Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 08:40

Décidément, Flamby 1er a le sens des réalités ! Alors que la crise redouble en Europe, que l'on ne sait pas si l'Euro va survivre à l'été, que la croissance est en berne, que le chomage ne baisse pas, que la criminalité se nourrit d'un terrain devenu très laxiste (avec la dernière connerie de Taubira sur sa justice réparatrice, on tutoie certains sommets), le staff d'Hollande s'empare d'un sujet dont l'urgence semble absolument énorme : le mariage gay !!

 

La Chine continue son ambitieux programme spatiale avec le retour sur Terre de la première femme chinoise lors du 4e vol habité de Shenshou IX. 

 

La Russe avance ses pions au Moyen Orient. L'Amérique, même déstabilisée par 4 années d'Obama, reste largement dominatrice du monde et ses entreprises comme Apple nous invente tous les jours un monde incroyable.

 

La France se préoccupe du mariage gay, réforme tellement importante, bien plus que celle des retraites ou de l'école. A l'heure où 20% des enfants qui entrent en 6e ne savent pas bien lire, où des pans entiers du pays sont devenus des zones de non-droits contrôlés par la racaille et l'islamisme, il fallait une orientation forte : ce sera le mariage gay !!

 

Je suis conservateur. Pour moi, le mariage est entre un homme et une femme. Et il est hors de question pour un couple homo d'adopter. Pourtant, tout cela l'idéologue qui nous gouverne n'en a cure. Il ne prendra pas le risque de demander leur avis aux Français par référendum car même si les sondages donnent nos compatriotes favorables, sondage ne veut pas dire élection. Comme pour le Pacs, il fera donc un passage en force, arguant qu'il a été élu également sur cette promesse, sans doute la seule qu'il pourra tenir.

 

La gauche morale n'a de cesse que de dénigrer ceux qui ne pensent pas comme elle, de les étiqueter fascistes - un responsable de la campagne d'Hollande a avoué que, oui, il était bien l'auteur d'affiches présentant Sarkozy grimé en Hitler - et ce "débat" n'échappera pas à la règle !! Tout ceux qui oseront dire qu'ils ne sont pas d'accord avec le lobby homo seront insultés, ridiculisés, ringardisés. Pas grave, mieux vaut se faire insulter par des idéologues rêvant de détruire notre société que de vendre son âme pour un plateau d'électeur. N'est-ce pas Mme Dati ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans True France
commenter cet article

commentaires

Claude 28/07/2012 17:49


Et les hétéros ne demandent pas aux homos de virer de bord non plus. Faut arrêter votre parano.


Le mariage a été établi il y a des millénaires entre un homme et une femme. Côté "égalité", il y a déjà le Pacs, il me semble.

Matthieu 28/07/2012 15:04


Les homosexuels ne veulent pas imposer leurs moeurs. Aucune gay n'a demandé à un hétéro de devenir homo. Les homos demandent juste un accès à l'égalité, où est le mal ici ?

David 27/07/2012 12:04


Enfin, être contre le mariage gay  ne veut pas dire qu'on est homophobe !! Chacun fait ce qu'il veut avec son cul... tant qu'il ne veut pas imposer ses moeurs !!


Alors le côté culpabilisant, gardez vous le ! Je suis sans doute bien plus tolérant que certaines lesbiennes d'un quartier de Chigaco qui interdisent aux hommes d'entrer sur leur "territoire" !!

David 27/07/2012 12:02


Le lobby gay ? une invention ? Mais mon pauvre ami, dans quel monde vivez vous ?


Ce ne sont pas les hétéros qui militent pour le mariage gay, ou l'adoption par les gays que je sache !


 

Matthieu 24/07/2012 14:49


Le lobby gay... Une invention des conservateurs les plus virulents, il faut arrêter là... Si ça continue, chaque minorité aura un lobby. Le lobby juif qui veut pouvoir assumer sa religion, le
lobby handicapé qui veut pouvoir aller au cinéma, le lobby des pauvres, etc etc...


Il y a 2 solutions : Soit on accepte l'amour de deux personnes du même sexe, et alors il n'y absolument aucune raison pour leur refuser le mariage, soit on ne l'accepte pas, mais alors cela
signifie que l'on est homophobe, et il faut arrêter de jouer sur les mots.