Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 18:25
Après avoir détruit l'enseignement général en produisant une génération de professeurs et d'instits quasi incultes et fiers de l'être , après avoir réduit l'université française à une espèce de voie de garage, produisant des milliers de bac+5 par an par refus d'une vraie sélection, après avoir massacré l'école normale, remplacée par des IFUM où l'on apprenait strictement rien, la politique investit désormais le lycée.

Et comme la politique à l'éducation nationale, c'est l'extrême gauche, des mouvements comme les Jeunes Verts (!) ou les Jeunes communistes (Si, si ça existe : un JC , c'est aussi con et inculte qu'un communiste, mais en plus jeune), appellent les lycéens à organiser une votation contre les réformes du gouvernement.

L'école, qui devrait rester un lieu de savoir, d'apprentissage continue donc sa lente descente vers une officine de recrutement du PC ou du PS. Julliard, l'ex tête de noeud de l'UNEF "bosse" désormais au PS par exemple.

Les lycéens, tout heureux de se faire manipuler histoire de montrer à leurs parents qu'ils sont aussi stupides que ceux de 68, participent donc à la destruction de l'Education Nationale, main dans la main avec leurs profs qui déplorent les agressions dont ils sont victimes mais qui refusent de surveiller les cours et interclasse, et estiment que la police qui voudrait remettre de l'ordre n'est qu'une force fasciste !!

Après les lycées, nul doute que l'extrême gauche va investir le collège. 

Et le primaire ? pas de soucis, une association voulait que l'on y diffuse un dessin animé "prônant" l'homosexualité entre deux poissons !!

Le Titanic, vous connaissez ? Le bateau maudit s'appelle désormais France !! 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Tout à fait d'accord avec vous : les lycéens n'ont pas à faire de politique, mais étudier !!<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Etant à l'EN depuis des années, je peux sans crainte affirmer que la démagogie syndicale, la surenchère débile de ces derniers participent à fond de la destruction de l'école.<br /> <br /> Oserais-je rappeler que les 3/4 des réformes ont été annulées ou jamais appliquées depuis des années ? Alors comment accuser des gouvernements de casse quand ils ne peuvent pas modifier le mammouth<br /> ! <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Si je partage en partie votre analyse sur la chute de l'education française, j'aurais du mal à y voir la main de l'extême gauche, plutôt une casse successive des exigences et du niveau par les<br /> gouvernements qui se succedent depuis 20 ans.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Je pense que pour la France, les électeurs seraient plus utilent à voter sur les réformes de l'éducation national, plutôt que sur la constitution européenne dont personne en connait le<br /> contenu.<br /> <br /> D.J<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Le soucis est que les médias torpilleront les réformes !!<br /> <br /> <br />