Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 13:27

Ainsi, et sans surprise aucune, Marine Le Pen a décidé de voter blanc (mais de laisser libre ses électeurs, ce qui est un minimum). Elle espère donc la défaite de Nicolas Sarkozy et pouvoir tirer les marrons du feu lors des législatives.

 

Calcul très hasardeux à mon avis, et qui va d'ailleurs à l'encontre de pas mal de gens qui ont voté Le Pen au 1er tour.

 

En 2007, François Bayrou a fait exactement le même calcul. Fort de sa 3e place et de ses 18%, il pensait qu'il aurait facilement un groupe Modem aux législatives. Mais un scrutin à 2 tours n'est pas un scrutin proportionnel. Outrés par les attaques de Bayrou, les cadres de l'UMP ne laissèrent aucune chance aux différents candidats du Modem. Pire, une grosse partie du centre rejoignit l'UMP pour créer Le nouveau centre. Résultat, Bayrou ne put pas constituer un groupe et ne pesa jamais sur la vie politique, perdant toutes les élections qui s'ensuivirent , y compris aux Européennes qui est pourtant l'une qui est la plus favorable aux centristes. Et la bérézina a pris fin le 22 avril avec un score décevant, inférieur à 10% !

 

Certes, si Hollande l'emporte, il est improbable que les cadres du FN rejoignent l'UMP. Mais que fera l'UMP envers un parti qui aura permis à Hollande de devenir président ? Une politique de main tendue ? Est-ce que vous vous alliez avec des gens qui vous font perdre ? Avant même les législatives, certains membres de l'UMP ont déjà dit qu'ils voteraient PS en cas de duel PS/FN. C'est à mon sens une stupidité, mais cela donne hélas le la pour le mois de juin.

 

Si Sarkozy est réélu, il y aura forcément une dynamique à droite et l'UMP ne pourra pas y échapper. La droite devra discuter avec le FN si elle veut avoir une majorité. Et les déclarations de Juppé ou Morizet n'y changeront rien, absolument rien. La real politique, c'est aussi simple que cela : pour avoir une majorité, soit on raffle tout, soit on s'allie. Le PS n'a aucun scrupule à le faire ! Cela fait 30 ans qu'elle fraye avec l'extrême gauche la plus totalitaire du monde libre, la plus extrêmiste, la plus antisémite de la planète !! Donc, se rapprocher des idées communes avec le FN n'est pas une hérésie.

 

Je dis cela sans animosité. Churchill n'avait-t-il pas déclaré "Je suis prêt à m'allier avec Satan, si jamais Hitler envahit l'Enfer" ?

 

Bien sûr, les points de désaccord avec le FN sont énormes, son programme économique est proche de celui de Jean Luc Baudruchon, les saillies verbales et racistes du vieux sont indignes d'un parti politique. Mais regardons ailleurs : en Israël, la droite n'hésite pas à gouverner avec l'extrême droite. En Italie, Berlusconi n'a pas hésité à s'ailier avec les Néo-fascistes. Certes, ils sont traînés dans la boue par les médias de gauche, mais au final, valait-il mieux laisser l'état Hébreu aux mains de ceux qui voulaient tout céder aux Palestiniens ? et en Italie, la gauche italienne était-elle plus apte à gouverner le pays ?

 

Si Hollande passe, il se créera une dynamique à gauche, cela s'est vérifié en 81, en 88 et en 97. Peut-être que l'UMP implosera (mais franchement, je n'y crois guère), mais le FN n'en profitera pas. Et matraqué comme jamais par une gauche qui aura tous les pouvoirs, le FN n'aura aucun député. L'exemple Bayrou  l'a montré : sans député, on ne pèse pas sur la vie nationale.

 

Marine Le Pen sera de toutes façons aussi jugée par ses électeurs et ses partisans. Seront-ils toujours derrière elle quand le visage triomphant d'un Hollande apparaîtra dimanche soir à 20H00 ? J'en doute. 

 

On parle d'intransigeance de l'UMP. Je vois aussi l'intransigeance de Marine Le Pen qui, dès le soir du premier tour, continuait à insulter le président. 

 

Quand on voit le lynchage délirant de Sarkozy qui n'a fait que vouloir parler aux électeurs du FN, je n'ose imaginer ce que cela aurait été s'il avait clairement appelé à une alliance avec Le Pen. Remarquez, un peu plus ou un peu moins... Mais les Français étant ce qu'ils sont, souvent bien manipulables par les médias, il signait la mort de la droite !!

 

Dommage que le "talent" politique de Marine Le Pen, qui n'a fait que reprendre la boutique du père, ne comprenne pas cela.

 

En passant, je constate que Miguel Garroté, Jean Patrick Grumberg et Guy Millière ont moins de scrupules. Ils n'aiment pas Sarkozy, ils le critiquent vertement, mais ils n'hésitent pas à appeler à voter pour lui. Car, ils ont compris qu'Hollande au pouvoir signifiera la fin d'une énorme partie de notre pays. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David 09/05/2012 07:11


Peut être, mais la première à avoir ouvert les hostilités dès le soir du premier tour, c'est bel et bien Marine Le Pen. Et puis, comment s'accorder avec un parti dont le programme économique est
le même que celui de Mélanchon ?


Depuis 30 ans, la famille Le Pen n'a qu'un seul but : détruire la droite pour récupérer ses électeurs à son profit. Problème, c'est que cela n'a jamais marché. Et à mon humble avis, cela ne
marchera pas non plus cette fois. En 97, les candidats FN arrivés 3e (la quasi totalité) s'étaient tous maintenus. On connait la suite : Jospin, Aubry et les 35 heures !!


Et ce n'est pas en dressant une liste noire des UMP à abattre que le FN va arrondir les angles et obtenir des sièges.

Bertrand Brisset 09/05/2012 03:11


Si la totalité de l'UMP avait ouvert ses bras au FN alors une majorité d'électeurs marinistes serainet allé voté Nicolas Sarkozy mais il faut comprendre qu'ils ne peuvent pas voter en masse pour
ceux qui leur crachent dessus comme ça a encore été le cas entre les deux tours...

David 05/05/2012 18:37


Effectivement, Hollande suit à la lettre les recommandations de Terra Nova, un "think thank" de gauche qui préconise de laisser tomber le vote ouvrier , passé massivement au FN, pour celui de
l'immigration. Or, quoi de mieux que d'obtenir de nouveaux électeurs en offrant ce droit à ceux qui ne l'ont encore pas...

Liberty 05/05/2012 10:12


Les ennemis du peuple veulent le dissoudre




La gauche, minoritaire en France, qui ne gagne que par effraction grâce à l’organisation machiavélique de la division du camp adverse, veut maintenant mettre en place la seconde partie du
dispositif imaginé par Mitterrand, le droit de vote accordé aux étrangers. Ces étrangers en question sont essentiellement d’Afrique du Nord ou subsaharienne, et tous musulmans, c’est un fait
comme dit le Président Sarkozy.


Cette mesure dangereuse a déjà été adoptée par le sénat. Hollande est donc prêt à la mettre en œuvre. Mais pourquoi ? Décidément la gauche à un problème avec le peuple. Leur projet
ressemble à la boutade de Brecht qui disait que dans ce cas il serait peut-être plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre. (Lire la suite...)


http://agora-mesure-conseil.typepad.com/mon-blog/2012/05/les-ennemis-du-peuple-veulent-le-dissoudre.html


 


D.J 02/05/2012 18:02


Marine Le pen sera la conne de son parti quand Hollande ( au cas où il gagne ) donnera le droit de vote aux étrangers auxquel elle ne veut en aucun cas cela.


 


D.J

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo