Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 11:28

Le spéculateur appuie là où ça fait mal.

La Grèce a donc reçu une aide de 117 milliards d'euros afin d'éviter la faillite et la destruction de la zone euro, ce qui serait une catastrophe, n'en déplaisent à certains inconscients du Front National ou de l'extrême gauche. Certes, le risque est énorme et les marchés n'apprécient pas vraiment qu'un pays, s'étant mis dans une situation plus que délicate, menace la fragile reprise économique amorcée depuis début 2010. Obama s'est d'ailleurs dit très "préoccupé" par la situation grecque, car il sait bien (comme les autres chefs d'état) que l'amorce est fragile et que surtout, il a financé cette reprise par l'emprunt. Tout comme le reste du monde. Inutile donc de jeter la pierre à la première puissance économique, elle n'a fait que faire comme l'Europe qui vit à crédit depuis des années.

Et pour être tout à fait honnête, cette mauvaise habitude avait commencé sous W qui, pour financer la guerre contre le terrorisme, s'est lui aussi laissé allé à l'endettement. Obama n'a fait que le tripler.

"Qui paie ses dettes s'enrichit" dit le dicton. Mais en Europe, on s'endette pour s'enrichir. Inutile donc de hurler contre les vilains financiers ou le méchant marché , les seuls responsables sont les Etats, toute tendance politique confondue. En France , la dérive a commencé avec les années Mitterrand (dont on "fêtera" demain les 29 ans de sa victoire de 81) mais ne s'est jamais arrêté ni sous Chirac, ni sous Balladur ou sous Raffarin. Jospin, qui avait profité d'une belle croissance, a lui aussi cédé aux sirènes, préférant distribuer les "cagnottes fiscales" plutôt que de réduire la dette. 

Les spéculateurs ne font qu'appuyer là où cela fait mal. Cela peut être perçu comme immoral, mais ce n'est que la conséquence de comportements imbéciles : sans états dépensiers, il n'y aurait pas de spéculateurs sur dettes !! Un ménage qui se surendette doit impérativement réduire ses dépenses, sous peine de saisies. Pourquoi les états seraient-ils épargnés par le bon  sens ?

Les mesures qu'a pris François Fillon auraient dû l'être il y a 3 ans, le lendemain des législatives. Mais, hélas, nous vivons dans un monde où l'on gouverne les yeux sur les sondages et sur le baromètre de popularité. On n'annonce pas du "sang et des larmes". Il y a eu quelques exceptions comme Bush qui fit ses 2 mandats en fonction de ce qu'il pensait être juste, et non pas ce qui lui rapportait de la popularité ou Shroeder qui, en Allemagne, ne refusa pas d'imposer des sacrifices énormes et à les expliquer.

Les états paient leur comportement de cigale. Mais le peuple n'est pas en reste : en refusant le moindre effort, en se mettant en grève à tout bout de champ, en cherchant un bouc émissaire facile (l'Europe, les marchés, les banques, la bourse) et en cédant aux sirènes de la démagogie facile, les Français ne sont pas vraiment prêt pour un traitement de choc. Il est vrai qu'ils sont bien aidés par une gauche aveugle (le pathétique baroud contre la réforme des retraites, là où un consensus était nécessaire !!) et irresponsable. Entendre la présidente des Jeunes Socialistes dire qu'il faut embaucher 4 millions de personnes pour enrayer la crise (comment ? ça elle ne le dit pas) prouve que le monde de Oui Oui est toujours présent.

Nicolas Sarkozy et les Malgré Nous

A Colmar, le Président a tenu à rendre hommage aux "Malgré nous", ces soldats alsaciens et lorrains, enrôlés de force dans la Werhmacht et envoyés sur les fronts de l'est. Considérés comme des traitres à la libérations, ceux qui n'ont pas perdu leur vie durant le conflit ont , pour beaucoup, prolongé cette expérience atroce dans un camp d'internement soviétique. Combien n'en sont pas revenus ? 18 000 furent internés à Tambow (350 km de Moscou) et 6 à 8000 y moururent. Ils reposent dans des charniers de la forêt de Radda !!

130 000 "Malgré nous" ont donc servis de chair à canon à Hitler. Et qu'on ne les confonde pas avec ces Français qui s'enrolèrent volontairement dans l'armée allemande voir dans la Waffen SS !! Certains commentaires font cet amalgame afin de jeter le discrédit sur le geste présidentiel , taxé d'opportunisme. Oui, il y eut des volontaires français qui participèrent au massacre d'Oradour, mais cela n'a rien à voir avec les "Malgré nous" envoyés à l'est !!

Nicolas Sarkozy assume donc l'histoire de notre pays. Lui qui dit jadis à Philippe de Villiers "Tu as de la chance, tu vis dans le souvenir de notre histoire" commence sans doute à comprendre que sans connaissance du passé, il n 'y a pas de futur possible.

Comme je l'ai écrit sur la page du Figaro "Laissez donc les braillards aboyer, Monsieur le Président. L'histoire jugera".

L'histoire ? Cette matière noble qui ne peut qu'élever l'âme de celui qui ose la pratiquer !!



Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans bloc note
commenter cet article

commentaires

Christiane 12/05/2010 09:28



OK pour le Hockey sans hoquet !


Bien sûr vouloir faire des économies c'est bien; mais la première économie serait de réduire le train de vie de l'état en supprimant les ministères en surnombre et tout ce qui va avec, les
agences inutiles (Halde : 11 millions d'euros/an - 9 agences s'occupant de pb sanitaires...), les subventions sans fondement (pourquoi avoir injecté 840.000 euros dans un film algérien prônant la
haine de la France et des Français ?), et supprimer l'ISF afin que les investisseurs puissent revenir... Et au lieu de vouloir faire bosser les Français du privé jusqu'à ce que mort s'en suive
pour financer les retraites des oisifs des services publics, commencer à instaurer une part de capitalisation décroissante selon l'âge des salariés. Je ne parle même pas de réformes
structurelles, ni Fillon ni aucun politique en place ne sait même de quoi il s'agit. Quant-à réformer la fonction publique pour en ramener le poids à un pourcentage raisonnable (divisé par deux),
c'est pour les calendes... grecques !



David 11/05/2010 23:02



DJ l'a dit  : le hockey est hors sujet, mais il n'est écrit nul part que j'interdit le HS. 


pour Fillon, je pense qu'il y a des pistes intéressantes mais cela ne va pas assez loin, hélas, dans la réduction du train de vie de l'état.



Christiane Chavane 11/05/2010 12:59



Je ne vois pas ce que le hockey vient faire là dedans, mais bon...


Excellent article sur la Grèce et l'UE. Juste un bémol : Fillon a bien pris conscience du problème, mais qu'a t-il proposé de sérieux ?



D.J 10/05/2010 20:00



Le hockey français est le parent pauvre du sport en France. C'est dommage du peu d'intérêt des médias, à part sport+ de canalsat qui passent les matchs de l'équipe de france en direct et
quelques match de championnat.


Plusieurs joueur français s'exportent à l'étranger dans les meilleurs championnats d'Europe comme l'Allemagne, la ligue slavorusse la KHL ou le championnat suisse.


La final de la coupe de France à Bercy, c'est quand même joué devant 12'000 spectateurs. Il manque plus que les médias, les infrastructures et les sponsors.


 



David 10/05/2010 19:16



Je sais qu'il y a une équipe à Epinal, mais à part cela, je suis totalement ignare dans ce sport !!



Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo