Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 21:13

Une fois de plus, les sondeurs se sont plantés. Ils nous promettaient le FN en tête, apocalypse en prime. Mais au final, c'est l'UMP qui arrive premier, confirmant la stratégie gagnante de Nicolas Sarkozy qui a parfaitement su cibler ses adversaires et ne s'est pas contenté de gesticuler en disant que la bête infame était de retour !

 

Par comme un certain Valls qui, alors que son parti se prend encore les pieds dans le tapis a le culot de dire que si le FN n'est pas en tête, c'est grâce à lui ! A ce niveau de manipulation, on peut franchement se dire qu'il vit dans un autre monde !

 

Pour le score du PS, c'est encore quelque peu flou. Est-il 2e ou 3e ? Selon les instituts, les estimations divergent. Ce qui est sûr, c'est que, même en y ajoutant le score des Fascistes...heu du Front de gauche, le PS est battu par la droite.

 

En clair, les Français continuent de renier leur vote de mai 2012. C'est une bonne chose. Bien sûr, il aurait été plus intelligent de ne pas tenter cette aventure qui ne nous amène que de la merde (Rythmes scolaires, montée de l'islamisme, laxisme judiciaire...). Mais bon, le Français aime l'aventure, surtout quand elle mène dans le mur.

 

Cependant, on peut reconnaître à la gauche d'avoir au moins réussi une manoeuvre : mettre en avant la crainte de la grande méchante Marine pour limiter ensuite les dégats. Ainsi, s'il se confirme que le PS est 2e, ils pourront se la jouer sauveurs de la République. Et s'ils sont 3e, ils ressortiront le couplet de la bête immonde.

 

C'est quand même intelligent car Hollande a besoin d'un FN fort au premier tour pour espérer se faire réélire. Mais pour cela, il faut que la droite arrive 3e. Donc que le FN monte très haut.

 

L'UMP en tête est donc une mauvaise nouvelle pour lui car si les tendances de ce soir se confirme la semaine prochaine, c'est bel et bien Nicolas Sarkozy qui sera remis en selle. Envers et contre tout les campagnes médiatiques haineuses de tous ceux qui n'ont pas vraiment envie de son retour.

 

Avantage droite donc, mais attendons le 2e tour pour tirer de vraies conclusions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires