Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 07:09

Franchement, je me suis demandé s'il y avait bien des élections mi-mandats demain aux USA ! Rien dans la presse sur ce renouvellement de la chambre des représentants et d'un tiers du Sénat, ainsi que sur les futurs gouverneurs des Etats américains. On pourrait croire que, comme en France, quand un président est élu, il est tranquille, électoralement parlant, pour 5 ans.

 

Pourtant ce matin, sur Europe 1, petite interview d'un "spécialiste" de l'Amérique. Je mets le mot entre guillemet car j'y ai surtout entendu les poncifs habituels sur les méchants Républicains qui ne font qu'à embêter le gentil Obama, lequel gentil Obama n'a fait que des choses biens comme l'Obamacare et que non, il n'est pas né à l'étranger et que non, il n'a jamais été dans une école coranique. Sa seule concession à la vérité fut de dire que l'électorat d'Obama est bel et bien un vote ethnique, composé de la population noire (même si une partie commence à s'en détourner) et hispanique. On est bien loin de l'Amérique unie derrière un président "arc en ciel" !!

 

Mais en dehors de cette petite phrase, fermez le ban, il n'y a rien à voir.

 

Au delà de la propagande habituelle des médias que l'on sert depuis plus de 22 ans maintenant, depuis la première élection de Clinton, ces élections sont d'une importance extrême.

 

D'une part, elle lance la présidentielle de 2016 ! Pour revenir à la Maison Blanche, le GOP doit absolument l'emporter au Sénat. Il a déjà la majorité à la chambre des représenants. L'avoir dans les deux chambres permettra de bloquer durablement Obama, même si ce dernier peut encore gouverner par décrêt. Et rien ne dit qu'il ne le fera pas.

 

Mais une défaite démocrate, probable , et d'ailleurs souhaitée par deux tiers des Américains (synthèse de plusieurs sondages américains) compliquerait considérablement l'élection d'un nouveau président démocrate en 2016.

 

Cependant, cela n'est pas automatique. En 2010, Obama avait également perdu pas mal de plumes aux élections de Mi-Mandat. Il a pourtant été réélu en 2012. Même chose pour Clinton, perdant en 1994, réélu en 1996. De plus, le partage des pouvoirs étant plus important en Amérique qu'en France, un président peut justement utiliser une défaite pour rebondir et faire peser sur ses adversaires l'échec de sa propre politique. On l'a vu avec le budget où Obama a réussi à utiliser  à son profit son propre blocage et le faire passer pour être 100% républicain.

 

Evidemment, mon blog va se concentrer sur les résultats de cette très importante élection. En espérant que le Gop aura su tirer les leçons de son échec de 2012.

 

Car une 3e président démocrate d'affilée achèverait de détruire l'Amérique telle que nous la connaissons.

 

Il y a cependant de l'espoir : les Américains pensent à 39% que le GOP saura mieux gérer l'économie que les Democrates (31%) . Et pour 91% des Américains, l'économie est importante.

 

Or, dans un pays qui a vu le chomage augmenter par rapport à la période 2000-2008 et surtout les salaires stagner voire baisser, c'est bien sur ce point que Obama est jugé. Si on ajoute un rejet réel de l'Obamacare, la victoire du GOP est à portée de main.

 

C'est ce qu'il faut espérer. Et c'est un essai qu'il faudra transformer !

Partager cet article

Repost 0

commentaires