Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 06:39

ah, ils sont beaux nos médias ! Ils sont beaux, tous ces journalistes qui ont couvert de leur silence l'attitude agressif d'un DSK envers les femmes, son utilisation de réseaux de call girls de luxe (1200 dollars les deux heures, le prix d'un smic !! Pas mal pour un socialiste, non ?), sa tentative de viol sur Tristane Banon, toutes les déclarations de femmes qui l'ont approché et qui lui ont reproché sa drague poussée !! 

 

On préférait nous vendre le couple parfait avec Anne Sinclair, l'homme d'état irréprochable (oubliée l'affaire de la Mnef), le grand argentier du FMI qui faisait un travail difficile...

 

Hier, Ivan Rioufol sur le plateau de France 2 a rappelé quelques évidences. L'émission était d'ores et déjà réussie aux vues de la colère bien bidon de Manuel Valls qui s'empêtrait à défendre DSK, tout en ayant bien du mal à contenir sa joie de pouvoir aller aux Primaires socialistes. On a eu aussi à Badinter, toujours aussi démagogique dans sa critique de l'Amérique. Voir DSK affalé dans son fauteuil, semblant se foutre totalement de ce qui se passe autour de lui en disait également long sur le personnage !

 

Le témoignage de cette journaliste anglaise et son étonnement vis-à-vis d'une presse qui a couvert DSK était également jouissif ! Mais curieusement, elle a été si souvent interrompu pour "revenir" au direct que son message est devenue inaudible

 

Mais le point d'orgue a été ce rappel d'Ivan Rioufol sur ce qu'il a appelé, à juste titre, la "presse de gauche" qui s'interdirait de fouiller dans la vie privée des gens de gauche mais qui n'hésitait pas à faire une enquête sur la "folie" de Sarkozy. Ivan a cassé publiquement Laurent Joffrin, le censeur en chef du Nouvel Observateur, celui qui l'a accusé de faire partie de ces "nouveaux réacs", si "dangereux pour la démocratie". Et bien sûr, Joffrin, morveux, bottait en touche, lui qui est si habitué, comme les roquets, à aboyer de loin !!

 

Rioufol a été vraiment le seul à dénoncer cette omerta sur DSK et ce deux poids deux mesures d'une presse qui a pris bien moins de précaution sur la vie privée dans l'affaire Woerth-Bettancourt. Giesbert avait bien tenté quelques timides critiques, mais on était loin de la prestance du chroniqueur du Figaro !

 

Hier, vraiment, Ivan a sauvé l'honneur d'une presse française décidément bien malade !

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, voici ce que Tristane banon déclarait hier :

 

Des personnalités "au plus haut niveau" du Parti socialiste "étaient au courant" d'une agression sexuelle remontant à 2002 dont Tristane Banon accuse Dominique Strauss-Kahn, a affirmé jeudi à l'AFP la mère de l'écrivaine. 

Elle a expliqué en avoir parlé avec Laurence Rossignol, une "amie", secrétaire nationale du PS.  Si elle n'a pas évoqué directement l'affaire avec eux, Anne Mansouret se dit convaincue que François Hollande et Laurent Fabius étaient notamment au courant des accusations portées par Tristane Banon.

Alors qu'il était Premier secrétaire du parti, lors d'une rencontre, "François Hollande a témoigné à mon égard d'une attention particulière. Il a demandé des nouvelles de ma fille et il ne l'a pas fait par hasard", a-t-elle dit.  "Je n'en ai pas parlé avec Laurent Fabius bien que je sache qu'il est au courant. Fabius, c'est la prudence sur deux pieds (...) Son attitude m'a laissé penser qu'il savait mais qu'il ne voulait pas en parler", a ajouté l'élue régionale.

Interrogée par l'AFP, Laurence Rossignol a déclaré: "Cela fait trente ans que je fais de la politique sans jamais faire état d'aucune des conversations privées. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer". "Je ne démens pas avoir eu cette conversation avec Anne Mansouret, a-t-elle ajouté, mais c'était une conversation privée et jamais dans ma vie politique, je n'ai révélé de conversations privées".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David Martin 07/06/2011 06:28



Son tort c'est de trainer une réputation de partouzard , d'harceleur (il n'y a pas que l'affaire Banon) et se croire au dessus des lois. Ce n'est pas mon cas.


Quand on sème le vent...



Reflexion 06/06/2011 23:25



Ah bon, c'est ça son tort ?  Être con, c'est se retrouver seul avec une femme de ménage...ou une élève ? T'as un garde du corps en permanence avec toi ou t'es vraiment parano ?


 


Mon vieux, on n'a pas toujours le choix...Et tout ceci ne fait pas de toi un coupable d'office et ça ne justifie pas non plus l'atteinte à la présomption d'innocence.



David Martin 06/06/2011 23:02



Sauf que, contrairement à DSK, je ne suis pas assez con pour me retrouver seul avec un ou une élève !! C'est le B-A BA du métier !


 


Réfléchis-y aussi !!



Reflexion 06/06/2011 22:37



"agression sexuelle sur Tristane Banon"...ça reste à prouver.


Si demain une élève t'accuse de tentative de viol, on fera comme toi : on se cassera pas le cul à respecter ta présomption d'innocence, mec. Réfléchis-y.


 


Bonne continuation



David Martin 25/05/2011 23:13



Sur France 2, jeudi dernier (le 19 donc). Je n'ai pas le titre de l'émission car je suis tombé dessus par hasard. En fait, à part les matchs, je ne regarde que rarement la télévision.