Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 09:29

D'ici quelques mois, Obama fêtera son 2e anniversaire à la Maison Blanche. Une belle occasion de revenir aux fondamentaux du blog, à savoir parler de l'Amérique et surtout de faire un point, forcément subjectif mais partagé par de plus en plus d'Américains, sur le désastre qui se déroule sur nos yeux : une présidence poudre aux yeux qui a largement montré ses limites.

Cette première partie va s'axer sur le Moyen Orient. On sait que le 11 septembre fut un tel choc pour l'Amérique, atteinte à l'intérieur de ses frontières de manière massive pour la première fois depuis la guerre de Sécession qu'elle entraîna une remise en question de la politique plutôt isolationiste de W.Bush. Ce revirement se traduisit par la destruction de deux régimes criminels en Afghanistan et en Irak. Dans le même temps, l'Amérique parvint à faire renoncer Kadhafi à ses armes de destructions massives et obligea la Syrie à évacuer le Liban. Autre aspect moins connu de cette lutte contre la terreur, l'Amérique prit activement position en Asie du sud Est pour lutter contre les islamistes philippins mais aussi dans le Maghreb.

La bataille devait durer des décennies et Bush avait en tête la démocratisation du Japon et de l'Allemagne après la seconde guerre mondiale.

Certes les erreurs commises dans la gestion de l'après guerre, notamment en Irak, ont quelque peu entaché le bilan mais au final, l'administration Bush, malgré des critiques planétaires proche du délire pathologique, avait réussi à lancer une dynamique.

En 2008, l'Amérique  a choisi de tourner le dos à cette dynamique, encouragée en cela par une planète tombé sous le charme d'un menteur et d'un truqueur. Rien n'a empêché son ascension : ni ses liens avec un pasteur raciste ou un terroriste blanc, ni son manque total d'expérience, ni ses idées socialistes, ni sa volonté de mettre fin à la dynamique Bush. Devenu le candidat des médias (seul Fox News a tenté de résister), Obama a clairement annoncé son envie de détruire l'Amérique et l'Amérique a approuvé. Aux vues des sondages actuelles, elle le regrette amèrement !!

Obama a rapidement commencé son mandat en donnant des gages de soumissions à l'islamisme : pour lui, la bande de Gaza est un camp de concentration et le Hamas une organisation avec qui on peut discuter, les courbettes devant le roi d'Arabie sont tout à fait normales, les critiques envers l'islam sont infondées et les Talibans sont modérés. Aspect pathétique d'un personnage dont la jeunesse trouble nous rappelle qu'il fut élevé dans cette religion. Dernier avatar de cette soumission en date : ses critiques à peine voilées (je sais, le jeu de mot est vilain) contre la loi française sur la burqa ! Obama est prêt à tout pour rester en grâce devant l'islamisme international, en bon gauchiste qu'il est !! Finalement, il n'est qu'un Mélanchon qui a réussi !

Alors que les élections réussies qui se succèdent en Irak ont été présentées par la Maison Blanche comme une victoire d'Obama (quand on sait que ce dernier était opposé à la guerre puis au travail de Paetrus, on ne peut que se gausser devant un tel culot), le président s'est tourné vers l'Afghanistan. Après des mois, il a accepté d'y envoyer plus de troupes, ayant enfin compris qu'une guerre ne se gagne pas avec des fleurs, mais dans le même temps, il a donné une date butoir de retrait (tout comme en Irak) ce qui a laissé aux terroriste un sentiment très humain : "encore quelques mois à tenir". Puis Obama a parlé de tendre la main à des Talibans modérés. Personne ne sait ce que c'est mais, lâcheté humaine oblige, les dirigeants occidentaux se sont laissés prendre par les bobards d'Obama. Résultat : les Talibans reprennent du terrain, les chancelleries occidentales ne dissimulent même plus leur volonté de partir et il est fort à craindre que le travail entrepris depuis 2001 sera bientôt éradiqué. Bien sûr, Obama et ses groupies feront des mines déconfites quand ils verront que leurs alliés modérés se comportent exactement comme les Talibans d'avant 2001 ! Un peu comme Carter qui a découvert un peu tard que les Mollahs iraniens étaient bien les ordures que dénonçaient les Cassandre .

