Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:16

Une amie qui étudie actuellement à l'IUFM m'a fait part de sa surprise d'avoir reçu sur sa boîte mail académique une copie de la lettre de "Torretton à Ferrat", sorte de délire politiquement correct où le comédien gauche caviar s'adresse au chanteur stalinien pour lui dire combien les Français sont méchants d'avoir voté pour Marine Le Pen, mais que grace à tous les gentils de gauche, notre pays redeviendra un phare de liberté. Si vous voulez vous marrer (ou vomir), cherchez la lettre sur Google, ça vaut son pesant d'or !!

 

Cela m'a rappelé que je vis dans un environnement très particulier, celui de l'Education Nationale. Un monde où "l'état UMP" est une dictature, où "le nain" est une ordure finie qui ne pense qu'à vendre le savoir au capitalisme sauvage. Un monde où, pour paraphraser Séguéla "Si à 50 ans, t'es pas de gauche, c'est que t'as raté ta vie". Un monde qui est à la fois celui de Caliméro (tout le monde nous en veut) et des Bisounours (on est tous gentil, et les autres y sont méchants...)... Bref, un monde où je reste d'une neutralité absolue et où je ne mets absolument pas en avant mes idées (sauf avec quelques collègues remplaçants qui ont la parole bien plus libres et surtout bien plus à droite que la moyenne).

 

Mine de rien, j'ai tout à perdre à vivre dans un "état UMP" ! Imaginons quelques secondes (mais qui risquent hélas de durer 5 ans) qu'Hollande soit président et regardons ce qui se passera !!

 

Fini les suppressions de postes et les grèves qui vont avec !! Enfin, je dis cela, mais sous Jospin il y avait des grèves et des fermetures de classes. Bon, c'était dans les campagnes, et comme les campagnes, tout le monde s'en fout...

 

Fini les demandes scandaleuses styles Base élèves ou Afelnet ! on reviendra au bon vieux dossier papier qui prend des heures à faire, mais tellement plus respectueux de la liberté et qui ne met pas en place un état fasciste (le mot à la mode). Et tant pis si ce système laisse un tas de renseignements utiles sur le carreau, il est tellement mieux ! D'ailleurs ce sont les syndicats qui le disent. Et avec un peu de chance, le temps de décharge du directeur sera augmenté. Il ne l'a pas été sous Jospin, mais là...

 

Adieu aussi ces scandaleuses incitations à repérer les enfants en difficulté dès la maternelle. C'est tellement plus enrichissant que de lancer dans le grand bain du primaire des gamins, juste pour voir s'ils s'en sortent. De toutes façons, avec le retour des méthodes soixantuitardes, tellement efficaces, on n'aura plus un enfant en échec !!

 

Exit aussi les heures de stages pendant les vacances défiscalisées !! On peut se passer de 350 euros pour 15 heures de travail. Après tout, quoi de mieux que de revenir à de vrais valeurs, qui ne sont pas celles de l'argent, l'argent sale, l'argent qui écrase, l'argent qui corrompt..

 

Et puis surtout, fini pour moi de me cacher. Je pourrais enfin approuver toutes les décisions du futur maître du pays, je n'aurais plus à fuir la conversation ou à faire des réponses de normand. Finie l'esquive !! Je serais de nouveau dans un monde normal, un monde où la gauche règne...

 

Trêve de plaisanteries, il est évident que je ne fais pas de politique à l'école, ni devant les enfants (c'est strictement interdit), ni avec mes collègues. J'ai bien d'autres choses à gérer et je n'ai aucun intérêt à mettre une mauvaise amblance pour des choses qui, à mon avis, devraient rester personnelles et discrètes.

 

Ce qui est sûr, c'est que lundi prochain, si par malheur , j'arriverai en classe impertubable. La rage, elle sera à l'intérieur et uniquement destinée à moi même. Et à vous qui me lirez sans doute.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans True France
commenter cet article

commentaires

David 01/05/2012 12:01


J'ajoute que si Hollande l'emporte, nous aurons forcément une autre politique éducative. Et même si je ne l'approuve pas, je ferai ce que l'on me demande car un fonctionnaire de la République se
doit d'être irréprochable et faire passer l'intérêt de son travail avant les siens ou ses idées.


Ce n'est pas le cas de pas mal d'instits que je connais qui refusent de faire ce que le ministère leur demande, sous prétexte qu'ils ne se reconnaissent pas en lui.

David 01/05/2012 08:09


Lucien, mon article n'est en rien une caricature car si, une partie de mes collègues, au sein de l'écoie, ne sont pas politisés (mais ne votent pas vraiment à droite), les rares qui le sont le
sont vraiment et ne se cachent pas pour le dire ou pour faire comprendre qu'ils ont raison de l'être. Un petit exemple : lors des primaires socialistes, petite discussion avec l'un d'entre eux
"T'as voté pour qui hier ?". Sans réfléchir, je réponds que je ne suis pas allé voté aux primaires. Réponse cinglante "T'es quand même pas pour Sarkozy. Lui, c'est vraiment un enfoiré". Ambiance
plutôt fraîche durant les quelques semaines qui ont suivi.


