Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 07:16

Mine de rien, avec la mise en place de l'équipe de Moi-Président et la montée en puissance de l'état PS, sorte de dictature rampante, on a oublié qu'une élection bien plus importante aura lieu en novembre aux USA !

Obama se représente, malgré un bilan pas franchement génial, mais comme notre bon François Normal, il aura l'appui d'une grande partie de la presse. Moins qu'en France, il est vrai, le débat existant encore en Amérique !!

 

Il affrontera donc Mitt Romney qui, après avoir échoué en 2008, a réussi à s'imposer au sein de l'électorat du GOP. Il sera donc l'espoir de tout un peuple qui veut tourner la page Obama.

 

Bien entendu, les médias français ont parleront peu, tant ils sont éblouis par le soleil Hollande ! Le bourrage de crâne fonctionne tellement bien que 68% des Français apprécient l'action de notre nouveau président Normal 1er ! Pourtant, à part se faire remarquer par son absence lors du discours d'Obama, se faire recadrer par Poutine et Merkel, on peut se demander ce qu'il a fait. Mais bon, notre pays est ainsi fait.

 

Romney n'aura pas droit à un traitement de faveur. Bien au contraire, il sera présenté comme un dangereux extrémiste , un type légèrement à la droite de Marine Le Pen. Notre presse de gauche n'est pas là pour informer, elle est là pour vous ré-éduquer !! Comme au bon vieux temps de Joseph Staline !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> Les  médias en Suisse nous sortent sans cessent les désavantage de Romney qui pourrait lui faire perdre les élections tel sa forune et sa religion mormone.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il n'ont toujours pas compris qu'un américain qui réussi et qui fait fortune aux USA est bien vue par la population et que les USA sont mulitconfessionnel et que la religion<br /> mormonne passe pour une religion parmis tant autre.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> François Hollande revient en arrière sur les retraites. ça commence. Il préfère flatter son électorat plutôt que de se soucier du déficit du régime des retraites.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> D.J <br />
Répondre