Deux ans auront donc suffit pour casser une dynamique de sept !! Deux ans pour renvoyer le Moyen Orient à son triste passé. Surtout que dans le même temps, Obama a légitimé la stigmatisation d'Israël et redonné du grain à moudre à tous les antisémites du monde entier. En estimant que l'état Hébreux n'était pas dans son droit quand il tentait de se défendre , Obama s'est clairement rangé du côté du Hamas et du Hezbolah ! Le seul état totalement démocratique de la région n'est plus soutenu par l'Amérique. Israël était déjà abandonnée par l'Europe, la pilule doit être dur à avaler, d'autant plus que les Juifs américains ont largement contribué à la victoire d'Obama.

Un désastre annoncé donc au Moyen Orient , et cela en moins de deux ans !!

Et ce n'est que le premier jalon de cette présidence qui pourrait faire passer celle de Carter au rang d'aimable parenthèse !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 29/07/2010 20:57



Obama a renforcé le contingent américain en Afghanistan mais en parlant de retrait pour 2011, il a renforcé les Talibans. Il tend la main aux Talibans modérés, ce qui renforce encore les
Talibans car il n'y a pas de Talibans modérés. En parlant de retrait et de dialogue, Obama donne l'impression aux islamistes d'être faible, ce qui est très
dangereux.          


Sa politique de la main tendue à l'égard de l'Iran est perçu comme un signe de faiblesse et contribue à renforcer l'intransigeance des dirigeants iraniens. En faisant pression sur Israel, il
renforce les exigences des palestiniens et contribue à rendre aléatoire des négociations entre les deux parties. 


Le bilan d'Obama en politique étrangère est pour l'instant très négatif.


 


 



grandpas 25/07/2010 14:04



Trouvé dans un journal du Golfe.


Journal Koweitien : "On regrettera l’Europe"





Un article lumineux ! qui serait qualifié d'extrême droite raciste, populiste, xénophobe, ethnocentrique et islamophobe s'il
était écrit par un auteur occidental. Le koweïtien Ahmed Al-Sarraf dit sensiblement la même chose que Mark Steyn et Geert Wilders.






___________________


L’Europe est parfois appelée le Vieux Continent, mais elle reste la mère de la civilisation moderne, le centre de la culture mondiale et l’incarnation de la conscience internationale.
L’Europe, et surtout l’Europe occidentale, joue le rôle humaniste qui a fait sa réputation et combat le sous-développement en ouvrant grand les bras aux miséreux, aux maltraités et aux
opposants pourchassés par des dictateurs.


Quand elle défend son identité et sa façon de vivre, nous n’avons pas le droit de nous en offusquer. Elle ne fait que défendre la démocratie et les libertés individuelles contre une pensée
religieuse, celle de l’islamisme. Il faut être objectif pour comprendre les réactions de colère des Européens face à « l’assaut culturel et humain » musulman.



Au bout d’une ou deux générations, le monde entier, et le monde arabe en premier lieu, regrettera l’Europe telle qu’elle avait été jusque là. Celle-ci aura été transformée sous l’effet de
l’immigration musulmane. Les Européens ont donc raison de s’inquiéter. Mettons-nous à leur place : dans les pays du Golfe, ne nous inquiétons-nous pas de l’influence exercée par les
immigrés asiatiques sur nos propres modes de vie ?


 





Les ghettos musulmans prolifèrent autour des grandes villes européennes, le voile s’y est banalisé, le niqab y progresse jour après jour et les mosquée y attirent plus de monde que les
églises. Il y aurait quarante cinq millions de musulmans en Europe, ce qui ne serait pas si grave s’ils voulaient vraiment s’intégrer. Or beaucoup soutiennent le principe des attentats, les
crimes d’honneurs sont courants et les femmes se voient souvent traitées par leurs familles comme si elles étaient encore dans leur pays d’origine.


 


C’est effrayant de voir que ceux qui ont fui les dictatures politiques, militaires ou religieuses voudraient transformer l’Europe en quelque chose qui ressemblerait à ce à quoi ils
cherchaient à échapper.


Nous écrivons cela simplement afin de nous élever contre la victimisation qui accompagne la défense du droit des musulmans à vivre conformément à leurs convictions. Cela est d’autant plus
inacceptable que nous-mêmes, dans notre propre pays, nous refusons à toutes les minorités, y compris aux Européens, de simplement respirer et ne cessons de vouloir leur imposer nos choix.

Source : Ahmed Al-Sarraf, Al-Qabas, journal koweïtien




D.J 23/07/2010 22:30



J'ai aussi brossé un portrait d'Obama.


 


http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/07/23/les-americains-ont-ils-eu-raison-d-elire-obama.html


 


D.J



D.J 22/07/2010 17:31







Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo