Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 09:33

Lorànt Deutsch ne savait pas qu'en écrivant son best seller, Métronome (ouvrage agréable à lire et très bien fichu), il déclencherait l'ire du parti le plus rétrograde de France.

 

En effet, les communistes n'apprécient pas Métronome. Pourquoi ? parce que selon eux, le livre de Deutsch attaque la sacro-sainte histoire rouge ! On pourrait rire en voyant les communistes, champions du monde toute catégorie de la falsification historique, attaquer un ouvrage historique sur ses prétendues-erreurs, mais la gravité des attaques rappellent les sinistres déchaînements des années passées, quand le PCF pesait électoralement et que ses intellectuels pensaient faire la pluie et le beau temps dans l'intelligentsia française.

 

Tout est venu d'un étudiant en histoire, encarté au Front de Gauche (le parti fascisant de Mélanchon) et sans doute en mal de pub. A partir de ses attaques, le PC a sorti la grosse artillerie : Deutsch n'aurait rien écrit, serait la marionnette d'un lobby anti-rouge, mettrait en avant ses idées politiques dans son livre (il n'a jamais caché être royaliste) et aurait laissé passé des dizaines d'erreurs historiques... Bref, les attaques classiques d'une extrême gauche qui refuse d'admettre qu'elle a toujours eu tort.

 

Lorànt Deutsch s'est défendu de toutes ces accusations mais, mine de rien, le fait qu'elles aient pu avoir un tel écho en France en 2012 montre à quel point le terrorisme de la gauche est vivace. Le PC, qui refuse toujours de regarder son histoire en face possède de puissants relais dans les facultés et dans les différents ministères. Ainsi, la collaboration qui eut lieu lors du pacte Germano-soviétique en France n'est toujours pas au programme, la résistance est encore trop montrée comme uniquement communiste et surtout, surtout, être d'extrême gauche est toujours considéré comme normal, voire sain alors que cette idéologie ne vaut pas plus que le nazisme ou le fascisme.

 

Que Deutsch médite cette phrase : être insulté par des cons est un plaisir de fin gourmet !! Son livre mérite son succès, ses détracteurs retourneront vite aux poubelles de l'histoire !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans histoire
commenter cet article

commentaires

D.J 14/07/2012 14:55


Deutch n'est pas historien; c'est un passionné d'histoire. Ce qui n'est pas pareil. Il est normal qu'il commet quelques erreurs historiques. Contrairement aux historiens communistes qui
eux commettent des erreurs historique volontairement. Enfin; je dirais plutôt des mensonges historiques.


Je n'ai pas lu Metronome; mais j'ai vi quelques épisodes notemment sur Lutèce à l'époque romaine. J'ai trouvé très interessant est très original cette idée de faire l'histoire de France à
travers les stations de métro.


 


D.J 


 

Claude 12/07/2012 18:33


L'historiographie communiste est une école historique à part entière, ce qui est totalement délirant !! On n'oserait imaginer le tollé si une écoie historique UMP se mettait à donner des leçons
d'histoire. Pourtant, les cocos ont tous les droits....