Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 19:58

Disons le clairement, le mouvement de démocratisation du Moyen Orient n'est pas sans risques, loin de là. Car si on peut espérer que les peuples d'Egypte, d'Algérie, du Yemen, de la Tunisie puissent enfin accéder à une véritable démocratie, on peut également craindre qu'ils ne tombent de la Charybe des régimes autoritaires vers la Sylla islamiste ! 

 

Car il y a un véritable risque, ce n'est pas un fantasme de néo-conservateurs et il est clair qu'une bonne partie de l'occident joue à un jeu très très dangereux, qui pourrait multiplier les Républiques islamistes et entraîner notre planète vers un conflit inéluctable !!

 

En Tunisie, des femmes ostensiblement voilées sont présentes dans les manifestations et des prêcheurs islamistes remettent en cause le statut très favorable des femmes, statut mis en place par Bourguiba, laïc qui dirigea la Tunisie à partir de l'indépendance !! Les islamistes d'En-Nahda n'attendent qu'un faux pas pour s'emparer du pouvoir. Ben Ali était un salaud autoritaire mais tant qu'il protégeait l'Europe de la gangrène verte, on le tolérait. Et comme souvent, l'Europe a refusé de voir un peu plus loin que le temps présent, alors qu'il fallait préparer un après-Ben Ali démocratique.

 

En Egypte, le problème est encore plus simple : si l'armée lâche Moubarak, ce sont les Frères Musulmans qui combleront le vide. Cette organisation est proche des Mollahs iraniens. De même que l'opposant El Baradei est aussi très proche de Téhéran, il leur a évité tant de sanctions que s'il accédait au pouvoir en Egypte, un axe Syrie-Iran-Egypte détruirait l'équilibre précaire qui dirige la région.

 

Disons le tout de suite, le résultat serait catastrophique !! Car nous assisterons alors à un retour au califat tel qu'il existait lors des premiers siècles de l'Islam, quand les armées de Mahomet faisaient tomber les Empires et imposait la religion musulmane à des régions entières. L'Europe serait alors de nouveau face à une bombe, une déflagration aussi importante que celle qui amena la Chrétienté à se croiser en 1095 !!

 

J'exagère, dites vous ? Hélas, non !! Je crains que les aspirations de liberté des peuples arabes ne soient confisquées par une caste islamiste qui n'attend que la répétition de 1979.

 

Le travail entrepris depuis 8 ans par W pour démocratiser le Moyen Orient de manière sensée risque de partir en fumée. Et Obama portera aussi une énorme responsabilité !! En cajolant l'Islam radical comme il l'a fait depuis 2 ans, il s'est coupé de ses alliés laïcs ! Et désormais, il est condamné à encourager la révolte en sachant très bien comment elle va se terminer. Le "prix Nobel de la paix" n'a rien fait pour continuer la démocratisation de la région. Il a, au contraire, donné de multiples gages de soumissions comme sa visite grotesque en Arabie ou son discours de Dhimmi en Egypte en 2009 !

 

Puisse l'avenir me donner tort, mais si mes craintes se réalisent, le pays qui en pâtira le plus sera Israël, îlot démocratie dans un océan de régime totalitaire ! A moins bien sûr que sa destruction ne soit ce que cherchent certains à la Maison Blanche !!

Partager cet article

commentaires

David Martin 30/01/2011 21:04



Le chef des islamistes tunisiens est de retour dans son pays !! Et accueilli par une foule enthousiaste de barbus et de femmes voilées !!


Ce que je craignais risque bien d'arriver !!



D.J 29/01/2011 22:10



On peut toujours epérer que les populations arabes ne veulent ni de l'un ni de l'autre. C'est à dire ni de la dictature actuel et ni d'une mollahcratie. Pour la Tunisie c'est possible. Pour
l'Egypte c'est une autre histoire. Cela va dépendre aussi si l'on organise de vrais élections libres. On verre bien si les arabes veulent être vraiment libres avec des démocrates au
pouvoir. Et si Al qaeda et autres radicaux islamistes ne viennent pas jouer les troubles fête en cas d'évictions des religieux extrêmistes par les urnes.


 


Ces prochaines années risquent d'être chaudes dans cette partie du monde.


 


D.J