Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 09:59
"

Le premier ministre israélien a réussi l'impensable : résister aux mises en demeure de Washington et faire endosser le rôle du mauvais élève aux Palestiniens."
 

C'est par ces lignes que commence un article du Figaro de ce lundi 2 novembre. Rien ne change donc sous le soleil : Israël a tort, les Palestiniens ont raison. Les vilains sont les Juifs, les gentils sont les Palestiniens .
 

La propagande pro-palestinienne ne baisse donc pas les  bras. Les commentaires de cet article vont d'ailleurs dans son sens. L'un des "contributeurs" estiment que "Les Américains soutiennent toujours l'oppresseur et non les opprimés". Bien sûr, cet abruti ignore que les Américains n'ont pas soutenu, au hasard, le nazisme. Mais on ne peut demander à un idolâtre du Hamas de connaître son histoire ou d'avoir un peu de culture générale.
 

La vérité est qu'en 2005, Israël a évacué, sous pression internationale, la bande de Gaza. On allait voir ce qu'on allait voir. De cette décision allait naître un état démocratique qui prouverait à la planète entière que les Palestiniens savaient prendre leur responsabilité.
 

On a vu surtout les Palestiniens saccager toutes les installations créées par les colons, y compris les serres. On a vu la bande de Gaza devenir le Hamasistan, une entité terroriste qui n'a qu'une idée en tête : détruire l'état hébreux par tous les moyens. Et le soutien de médias antisémites en Europe n'est pas le moindre.
 

La vérité est que si, depuis 60 ans, le processus de paix est en panne , c'est parce que les Palestiniens ne veulent pas de paix. Ils veulent rejeter "le youpin" à la mer !!
 

Donc Nétanyahou n'a pas réussi l'impensable. Il a juste rappelé à Mme Clinton et au monde qui était le responsable. Que les médias s'en offusquent n'est qu'une vomissure de plus de la part d'abrutis qui ont toujours la nostalgie des années 40-44 !! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans Israël
commenter cet article

commentaires

Cedric 05/11/2009 23:23


Tenez, un discours de Ramadan : http://www.dailymotion.com/video/xb1lri_tariq-parle-au-internaute_news

On est prévu!!!


ian-7 02/11/2009 20:45


Bonjour, c'est curieux mais j'ai compris l'article que vous citez exactement dans le sens inverse que vous lui donnez. Il signale que, pour une (première?) fois, Israël a réussi à retourner le rôle
du méchant sur les Palestiniens, non ? Le mot important, c'est le mot "première" et non pas l'expression "pour une fois". C'est donc plutôt positif. Un compliment, un tour de force. Or vous le
prenez pour une critique négative, au contraire. Vous manquez un peu de nerfs, sur ce coup. Qu'importe les commentaires que vous citez ? Or, c'est la clef : garder le contrôle. Car le but des
commentaires est aussi de vous déstabiliser. Ceci dit, si vous ne vous étiez pas trompé, vous n'auriez pas écrit cet article et je ne vous aurais donc pas répondu, donc à toute chose malheur est
bon.

Sinon, je trouve autant de raisons à soutenir Israël que son contraire, ce qui n'est pas commode pour trancher. Mais vu que je suis Français, le problème n'est pas le mien, non plus, donc je ne me
pose la question que quand quelqu'un, comme vous, vient me mettre le menu sous le nez. Et ma décision dépend donc autant du menu que du contexte dans lequel il est brandi, ce qui est loin d'être
raisonnable. D'autant qu'au final, Israël, je m'en fiche autant que de la Papouasie Nouvelle Guinée. Sûr que si j'étais aussi, juif ou palestinien, ce ne serait pas le cas. Mais le fait est que les
basques ont le souci des basques, les bretons le souci des celtes, les alsaciens le souci des germains, etc. Mais les juifs (en france), de qui devraient-ils maintenant avoir le souci ? Des autres
français ? des juifs (dans le monde) ? Ou des juifs en israël ? D'une nation souveraine (israël) ou de leurs "frères" qui la peuplent (les israéliens) ? (voire de personne). Ce qui pose un
problème, dès lors qu'on considère que la France est elle aussi une nation qui lutte pour sa souveraineté, et que toutes les morsures s'allient pour l'affaiblir. De ce point de vue, après tout, ne
serait-ce pas plutôt les israéliens qui devraient soutenir aveuglément la France ??? Non, bien sûr. Attendre un "Oui" serait tout aussi absurde que .. d'en attendre un équivalent de la part d'un
Français vis-à-vis d'Israël. (C'est pourtant ce que vous attendez, ce qui est incompréhensible, pour moi). Non par anti ce que vous voulez, mais parce que "charité bien ordonnée commence par
soi-même" ; et que pour le surplus, il y a 1000 pays nécessiteux dans le monde, et qu'Israel est un parmi d'autres. Souvenez-vous que, dans notre passé judéochrétien, Israël n'existe pas, n'est pas
un élément probant. Qu'il n'y a donc pas de raison d'attendre d'autrui qu'il s'inquiète plus de son sort que de celui d'un autre. Cessez donc de mélanger les époques et vous y verrez plus clair.
Dit plus clairement : Israël est tout seul. Comme la France l'est aussi. Et comme tout état souverain sur cette Terre. Selon moi, c'est la rançon de l'existence dès lors qu'on vient au monde. Sauf
que je le sais aussi dans le cadre d'un pays, car la France est un pays déjà ancien et a beaucoup appris, ce qui n'est pas le cas d'Israel, qu ifait son apprentissage de sa nature mortelle je
suppose. Et puis, QUI a dit que la vie n'était pas un fardeau de responsabilités ? Sûrement pas dieu, God luck! C'est même la leçon donnée
par notre bannissement de l'eden.


David 02/11/2009 14:18


Sauf que les promesses palestiniennes de 93 n'ont jamais été tenues, de même que le fait que la destruction d'Israël faisait toujours partie de la charte du Fatah. Elle l'est toujours dans celle du
Hamas, d'ailleurs.


Suzanne 02/11/2009 13:13



En 1993, après six mois de négociations secrètes à Oslo, Israéliens et Palestiniens avaient signé un accord de reconnaissance mutuelle qui devait mener à la création d'un Etat palestinien en
Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

"Que nous a donné Oslo en termes de droits politiques? En 1993, nous avons reconnu le droit pour Israël d'exister en paix et en sécurité. Mais qu'avons-nous obtenu d'Israël en retour?", demande
M. Fayyad, 57 ans, un ancien économiste de la Banque Mondiale.
"Comment les gens peuvent-ils croire ce que nous leur racontons sur ce processus (de paix) qui doit nous conduire à un Etat palestinien quand ils voient la terre sur laquelle cet Etat est censé
naître continuer à être accaparée par la colonisation?", demande-t-il encore, après un énième échec de rapprochement avec les Israéliens.
Voila ce qu'on peut lire sur le Figaro. Que devons-nous en penser ?


Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo