Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:55

Etre néoconservateur n'est pas une chose simple de nos jours ! Le travail de sape du politiquement correct et des médias totalement acquis à la gauche qui ont traîné notre mouvement dans la boue en ont singulièrement amoindri la portée. Et même si une grande partie du "public" se retrouve dans ses idées, il est bon de re-expliquer ce qu'est le néoconservatisme !

 

La base en est simple : le néo-conservateur aime la liberté ! La liberté d'entreprendre, la liberté de s'exprimer, la liberté de se protéger ! La liberté de posseder une cellule familliale telle qu'elle existe depuis des siècles...

 

Je sais, cela fait ringard de le dire, de le penser, mais c'est notre base de réflexion.

 

Nous pensons que l'Etat doit se cantonner à ses missions principales : protéger la nation, assurer à tous une justice indépendante, éduquer et instruire dans la neutralité la plus stricte sa jeunesse, transporter d'un bout à l'autre du pays les gens à des tarifs permettant à tous de le faire, lui fournir de l'énergie. A cela, on peut sans soucis ajouter une volonté de protéger temporairement l'individu des affres du chômage (mais pas l'assister à vie) et lui assurer une couverture maladie basée sur un partage honnête des coûts (et lui laisser le choix). Bref, tout ce qui fait la base d'un pays.

 

L'Etat n'a à fabriquer des voitures. Il n'a pas à subventionner des journaux ou des télévisions, ou du cinéma. Il peut ouvrir des bibliothèques, des médiathèques, des musées, les rendre gratuit même, mais il n'a pas à s'occuper de ce que des professionnels savent mieux faire que lui.

 

L'Etat n'a pas besoin d'être un millefeuille administratif ! L'Amérique se gère avec nettement moins de personnels élus ou employés que la France. Près de 900 parlementaires à l'Assemblée et au Sénat en France, moins de 400 en Amérique ! La Maison Blanche a un budget de fonctionnement bien moins important que l'Elysée ! Le personnel politique s'y renouvelle bien plus vite que chez nous et un échec à une élection signifie , dans 99% des cas, un retour à la vie civile. En France, des dizaines de milliers de membres des différents partis arrivent toujours à trouver un point de chute ! Comme le disait Coluche, ne riez pas, c'est sans doute avec votre pognon !!

 

Nous pensons qu'un état fort est un état mince, qu'un état fort est un état sérieux, qu'un état fort n'a pas besoin d'être un monstre administratif !

 

Voilà les premières bases du mouvement tels qu'il se construisit dans les années 80...

 

"L'état, c'est comme un bébé, un gros tube digestif avec une entrée et une sortie" Ronald Reagan !

Partager cet article

Repost 0

commentaires