Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 20:25

christmem1.jpgCette année , Pâques tombait le même jour pour les catholiques, les anglicans, les orthodoxes et les protestants, ce qui fait que 2 milliards de Chrétiens ont fêté Pâques.

Bien sûr ce chiffre prend les populations les plus larges. Il est certain qu'il n'y a pas eu 2 milliards de gens présents physiquement dans les églises. Mais, malgré le lynchage organisé par la presse depuis quelques semaines contre l'église, devenue un repaire de prédateurs pédophiles, le fait que Pâques connaissent toujours un aussi franc succès montre qu'une partie de l'humanité a besoin de croire en un monde meilleur et qu'un sauver nous a été envoyé il y a plus de 2000 ans.

La foi ne se discute pas : on l'a ou on ne l'a pas. On peut la perdre, la retrouver, en douter, y croire dur comme fer, mais au final, on ne sait pas ce que l'on sera lorsque l'âme aura quitté notre corps.

Croire en la renaissance de Jésus trois jours après sa crucifixion n'a rien de ringard. C'est juste une opinion que l'on entend faire partager, ou que l'on vit seul. Mais voir des églises près de chez moi remplis durant ces 3 derniers jours (la messe de la Cène a eu lieu jeudi) ne peut que me réjouir. Non pas pour établir un bilan comptable genre il y a x chrétiens contre y musulmans, mais bel et bien pour me dire que même en 2010, les gens ont encore le courage d'afficher leur foi. 

Et cela , les charognards ne pourront rien y faire.

(PS : l'image est celle d'un superbe ensemble Christ/Marie Madeleine en albâtre du XVIIe siècle. Une pièce quasi unique dans les Vosges)

Partager cet article

Published by Dave - dans Religion
commenter cet article

commentaires

D.J 06/04/2010 19:18



Pardon pour le hors sujet,


En Suisse nous commémorons le 50ème anniversaires de la mort du général Guisan; général en chef de l'armée durant la guerre de 39-45. Dévoué pour sa patrie, un homme de conviction et symbole
d'une suisse près à la résistance contre les nazis. Il fut le concepteur du réduit national; Qui était de concentrer les forces armées dans les Alpes transformés en véritable bunker .
Une armés forte de 600'000 hommes jusqu'à 800'000 en comptant les civiles qui rejoingnèrent l'armée par la suite.




















PS:  Il s'agit bien de soldats suisses, malgré leur ressemblance aux soldats allemands.


D.J