Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 06:49

A regarder la débauche d'émissions spéciales sur les 30 ans de l'arrivée au pouvoir de Mitterrand et la non-commémoration de la capitulation sans condition de l'Allemagne, on peut se dire que la France a une mémoire très très sélective !!

 

Peut-être que le passé cagoulard et collaborationniste de Mitterrand imposait que l'on oublie cette année de se rappeler que la France fut collaborationniste pour une majeure partie de 40 à 44 ?

 

Peut-être que les méthodes style "Je suis partout" de Médiapart imposait que l'on oublie que durant les "années les plus sombres de notre histoire", on dénonçait à qui mieux-mieux ?

 

Les médias, tout encore auréolés du soleil de François Mitterrand, n'ont pas voulu jeter un peu d'ombre sur cette "fête" qui devrait être fériée si l'on en croit certains.

 

Alors oui, ils ont feint de se rappeler la désillusion de 83, mais tout juste. Pour le reste, ce ne fut qu'un long et pénible panégyrique à la gloire du fossoyeur numéro 1 de notre pays, du champion du monde toute catégorie de l'instauration de la pensée unique !

 

Mitterrand c'est l'homme qui a imposé le politiquement correct, qui a fait prospérer à la fois Sos Racisme et Le Pen. Ce n'est pas une contradiction, cela lui permettait de rester au pouvoir, de manipuler les gogos, de faire barrage à la droite et de faire oublier son passé sulfureux. Et puis, une association raciste anti-blanc, c'est toujours utile quand on veut prôner la supériorité du multiculturalisme !! A ce propos, le Cran envisage de porter plainte dans l'affaire dite des "quotas", estimant que le lynchage médiatique de la DTN, de François Blanquart et de Laurent Blanc n'est pas suffisant. Racisme anti-blanc vous dis-je !!

 

Dans son message du 8 mai , Gérard Longuet a dénoncé à la fois ceux qui "collaborèrent" mais aussi ceux qui "pactisèrent" ! Il visait évidemment les communistes, résistants de la 25e heure qui attendirent sagement que Staline leur demande de "résister" à la "peste brune" qu'il avait pourtant aidé en 39 pour obtenir le partage de la Pologne. Mais qui a relevé cette phrase dans la presse ? Personne puisque les regards étaient tournés vers ce fameux 10 mai !

 

Le 8 mai 45 fut une date historique : elle mettait fin à la guerre en Europe, elle mettait fin aussi à l'idée même d'une Europe puissante. Devenue un champ de ruine rongé par la haine, l'Europe fut de surcroit livrée pour moitié à l'horreur communiste. De cette destruction naquit certes l'espoir d'une Europe unie, qui se transforma , en partie grâce à l'homme du 10 mai, en un vaste truc étatique sans âmes, où les peuples ne maîtrisent plus rien !!

 

On y revient toujours : désormais, la catastrophe du 10 mai éclipse la libération du 8 mai. Triste époque !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David Martin 15/05/2011 21:15



Hé oui !! Et je suis sûr que cette vidéo va vite devenir un must du web !! Je vais d'ailleurs remettre la vidéo à la une !



pierre mezerette 15/05/2011 13:03


Au fait. Pas le sujet de l'article, mais t'avais bel et bien raison sur notre ami DSK. La video de la jeune écrivain chez Ardisson était nostradamussienne.


David Martin 13/05/2011 19:36



Quand je dis 25e heure, j'exagère un peu ! En fait, le PCF n'entra en résistance qu'après la rupture du pacte germano-soviétique le 22 juin 41 quand la Wehrmacht envahit l'URSS (et fut accueillie
en libératrice en Ukraine, soit dit en passant !!). 


Avant cette date, le PCF n'hésita pas à collaborer sans retenue comme cette demande restée célèbre à la kommandantur allemande de Paris pour que l'Humanité puisse reparaître dès juin 40. Une des
raisons invoqués par les cocos fut que "nous avons toujours attaqué le juif Wendel" !! Il est vrai que François de Wendel, éminence grise du patronat français avait en plus le toupet de refuser
de voter les pleins pouvoirs à Pétain !!


 


Qu'on se le dise : les premiers résistants furent des membres de feue l'action française, des ex-cagoulards, des gens de droite comme De La Roque, des cadets d'école militaires, des
prêtres... 


 


Mais le PCF battit ensuite sa légende, bien aidé par des médias très complaisant, en se faisant appeler le parti au 75 000 fusillés. Problème, il y eut à peu près 38 000 prisonniers et tous
n'étaient pas rouge, loin de là. Sans compter les règlements de compte entre staliniens et trostkystes dans la résistance (relire l'excellent Crimes au maquis), la fuite en URSS de Thorez,
secrétaire générale du PCF ou les "exploits" du camarade Marchais dans les usines d'armements allemandes !!


 


Bref, les communistes ne furent qu'une partie de la résistance et sur une partie de la guerre seulement.


 


Un excellent bouquin vient de sortir  sur le sujet, mais je n'en retrouve plus le titre. Je te le passe dès que j'ai remis la main sur l'article.



Greg 13/05/2011 19:35



J'étais trop jeune pour m'apercevoir des effets néfastes de la politique de Mitterrand quand il était au pouvoir. Cela dit il me donne l'impression d'avoir été plus proche des Etats Unis
qu'un Chirac et qu'un De Villepin. Par exemple, j'ai appris récemment qu'il avait envoyé des hommes en Afghanistan aux cotés des américains pour aider les afghans à lutter contre les rouges, et
je me souviens de son intervention lors de la guerre du Golf alors qu'une certaine Pelosi s'y était opposée. Je ne veux pas défendre Mitterrand mais comparé à Chirac...



D.J 13/05/2011 17:29



Tu peut me dire un peu plus sur ces résistants communistes de la 25 ème heures. Cela m'interesse. Bien des communistes y compris en Suisse se gagarisent en disant que c'est grâce aux résistants
communistes que la résistance françaises joua un rôle important pendant la guerre.


 


 


D.J



Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo