Je ne critique pas l'Afrique bien au contraire. Je montre juste que, comme dans tous pays, on a encore des traditions imbéciles, d'un autre âge et que l'on croyait éradiquer. C'est l'ignorance
qu'il faut combattre et c'est bien ce que les gouvernements tanzaniens ou burundi ont mis en place. Mais la route est longue, très longue.



D.J 06/10/2010 19:08



@ Maya,


 


Il ne faut pas confondre écouter et céder. La rue ce n'est pas les urnes. Si les manifestants grêvistes ne veulent pas des réformes des retraîtes etc... à eux d'élire ceux qui pensent
comme eux. Et ce n'est pas ce qui manque en France. C'est cela la démocratie en Française. Et il est vrai que les tea party ne bloquent pas l'Amérique par des grêves à répétitions,
pour imposer leurs points de vue à toute la nation.


 


@ David


Pour ton article sur l'albinos. Fait gaffe de ne pas trop critiquer l'Afrique. Gerth Wilder s'en est pris pour moins que ça.


 


D.J