Supposition d'être mal vu par les collègues quand on ne fait pas grève ? Disons que , lors de la grève du 19 mars, on m'a "sommé" de m'expliquer sur mes raisons et que j'ai même  droit à un
cours de morale de la part d'une enseignante bien plus jeune que moi, je peux me poser des questions... Et quand une des enseignantes remplaçantes rattachées à l'école me dit "Oui, quelqu'un m'a
dit par mail que tu ne faisais pas grève", on sent quand même un certain côté "Je dénonce" qui pointe...


 


A cela s'ajoute tous les enseignants hors école mais que l'on fréquente lors des RE, animations pédagogiques ou à l'IUFM, sans compter les contacts par mail avec les syndicats d'enseignants. Si
vous voulez voir des crypto-gauchistes aux idées bien rétrogrades, il suffit de discuter avec eux !!  Cela fait 10 ans que l'on subit un discours délirants des enseignants "engagés". Pour
eux , tout est mauvais que cela soit la suppression du samedi, les stages pendant les vacances, les 60 d'heures d'aides personnalisées, les nouveaux programmes, base élèves... Absolument aucun
recul, tout est rejeté en bloc.


 


Vous dite l'avenir des enfants est en jeu. Alors comment comprendre que des enseignants bien politisés refusent de faire les heures d'aides personnalisées ? Pour eux, il faut mieux se réunir
entre collègues !! Comme si on n'avait pas déjà assez de concertation. Et ceux qui comptent leurs heures à la minute près , ils le voient l'avenir des enfants ? Je dépasse allègrement mes 108
heures et franchement, je m'en tape totalement.


 


Enfin, toutes les écoles ne sont pas pareilles. Travaillant depuis pas mal de temps, certaines, je le regrette de le dire, correspondent en tout point  à ce que j'écris. Quand aux deux
annnées que j'ai passées en IUFM, elles ont correspondu à un bourrage de crâne délirant qui se perpétuent encore (cf le début de l'article)


Je finirai sur Hollande qui rassemblerait les Français soi-disant. Quand on dit "Je ne gouvernerai qu'avec des opposants à Sarkozy" ou "Je ne ferai pas d'ouverture", c'est vachement rassembleur
effectivement. Son discours n'est pas humaniste, mais électoraliste. 

Greg 01/05/2012 07:23


Oui Lucien. Il rassemble les français de gauche en stigmatisant les riches, dont il fait partie, et la droite. Enfin quand je dis "droite" tout est relatif surtout quand on parle de Sarkozy, en
revanche quand on parle de Hollande le "rassembleur" on ne peut pas dire qu'il est relativement de gauche.


Quant au discours humaniste de Hollande, je suggère qu'on laisse ça aux artistes comme les acteurs et les chanteurs ainsi qu'à Yannick Noah si vous voulez.


 

lucien 30/04/2012 22:44


Votre article et votre commentaire sont complètement contradictoires. Le 1er est une caricature du monde enseignant qui ne correspond bien entendu à aucune réalité. Dans votre commentaire, vous
affirmez que dans votre école, la majorité de vos collègues ne font pas de politique. Et pourtant vous vous imaginez être mal vu par vos collègues car vous ne faîtes pas grève, mais ce n'est
bien entendu qu'une supposition. Eh bien votre école n'est pas une exception, mon épouse a enseigné dans un lycée de nombreuses années et aucun enseignant ne faisait de politique
dans l'établissement. Les 1 ou 2 enseignants s'étant engagés dans des élections locales étaient sur une liste de droite et une modem. Il y a sans doute une majorité d'enseignants
de gauche (puisque les sondages le disent) mais au sein de l'école, c'est l'avenir de nos enfants qui est en jeu et non pas les querelles politiques. Même s'ils sont fonctionnaires, les
enseignants ont un "vrai travail". Si ces propos de votre cher président ne vous choquent pas, tant mieux pour vous mais essayez de comprendre que cela révolte un grand nombre de salariés.
Je ne me fais aucune illusion sur la politique suivie par Hollande mais j'aime son discours humaniste de rassembleur des français et je ne supporte pas le discours de M.Sarkozy (comme
M.Fillon d'ailleurs !).    

David 30/04/2012 22:01


Merci. J'ai la chance de pouvoir, en tant que directeur, jouer sur le devoir de réserve obligatoire. Et comme je l'ai dit, je ne fais pas de polémique, et je ne joue pas la provocation. C'est
ridicule et enfantin.


De plus, dans l'équipe, la plupart ne sont pas politisés. Donc peu de risque de me laisser embarquer dans des palabres sans fin. Et comme c'est une assez grosse école, avec énormément de travail,
on n'a pas vraiment le temps pour discutailler.


 


Par contre, ne participant à aucune grève, je me doute bien que mes collègues ne sont pas totalement dupes. Mais là aussi, je me dois déjà aux enfants, aux parents qui travaillent et à la
municipalité qui est bien contente d'avoir une classe de moins à gérer lors de l'accueil obligatoire.

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo